Les projets documentaires - France 3 Régions

Hauts de France


Dernière autopsie du Dr Paul (La)
Quel est le point commun entre la bande à Bonnot, l’assassinat de Jean Jaurès, Landru, l’inspecteur Maigret et une recette de poulet ? Réponse : le docteur Charles Paul, incontournable médecin légiste du début du XXème siècle, ayant participé activement à la résolution de la plupart des grandes affaires criminelles de son époque. Mais qui est donc ce personnage, bon vivant, à l’humour noir aussi affûté que le scalpel, qui a inspiré de nombreux auteurs et personnages de fiction ? Notre projet est de lui consacrer une série de 2 films documentaires, suivant le fil rouge de ses autopsies, pour mieux traverser les périodes les plus sombres de notre Histoire, tout en racontant celle de la médecine légale moderne : l’art de faire parler les morts.
52 min / Production : Sébatien Onomo / Réalisation : Guillaume Pittard


Quête de Somme - Descente du fleuve en kayak 
Mathis est Picard et créateur de contenu vidéo sur les réseaux sociaux où il documente ses voyages en solo. Le prochain : descendre la somme en kayak. A chaque arrêt, il fera découvrir un lieu ou un personnage emblématique à ses yeux et le soir, il compte sur ses abonnés pour l’héberger.
52 min / Production : Bo travail ! / Réalisation : Mathis Behaegel


Voler plus haut
Alexandre veut devenir riche. Fils d’ouvrier agricole, il ne joue pas au Loto pour arriver à ses fins, il vend des pigeons. Il a choisi de faire d’une tradition ouvrière un métier : coulonneux. La vente de la moitié de sa colonie, dont ses meilleurs pigeons, va-t-elle lui rapporter gros ? En s’inspirant du modèle belge, réussira t-il à se hisser sur les podiums des courses de pigeons pour devenir LA référence française dont les millionnaires chinois s’arracheront les pigeons ?
52 min / Production : Cercle bleu / Réalisation : Isabelle Cadière

Réparation, un psy au commissariat (La) 

Anne est psychologue. Elle ne travaille pas dans un cabinet mais au sein d’un commissariat, où toute la journée, elle reçoit des personnes victimes de violences, venues déposer plainte. Des femmes, dans l’immense majorité des cas. La présence de psychologues au sein-même des commissariats tend à se généraliser : elle permet d’accompagner les victimes, aide à libérer la parole et permet de commencer le travail de réparation. L’intime et le judiciaire se trouvent ainsi noués, entre travail personnel avec la psychologue et mise en marche de la machine judiciaire. En suivant le travail quotidien de cette psychologue, tout en restant toujours en lien avec la procédure judiciaire, Parole libérée, une psy au commissariat dévoile avec pudeur et attention une réalité bien plus complexe qu’on ne l’imagine, dans un contexte où l’on demande à la justice de venir réparer le préjudice fait aux victimes Du bureau des enquêteurs à celui de la psychologue, un huis-clos au cœur de l’humanité où se jouent et se racontent des drames intimes.
52 min / Production : Slow production / Réalisation : Hélène Trigueros


Addiction, une maladie chronique
Film documentaire qui suit 4 « addicts » à différentes étapes de guérison. La caméra est posée au cœur des séances entre patients et soignants, tous sont accueillis dans le même centre. La parole des malades est au cœur du dispositif, pendant leurs entretiens mais aussi par des voix-off extraites de leurs « journaux thérapeutiques ». Les quatre profils, les origines, les parcours de vie de nos personnages dressent un tableau cru et sans filtres des addictions sous toutes leurs formes dans notre région : qu’il s’agisse de la consommation de drogues dures dans les villes et villages de campagne ou des nouvelles addictions (aux jeux, aux sites de rencontres, au Chemsex, etc…).  Chaque entretien, chaque étape, chaque confession de nos intervenants doivent nous permettre de mieux comprendre les raisons de l’addiction, ce qu’elles ont d’universel.
52 min / Production : Media TV / Réalisation : Johann Boisleme


Faut que ça swingue
À les observer, on se surprend à sourire, l’air comblé, comme eux. Gagnés par la musique syncopée qui étourdit la salle entière, dopée à la joie de vivre… Est-ce le son de l’orchestre qui enchaîne les vieux tubes des années 30, ou cet enchevêtrement de danseurs sautillant avec le même plaisir ? Ils sont chaque semaine plus nombreux à affluer dans les bals ou les salles de cours de la région, pour se prendre une dose de swing dans les veines. Sur les planchers cirés, ils dansent le charleston, mais surtout le Lindy hop, la reine des danses rétro. Un véritable phénomène, une déferlante ! Il faut dire que les temps sont durs ! Il y a eu le confinements… et maintenant la crise énergétique, l’inflation, la guerre en Ukraine ou le cataclysme environnemental. C’est peut-être tout cela que ces danseurs viennent oublier. Car le Lindy hop est un remède à la morosité, seul un neurasthénique pourrait le nier.
52 min / Production : Rodolphe Dietrich / Réalisation : Frédéric Jacovlev


39/45, elles n'ont rien oublié​​​​​​
Ce film retrace le parcours de 4 femmes durant la seconde guerre mondiale. À travers leurs témoignages, des images d’archives inédites et des reconstitutions pertinentes, ce documentaire explore la place qu’occupaient ces femmes durant le conflit : résistantes, déportée ou simple civile, toutes ont participé de près ou de loin à la victoire des alliés sur l’Allemagne. En plus de présenter le quotidien d’une femme dans une époque où leurs droits étaient fréquemment remis en question, ce film offre l’une des dernières occasions de faire entendre la voix de ces femmes aux destins exceptionnels avant qu’elles ne s’éteignent à jamais.
52 min / Réalisation : Robin & Germain Aguesse