Avec « La Ferme préférée des Français » et « Nous paysans », honneur au monde agricole

Dans le cadre de « Nous paysans », l’opération menée par France tv pendant les deux semaines où le Salon de l’agriculture aurait dû se tenir, France 3 propose, ce mercredi, une soirée consacrée au monde agricole avec « La Ferme préférée des Français » à 21.05, puis « Nous paysans » à 23.20, une collection de documentaires diffusés en simultané sur les antennes régionales de la chaîne.

Photo montage représentant différents espaces agricoles
« Nous paysans ». © Droits réservés

Ils sont éleveurs, ostréiculteurs, maraîchers, viticulteurs, permaculteurs, agriculteurs, théiculteurs, paludiers. Des exploitants agricoles sommés de repenser leur travail pour tenter de s’assurer un avenir pérenne. Alors qu’une grande partie de l’activité économique tourne toujours au ralenti, les agriculteurs n’ont jamais cessé de travailler. Pour autant, la crise sanitaire ne les a pas épargnés : perte de débouchés, problèmes financiers, de main-d’œuvre, solitude ou isolement… ils font face eux aussi, depuis près d’un an, à une situation complexe et totalement inédite. Des passionnés, parfois dépités, qu’il est primordial de soutenir si nous ne voulons pas les voir dépérir ou, pire, disparaître. N’oublions pas qu’ils sont les gardiens de nos terroirs. Alors continuons d’être à leurs côtés, comme nous l’avons prouvé depuis le début de la pandémie, pour réinventer ensemble un monde plus sain et plus respectueux de l’environnement et de la biodiversité.

La Ferme préférée des Français

Portrait de Stéphane Bern
Stéphane Bern.
© Darius Salimi / FTV

En février, vous êtes partis à la rencontre de quatorze exploitants agricoles passionnés par leur métier et leur terroir. L’occasion pour chacun d’entre vous de découvrir leur histoire, leur parcours et leur travail au quotidien. Après avoir été invités à voter, Stéphane Bern vous dévoile ce mercredi le palmarès. À votre avis qui sera élu « Ferme préférée des Français » ? 

Émission Présentation Stéphane Bern Production Morgane Production
Avec la participation de Cécile Detang-Dessendre, Olivier Alleman et Florent Ladeyn

L’émission est diffusée mercredi 3 mars à 21.05 sur France 3
La Ferme préférée des Français est à voir et revoir sur france.tv


Nous paysans, une collection de 13 documentaires

Quand on est paysan, il faut savoir faire plein de métiers en même temps.

 

Sofiane Legendre, éleveuse de brebis à la ferme aux Moineaux
Capture d'écran d'agriculteurs devant un ordinateur
« Agriculteurs 3.0 ».
© La Clairière Ouest

Cliquez sur l’image pour découvrir un extrait du documentaire.

Agriculteurs 3.0

Le numérique est-il la dernière innovation d’une agriculture qui en a connu beaucoup, ou une véritable révolution ? La moisson des datas pose la question du modèle agricole induit par la technologie, mais aussi celle de l’indépendance financière et matérielle des paysans. À travers le quotidien de différents agriculteurs – Dylan Pintaud, Laurent et Vincent Moinard, Romain et Justine Faroux, David Joulin et Gilles Van Kempen –, vous découvrirez leurs convictions et leurs interrogations quant à l’intérêt de ces nouveaux outils.

Auteurs-réalisateurs Étienne Crépin et Frédéric Schneider Production La Clairière Ouest Coproduction France 3 Pays de la Loire et Public Sénat

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Provence-Alpes-Côte d’Azur à 23.20 et sur France 3 Paris Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Hauts-de-France et Normandie à 00.10

Il faut qu’on tienne compte de nos interlocuteurs, de nos adversaires. Ils sont à l’origine du dommage. Ils ont la maîtrise des informations, qu’ils ne diffusent pas. Et, en plus, ils ont la maîtrise de toutes les informations. Je trouve inadmissible qu’il y ait des clauses de confidentialité et que des recherches qui ont été faites sur vos exploitations n’aient pas été portées à votre connaissance. Donc on est dans un rapport de force qui vous est vraiment défavorable... Faut qu’on trouve des méthodes pour éclairer le dossier que nos adversaires ont enfumé.

