France Télévisions et l'animation

La jeunesse est au cœur des priorités du service public. Dans le monde entier, elle se détourne des écrans traditionnels de la télévision. C’est à nous de savoir nous adapter aux nouveaux usages. À travers l’animation, le service public noue un lien étroit avec les publics jeunes.

 

 

Il y a quelques années, nous avons exprimé notre volonté de redonner toute sa place au feuilleton. Nous ne nous doutions pas que celui de France 4 nous tiendrait en haleine si longtemps. Nous étions loin d’être sûr qu’il se terminerait aussi bien !
L’heureuse nouvelle du maintien de France 4 est une réponse forte aux profondes mutations que nous vivons de chaque côté de nos écrans. France Télévisions s’est dotée, pour les jeunes publics, d’un écosystème à la hauteur de sa mission : elle conserve une diffusion numérique ET linéaire pérenne.
La seule contrepartie de cet engagement renouvelé réside dans l’ambition, dans les ambitions que nous souhaitons porter avec les acteurs de la production.
D’abord celle de toucher tous les publics, en adaptant les écritures aux spécificités de chacun de ces publics.
Celle de les divertir de manière inspirée et inspirante, en multipliant les modèles de représentation, les imaginaires, en donnant à mieux comprendre le monde. Et, à ce titre, l’arrivée des équipes de l'unité éducation (Lumni) dans le giron de la direction de l’offre jeunes publics est révélatrice d’une démarche ludo-éducative renforcée : intéresser, sensibiliser, approfondir, c’est sur ce triptyque que se structurera notre offre à venir en développant toutes les synergies entre Okoo et Lumni, entre linéaire et numérique.
L’ambition enfin d’accompagner et d’encourager l’excellence de la création animée française et européenne, notamment sur les nouveaux horizons de l’animation : les publics familiaux et adultes.
L’engagement fort et durable de France Télévisions envers l’animation, associé à la politique volontariste du CNC et des régions pour la filière, nous autorise un relatif optimisme dans la période certes compliquée que le monde traverse, mais où les opportunités de consacrer l’animation comme un genre majeur n’ont jamais été aussi grandes.

Pierre Siracusa
Directeur de l’Animation.
Directeur de l’unité Jeunes Publics/Education.