France Télévisions s'engage pour le droit des femmes au quotidien

Engagé pour les femmes, pour leurs droits, dans la lutte contre les violences et le harcèlement, France Télévisions soutient une ligne de conduite intangible chaque jour au sein de son entreprise, sur ses antennes et sa plateforme : #8MarsTousLesJours.

France Télévisions s'engage pour le droit des femmes au quotidien
France Télévisions s'engage pour le droit des femmes au quotidien © DR

Le service public a un rôle moteur à jouer pour favoriser la place des femmes dans tous les secteurs de l'audiovisuel. Aujourd'hui, le groupe n'est plus dans la projection mais dans les résultats d'une politique concrète pour son entreprise et son secteur d'activité.

tweet @DelphineErnotte
tweet @DelphineErnotte - Présidente de France Télévisions
(C) DR

Sur l’ensemble de ses antennes linéaires et numériques

Depuis plusieurs années, France Télévisions renforce la présence des femmes sur les antennes pour atteindre les objectifs d'égalité Femmes/Hommes, afin de faire bouger les lignes concrètement. 

Dans les émissions 
En 5 ans, le nombre de femmes expertes en plateaux sur les émissions a atteint la quasi-parité en 2020 avec 49 %.  Un résultat obtenu grâce à des partenariats pour le développement d’annuaires et de répertoires dédiés aux femmes expertes, comme le site Les Expertes lancé en 2015. Depuis 2020, la part des femmes présentatrices ou animatrices des émissions de France Télévisions est égale à celle des hommes. 

Dans l’offre de fiction 
Les œuvres de fiction de France Télévisions développent des rôles modèles et forts de femmes, tout en luttant contre les stéréotypes. Dix pour cent, Candice Renoir, Tropiques criminels, Un si grand soleil, Astrid et Raphaëlle, Plus belle la vie, Capitaine Marleau, Cassandre, Derby Girl, Alexandra Ehle, Le crime lui va si bien, ou la collection Meurtres à…  : autant de fictions qui rencontrent un véritable succès auprès des publics.

Dans les processus de création 
Le groupe s'est engagé à la fin de 2019 — aux côtés du collectif 50/50, du Groupe 25 Images, de l’association « PFDM - Pour les femmes dans les médias », de la SACD, du SPI et de l’USPA — à atteindre 30 % de femmes réalisatrices dans les fictions qu'il préfinance. D'ores et déjà, 25 % des fictions sont réalisées par des femmes. 
 
Dans la retransmissions des sports 
Précurseur dans la diffusion du sport féminin, France Télévisions poursuit l'exposition des compétitions féminines sur ses chaînes avec cette année une dizaine de courses cyclistes sur France 3. Le groupe s'engage à constituer une équipe de consultants composée à parité de femmes et d'hommes pour commenter les prochains Jeux olympiques à Tokyo.

Dans des partenariats avec des festivals
Festival international de films de femmes de Créteil (pour mettre en avant des œuvres signées par des femmes) / En avant toutes (contre les violences faites aux femmes) / Prix Margaret et Margaret Junior (qui récompensent les femmes qui participent à la création d'un monde meilleur).
Aux côtés de l'ONU Femmes et du ministère de la Culture, France Télévisions sera partenaire du prochain rassemblement mondial pour l'égalité entre les hommes et les femmes, le Forum Génération Egalité, qui aura lieu à Paris en juin.

Mais aussi ...

Pour combattre les violences faites aux femmes, le harcèlement sexuel, les agissements sexistes

Dans la ligne éditoriale des chaînes  
Grâce à des soirées et des programmes dédiés aux droits de la femme tout au long de l'année, la cause des femmes infuse les différents types de programmes comme les magazines (Secrets d'Histoire sur France 3 ont entamé une collection consacrée aux personnalités féminines qui ont marqué l'histoire) ou les documentaires (série documentaire de France 3 Liberté, égalité, féminité et de France 5 Femmes du Nord, quand la vie est un combat).
 
Dans la ligne éditoriale de la plateforme France.tv
Création d'une collection 100 % réalisatricessur la plateforme france.tv pour mettre en valeur les œuvres réalisées par des femmes et la création de programmes pour éduquer le jeune public.
 
Sur France.tv/slash avec des épisodes d'Etiquette  et de Les Vrais Bails pour sensibiliser au féminisme, aux conditions féminines...  ou encore la série Entre meufs qui permet à des jeunes femmes de se confier sur leur intimité et les difficultés d'être une femme au quotidien.
 
Sur Lumni avec les séries :  Le porno à portée de clic, Décod'actu, Un jour, une question, Mon fil info qui répondent aux interrogations des jeunes publics sur ses problématiques égalitaires.
 
Dans la ligne éditoriale des sujets d'information sur franceinfo.fr, première plateforme d'actualité de France sur tous les supports, qui relatent les problématiques liées à l'égalité entre les hommes et les femmes.

Au sein de l'entreprise

France Télévisions met en place depuis plusieurs années une politique globale pour promouvoir et favoriser l'inclusion des femmes dans l'entreprise. Depuis 2015, la parité existe au sein des comités de direction et de la stratégie éditoriale de France Télévisions. Le groupe s'engage à faire progresser la part des femmes dans les directions avec une politique volontariste dans tous les secteurs de l'entreprise pour les PTA et les journalistes. Sachant que l'index d'égalité professionnelle F/H du groupe est élevé (94/100), il s'agit pour l'entreprise de normaliser la présence des femmes dans certains secteurs et de combattre les comportements déviants. 
 
— Formation et opérations pour sensibiliser les collaborateurs à l'égalité professionnelle sur l'ensemble des secteurs d'activité à destination des équipes de managers (féminisation des activités, lutte contre les stéréotypes) et à destination des collaboratrices (réussir sa carrière au féminin).
— Accord avec des associations
charte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes avec l'association Pour les Femmes Dans les Médias (PFDM).
— Renouvellement de la convention de partenariat avec Capital Filles pour promouvoir les métiers de l'audiovisuel (45 marraines engagées ou réengagées de l'entreprise qui accompagnent de jeunes lycéennes).
— Tolérance zéro pour les comportements et les propos sexistes.

Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.