François Lafforgue, avocat

Agriculteurs sous tension

Un agriculteur de la Manche a tout perdu : sa ferme, son métier, son argent. Ses vaches, toujours malades et stressées, ne produisaient plus de lait. Enquête inédite sur les dessous d’un scandale sanitaire et politique. Plus de trente ans de combat où l’on tente par tous les moyens de faire taire les agriculteurs qui dénoncent l’impact des rayonnements électromagnétiques sur leurs animaux.

Réalisation Nathalie Barbe Production Bonobo Productions

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3Paris Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes à 23.20

Les Fruits d’une vie

Partagé entre l’envie de tourner la page et l’inquiétude quant au devenir de son exploitation, Roger doit partir à la recherche de la personne idéale à qui confier ce patrimoine. Au fil des mois et jusqu’au dénouement, entre espoirs, déceptions et interrogations, le film suit Roger dans sa quête. Et dans le cheminement qui le conduira à accepter, enfin, que l’histoire de son exploitation continue sans lui…

Auteure-réalisatrice Fanny Cestier Compositeur Romain TrouilletProduction Les Petits Provinciaux, France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, ViàOccitanie

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur à 00.10

Photo d"e Louis prise dans sa ferme
«  Passer la main ».
© Les Films d’Ici Méditerranée

Passer la main

Louis et Emmanuelle sont nés dans des familles paysannes originaires d’Italie. Ils ont toujours voulu être agriculteurs. En 1981, après un détour par des études de philosophie, ils achètent des terres dans l’Aveyron, près de Rodez. Ils y bâtissent des granges, des étables, et enfin – une fois que leurs chèvres et leurs vaches sont bien installées – ils construisent leur propre maison, en autarcie totale : couper des arbres, fabriquer les planchers, monter les murs… Trente-six ans après, il n’est pas facile de se résoudre à passer la main. L’équation est complexe : où trouver un repreneur qui partage leur vision de l’agriculture ? Comment se détacher de l’œuvre d’une vie, aider son successeur tout en lui laissant son autonomie ?

Auteur-réalisateur Bernard Mangiante – Production Les Films d’Ici Méditerranée et France 3 Occitanie

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Occitanie à 23.20

Je n’ai jamais fait ce que je fais là depuis que je suis installé, je ne l’ai jamais fait pour que mes enfants reprennent (...). Le seul but que j’avais, c’était d’élever correctement mes enfants et puis d’essayer de leur donner un bagage, c’est tout. J’ai jamais pensé, en le faisant, « tiens je vais le faire pour que mes enfants reprennent ».

Dominique Le Cras, éleveur, à son fils, Tangui

Je ne veux pas être paysan

Ce documentaire est le témoignage touchant de Tangui Le Cras, fils d’un éleveur de vaches laitières. Il parle de la dureté de la profession et interroge le choix de son père de rester attaché au travail de la ferme, à sa terre. Ce que lui a refusé.

Auteurs Tangui Le Cras et Anne Paschetta – Réalisation Tangui Le Cras – Production Vivement Lundi !, avec la participation de France Télévisions

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Corse à 00.10

La traite des vaches
« Les vaches n’auront plus de nom ».
© Douk-Douk Productions

 Les vaches n’auront plus de nom

L’heure de la retraite a sonné pour Jean-Paul Charuel. Mais son épouse Sylvaine doit encore travailler trois ans. Seule pour s’occuper des trente vaches allaitantes, c’est impossible. Alors, petit à petit, ils vont laisser partir leurs vaches dans une ferme voisine. Leur fils Hubert, réalisateur du film Petit Paysan (récompensé par trois César), filme avec tendresse ses parents dans cette période transitoire.

