Les Français c'est les autres

Dans une classe de lycée, Le réalisateur demande : "Qui est Français ?", les 30 élèves de la classe lèvent la main. Seconde question : "Qui se sent Français ?", aucun bras ne se détache. Français pas Français donne la parole aux jeunes Français issus de l’immigration, principalement d’origine Maghrébine et Africaine qui rejettent résolument l’appartenance à la France et revendiquent un nouveau communautarisme. Cette attitude de crispation identitaire génère l’apparition de préjugés : antisémitisme d’une nature nouvelle (dépourvu de toute référence au conflit Israélo-palestinien), racisme, homophobie et tout ce qui a trait aux thématiques de l’identité nationale.

Les enfants du péché

796 squelettes de bébés ont été retrouvés près d’un couvent catholique où étaient enfermées, au milieu du siècle dernier, des mères célibataires. Ce n’est pas le premier scandale qui éclabousse l’institution catholique en Irlande. Entre 1922 et 1996, plus de 1000 jeunes filles avaient été réduites à l’état d’esclaves dans les blanchisseries exploitées par les religieuses catholiques. Le gouvernement irlandais a annoncé la création d’une enquête sur ces foyers.

Les intrépides

Du milieu des années soixante au milieu des années soixante-dix, des milliers de jeunes occidentaux ont rêvé de prendre "la route de Indes". Alors que l’Occident vivait son âge d’or, que la consommation était reine, le plein emploi une réalité, ils rêvaient d’autre chose. Ni désir de conquête, ni désir de commerce. Cette migration était motivée par une quête spirituelle.
Relayé par les médias et la production musicale prolifique de l’époque, comment est-ce devenu un phénomène de société ? Ce mouvement était il si candide ? Et si c’était le premier exemple de story telling, avant que l’expression ne devienne, de nos jours, à la mode ?

Les détenues

Ce film documentaire ouvre les portes du Quartier des Femmes de la prison de Bapaume. Il montrera la vie quotidienne des femmes détenues pendant plusieurs mois. A visage découvert, elles ont accepté de nous raconter leur histoire.
Condamnées aux peines les plus lourdes, elles ont commis des crimes inacceptables pour la société mais elles n’en demeurent pas moins des femmes. Chacune d’elle mène un combat : se réconcilier avec elle-même, préparer leur sortie, retrouver l’amour, reconstruire une famille. Ou survivre, tout simplement.