Nos chaînes invisibles, le code noir(e)

Soirée spéciale dédiée aux femmes

© Bo travail !

Histoire d’Outre-mer

Mercredi 7 mars à 20.55

France Ô

Quelles traces les femmes ont-elles laissées dans la longue et pénible histoire de l’esclavage ? Comment ces traces sont-elles encore lisibles aujourd'hui ? L'historien Fabrice d’Almeida lève le voile sur cette question, avec un documentaire suivi d'un débat.

Après plusieurs siècles de silence et d'étouffement, une histoire féminine de l'esclavage émerge à peine.

Jusqu'à maintenant, seul l'esclave avec un « grand E » était, globalement, (dé)considéré et le genre n'existait pas. Pourtant, être femme et être esclave, c'est être en minorité au milieu des hommes, être souvent un objet sexuel, en plus d'un objet de labeur. C'est être mère parfois, et donc donner la vie à de nouveaux esclaves. Mais c'est aussi transmettre une tradition orale, se battre au quotidien et parfois se battre tout court pour l'ultime espoir : la liberté.

Ce film explore un univers invisible qui, cependant, n'a jamais cessé d’être présent dans l'histoire cruelle de la traite négrière, et qui continue de hanter le monde créole. Une manière de rendre justice à celles qui, sur la photo de groupe, ont disparu, leur sort fondu dans la souffrance générale.

22.25 : Investigatiôns « Femmes en danger »

La soirée se poursuit avec la diffusion à 22.25 du documentaire inédit La Promesse de Jaha.

©Firsthandfilms

L’excision touche 200 millions de femmes dans le monde. Ce film inédit suit Jaha Dukureh, une femme engagée, porte-parole d’un combat international contre cette mutilation, qui a été nominée pour le Prix Nobel de la Paix.

 

Titre original : Jaha’s Promise - 52 min - Production : Accidental Pictures & The Guardian Multimedia - Réalisation : Patrick Farelly et Kate O’Callaghan - 2017.

"Dans ma communauté on mutile les filles une semaine après la naissance."