Auteur-réalisateur Hubert Charuel – Production Douk-Douk Productions, avec la participation de la Région Île-de-France, Région Grand Est, CNC

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie à 00.10

Depuis les champs
« Depuis les champs ».
© HatCap Productions

Depuis les champs

Originaire de la Mayenne, le réalisateur Thomas Baudre a proposé à sept familles d’agriculteurs, de différentes communes de son département, de photographier leur quotidien sur leur exploitation durant un an. À travers leurs photographies et leur parole nous découvrons les joies, les interrogations et les combats de ces femmes et de ces hommes lucides et passionnés. Loin des images stéréotypées qui représentent trop souvent le monde agricole.

Auteur-réalisateur Thomas Beaudre – Compositeur Benjamin Dagué – Production HatCap Productions

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Centre-Val de Loire à 00.10

Le système conventionnel est parti vers une agriculture mondialisée, donc soumis à tous les aléas. Et je pense qu’il y a beaucoup d’impact sur les producteurs, alors que le bio reste quand même un système « nationalisé ». Y a quand même peu d’échanges mondiaux en production laitière bio. Et heureusement.

Christian, éleveur de vaches laitières, passé récemment au bio

Le Dernier des laitiers

« Et si en 2050, dans mon département, le Finistère, il ne restait plus qu’une poignée de producteurs de lait, à la tête de dizaines de milliers de vaches enfermées dans des bâtiments, seules avec des robots ? Le rythme actuel des disparitions de fermes conduit tout droit à l’extinction des laitiers tels qu’ils existent aujourd’hui. » Mathurin Peschet.

Auteur-réalisateur Mathurin Peschet – Production Mille et Une Films et France Télévisions, avec la participation de TVR, Tébéo, TébéSud

Diffusion sur France 3 Bretagne à 23.20 et sur France 3 Nouvelle-Aquitaine à 00.10

On ne devient pas agriculteur bio comme ça du jour au lendemain. Donc il faut essayer sur une petite surface d’abord. J’en avais envie pour ces parcelles-là qui sont vraiment enclavées dans les maisons. Donc le « pulvé » dans ce champ-là, c’est terminé. Ici, ça va être une prairie. Il y a vingt-quatre mois de conversion, mais dans deux ans ce sera du foin bio.

Julien, agriculteur, à son grand-père, ancien agriculteur

Tour de plaine

Julien vient de se décider à reprendre la ferme familiale. Pour ce musicien trentenaire récemment revenu vivre dans le Loir-et-Cher, rien ne va de soi, malgré la transmission des terres familiales. Comment sortir du tout-chimique, gérer l’endettement, choisir les espèces à semer et ne pas oublier de vivre ?

Auteur-réalisateur Jacques Bedel – Production Girelle Production et France 3 Centre-Val de Loire

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Centre-Val de Loire à 23.20

C’est vrai que depuis une bonne dizaine d’années, il y a beaucoup de femmes qui se lancent dans l’aventure. Et on le voit ici. Fanny, aussi bien elle s’occupe des animaux, elle s’occupe de la traite, de la fromagerie, de la cave, de la vente. Donc ça ne peut être que positif, que bénéfique pour la profession, pour l’ensemble de nos massifs montagneux, pour tout le monde, parce que de toute façon il y a de l’avenir dans l’agriculture.

Jean-Michel Curien à propos de Fanny Perrin, éleveuse, qui a repris ses parts sociales dans la ferme du Saichy

Envers et contre tout, éleveuses !

Un quart au moins des exploitations agricoles françaises sont tenues par des femmes. Le réalisateur a souhaité rencontrer ces paysannes dans les Hautes Vosges, comprendre leur amour du bétail, saisir leurs espoirs, mais également leurs difficultés face aux bouleversements du monde agricole.

