« Manipulations » : règlement de contes

C’est un beau roman, c’est une belle histoire... patatras ! L’idylle va virer au cauchemar et à la machination diabolique. Marine Delterme et Marc Ruchmann nous entraînent aux confins du mensonge, de la folie et du crime dans un thriller en six épisodes glaçant et addictif. Le lundi à 21.10 sur France 2.


Elle, c’est Maud (Marine Delterme), belle femme au début de la cinquantaine, chef d’entreprise dans l’agglomération lilloise, brillante, chic, débordée et seule depuis son divorce. Les enfants sont grands, la maison est immense, superbe et vide. Lui, c’est Mathias (Marc Ruchmann), dix ans de moins, photographe de guerre de passage à Lille pour enterrer sa mère, grand, beau et mystérieux. Il est doux, sensible, à l’écoute, elle est sous le charme. Coup de foudre. Voilà Mathias, dans l’attente d’une nouvelle mission, installé à la maison, où ses talents en cuisine et son art de choisir les vins ravissent Maud et font l’admiration un peu jalouse des amis…
Vous aimeriez y croire. Mais il y a ce titre qui ne présage rien de bon. Et, du reste, passé les vingt-cinq premières minutes, il est clair que ça ne tourne pas rond, que quelque chose se détraque. Un chien qui meurt empoisonné, des bijoux qui disparaissent, une fidèle femme de ménage qu’il faut se résoudre à congédier sans ménagement, les inexplicables sautes d’humeur de l’homme parfait, ses étranges conversations téléphoniques… Et ses photos ? On peut les voir, ses photos ? Non. Mathias souffre de stress post-traumatique depuis une mission en Afghanistan où il assisté à l’horreur et frôlé la mort. Voilà qui nous fait passer du bon amant… au boniment. Maud, toute à son désir d’aider l’homme qu’elle aime, entre dans le jeu. Pour Mathias, chaque question embarrassante a sa réponse, plus invraisemblable que la précédente.
En ce sens, Manipulations est la description minutieuse, clinique d’une emprise psychologique dont l’étau se resserre peu à peu à mesure que sautent, un à un, tous les verrous (la famille, les amis, les proches, le travail). Et aussi, grâce à Marine Delterme, le portrait sensible d’une victime idéale : non pas une imbécile, ridiculement naïve (une bonne poire, en somme), mais une femme intelligente dont chaque qualité se révèle une faille, dont le bon sens est impitoyablement bombardé – chantage affectif, déstabilisation, sous-entendus, crises de jalousie, culpabilisation… – au point de ne douter finalement que d’elle-même. C’est également, grâce à Marc Ruchmann, le portrait glaçant – et parfois, avouons-le, assez jubilatoire – d’un prédateur pervers, impénétrable, enfantin et diabolique, un champion de l’enfumage, un toqué du bobard, un as du storytelling, un génie de la psychologie appliquée, un athlète du retournement de situations. C’est enfin une réjouissante fable morale mais amère. Car comment, à la fin, sortir du piège ? En manipulant le manipulateur…

C.K.G.

Première soirée : lundi 10 janvier

Épisode 1
Maud Bachelet semble vivre une vie parfaite : une entreprise en expansion, des amis fidèles, des enfants indépendants et aimants. Seule ombre au tableau ? Sa vie sentimentale, ébranlée par le coming out du père de ses enfants, quelques années plus tôt. Mais tout change lorsqu’elle rencontre le très charismatique Mathias Maubert, reporter de guerre de passage à Lille. Démarre alors une idylle qu’elle n’espérait plus. Mais les plans de Mathias semblent être tout autres…

Épisode 2
Pour Maud, le retour d’Italie est un peu brutal : profitant de son absence, Joseph a l’air d’être reparti dans ses travers. Mathias, lui, va rapidement profiter d’une relation mère-fils qui se tend pour mettre Joseph hors d’état de nuire. Mais ce dernier, qui commence à voir clair dans le jeu de Mathias, ne compte pas se laisser faire.

Deuxième soirée : lundi 17 janvier

Épisode 3
Après le départ de Joseph, l’étau se resserre autour de Maud. Mathias annonce devoir partir en mission pour son travail, mais c’est pour mieux se consacrer à un autre volet de son plan machiavélique. Le profil de sa prochaine victime semble se dessiner : ce n’est autre que Déborah, la meilleure amie de Maud, qu’il s’agit d’écarter définitivement…

Épisode 4
Tandis que Maud voit son quotidien s’écrouler, Mathias passe à la vitesse supérieure. Il va tout faire pour l’isoler et la garder à ses côtés et en son pouvoir. Mais un événement qu’il n’attendait pas vient contrarier ses plans. De son côté, Joseph parvient à entrer en contact avec un témoin du passé de Mathias qui pourrait bien tout remettre en question…

Troisième soirée : lundi 24 janvier

Épisode 5
Joseph, qui s’est rapproché de Caroline, tente d’amasser un maximum de preuves pour faire tomber Mathias. Après une enquête difficile, il retrouve la trace de Cathy... De son côté, Mathias continue un jeu qui devient de plus en plus dangereux. Obligé de s’exposer, il semble être mis en difficulté. Mais c’est sans compter sur sa fourberie, qui le ramène dans la meilleure des positions... au grand dam de Joseph.

Épisode 6
Mais, comme on le découvre, toutes les cartes ont été rebattues. Et si, finalement, Mathias n’avait pas encore gagné la partie ?

« Manipulations », en résumé

Maud est une femme d’affaires accomplie, divorcée, mère comblée, entourée d’amis fidèles. Seul manque un homme, qui partagerait sa vie. Elle croise alors le chemin de Mathias. Et n’ose y croire. Pourtant, Mathias l’aime, et il est parfait. Mais Maud ne voit pas ce qui se trame. Et quand son fils commence à creuser, il comprend rapidement que sa mère est sous l’emprise d’un dangereux manipulateur…

Série (6 x 52 min - 2022 - inédite) – Créée par Jeanne Le Guillou et Bruno Dega – Réalisation Marwen Abdallah – Scénario Jeanne Le Guillou et Bruno Dega – Musique originale composée, arrangée et interprétée par Axelle Renoir et Sathy Ngouane – Production Storia Television – Coproduction France Télévisions, Be-FILMS, RTBF (Télévision belge) – Avec la participation de la RTS (Radio Télévision Suisse) et du CNC

Avec Marine Delterme (Maud), Marc Ruchmann (Mathias), Constance Dollé (Déborah), Scali Delpeyrat (Laurent), Anne Loiret (Caroline), Julien Crampon (Joseph), Adèle Galloy (Tara), Gaëla Le Devehat (Cathy).

Diffusion les lundis 10, 17 et 24 janvier à 21.10 sur France 2
À voir et à revoir sur france.tv

Publié le 07 janvier 2022
Commentaires