Les projets documentaires - Histoire et Culture

Seconde partie de soirée - France 2


Grippe espagnole (La)
En 1918, alors que la Grande Guerre laisse l'Europe exsangue, un nouvel ennemi, frappe sournoisement, sans visage et sans drapeau : une grippe particulièrement virulente se répand rapidement sur les 5 continents sans que l'alerte ne soit donnée. Les populations n'y sont pas préparées et les gouvernements ne savent comment y faire face, minimisant son ampleur pendant un temps crucial. Elle fera, en 2 ans, 50 à 100 millions de morts : plus que la guerre elle-même, c'est de loin la plus meurtrière des pandémies modernes. 
52 min / Production : Cinétévé / Réalisation : Jean-Paul Legrouyer 

Guerre des sables (La)
1942 : Alors qu’Hitler poursuit son avancée à L’Est, les Anglo-Américains enregistrent enfin une première victoire majeure, en battant Rommel à El Alamein. Loin d’un affrontement chevaleresque, la guerre du désert fût un conflit terrible ou des milliers de combattants se battirent dans des conditions extrêmes, au cours d'opérations dans lesquelles s'illustrèrent des chefs promis à un bel avenir : Eisenhower, Patton, Montgomery, et Rommel. Un théâtre d'opération méconnu, où se joue pourtant le sort du conflit.
52 min / Production : ZED / Réalisation : Demelandre

Impératrice Michiko, la force du roseau (L')
Michiko, impératrice du Japon depuis 1989, est l’incarnation d’un règne à double révolution. Par son entrée en tant que première femme issue du peuple qui rejoint la Maison impériale et par son départ en tant que symbole d'une monarchie qui obtient le droit exceptionnel d’abdiquer. Entre les deux, Michiko sera restée trente années au service du Japon où elle a opéré un changement aussi profond que subtil à l’image de sa présence inconditionnelle auprès de l’empereur.
60 min / Production : CC & C / Réalisation : Anne-Sophie Chaumier le Conte

Mitterrand et la télé 
40 ans après l’arrivée de Mitterrand à l’Élysée, Serge Moati, qui fut son conseiller pour l’audiovisuel, se souvient de ses années passées à ses côtés, à l’aider à apprivoiser "l’œil noir de la caméra" comme aimait la désigner Mitterrand.
60 min / Production : Skopia films / Réalisation : Serge Moati