Auteur-réalisateur Jean-Pierre Valentin – Production Supermouche Productions et ViàVosges, avec la participation du Réseau des télévisions du Grand Est

Le documentaire sera suivi d’un Débadoc consacré à la place des femmes dans l’agriculture.

Diffusion du documentaire mercredi 3 mars sur France 3 Grand-Est à 23.20 suivi du Débadoc à 00.10

 

La Part du rêve

« À chi stanta, à chi scurnochja (les uns travaillent, les autres rêvent) » dit un proverbe corse. Il y en a pourtant sur cette terre corse qui s’arrange à lier les deux, le travail et le rêve. Letizia, bergère, fait partie de cette catégorie… Il y a quelques années, elle décide de s’installer sur la terre de ses ancêtres. Malheureusement pour elle, sa bergerie se trouve sur le territoire de la Balagne, à la marge des lotissements, des résidences secondaires, des plages et de la saison estivale. Derrière ce portrait attachant perce le désir de vivre et de changer, peut-être pas le monde, mais du moins son quotidien pour se bâtir un « horizon de sens ».

Auteur-réalisateur Jean Froment – Production Les Productions du Triton et France 3 Corse ViaStella

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Corse à 23.20

Il y a un lien entre proximité et transparence. Parce que la proximité, elle permet de mettre en lien direct le producteur et le consommateur. Plus je vais être en circuit court, plus le consommateur va peser sur le producteur pour le pousser à être sur des pratiques plus respectueuses de l’environnement et aller éventuellement jusqu’au cahier des charges de l’agriculture biologique.

Nathalie Corade, enseignante-chercheuse en économie territoriale à Bordeaux Sciences Agro

Manger est un acte agricole

Avec pour fil conducteur les interrogations et les initiatives d’une famille bordelaise, le film sillonne la région Nouvelle-Aquitaine à la rencontre des différents acteurs agroalimentaires mobilisés pour nourrir le pays malgré les difficultés liées à la pandémie. Il éclaire l’importance capitale des circuits courts dans l’autonomie alimentaire des territoires et amène une réflexion sur l’autonomie, la sécurité et la souveraineté alimentaires.

Auteur-réalisateur Gilles Luneau – Avec la collaboration d’Antoine Rivière – Production Flair Production et France 3 Nouvelle-Aquitaine 

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Nouvelle-Aquitaine à 23.20

Un fermier au milieu de ses vaches
« Les Apprentis en herbe ».
© Les Films du Balibari

 Les Apprentis en herbe

David et Xavier, producteurs de lait en Loire-Atlantique, sont des modèles de l’agriculture conventionnelle. Fiers de l’être et admirés par leurs pairs pour les performances de leur exploitation agricole. Mais voilà qu’à la surprise générale, ils décident de convertir leur ferme à l’agriculture biologique. Une refonte en profondeur de leur manière d’être, de penser et d’agir, que vont vivre pendant deux ans, ces nouveaux convertis… et leur troupeau. Quels hommes nouveaux seront-ils au bout du processus ?

Auteur-réalisateur Patrice Gérard – Production Les Films du Balibari et France 3 Pays de la Loire

Diffusion mercredi 3 mars sur France 3 Pays de la Loire, Hauts-de-France, Normandie à 23.20 et sur France 3 Bretagne à 00.10

Il ne faut pas paniquer. Il y aura toujours un paysan qui continuera à produire et il y aura toujours un paysan près de chez vous.

 

Patrick Sallaberry, berger, président des producteurs fermiers Idoki au Pays basque

Ces documentaires sont diffusés mercredi 3 mars à 23.20 ou 00.10, en simultané sur les antennes régionales de France 3
La collection Nous paysans est à voir et revoir sur france.tv

L’opération « Nous paysans », menée par France Télévisions du 23 février au 7 mars, est à retrouver sur les antennes et les réseaux du groupe, ainsi que sur france.tv.

Publié le 27 février 2021
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.