« Hacktion ! » - Saison 1, épisode 6 –L’accompagnement des intrapreneurs.ses

Parmi les acteurs incontournables de notre dispositif « Hacktion ! », nous avions évoqué dans l’épisode 2 de notre série, « le Coach » ! « Le Coach », chez nous, c’est CreateRocks. Cette jeune société, créée par d’anciens intrapreneurs, a pour mission d’accompagner nos porteurs de projets en leur apportant inspiration, conseils, méthodologie, feedback, etc. Pour en savoir plus, le plus simple, c’est d’aller les rencontrer ! Aujourd’hui, nous sommes avec Raphaël Thobie, co-fondateur de CreateRocks.

Miguel Bruna, Unsplash

Bonjour Raphaël. Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je suis Raphaël, co-fondateur et président de CreateRocks. De formation ingénieur télécom, j’ai fait du développement logiciel et de la gestion de projet. Plus particulièrement chez Thales –où j’ai travaillé dix ans- j’ai voulu faire plus. Plusieurs projets ont été lancés avec pas mal d’échecs et quelques succès. C’est à ce moment-là que je suis donc devenu intrapreneur, sans le savoir !

Raphaël Thobie, co-fondateur de CreateRocks

Peux-tu nous en dire plus sur CreateRocks et son activité ?

CreateRocks a été cofondé avec Gautier, Yannis et Jule qui ont partagé mon passé chez Thales. Myra nous a rejoint et a apporté sa compétence en développement RH et transformation digitale.Nous sommes partis de deux constats :

1. Le trésor des entreprises, ce sont les gens qui la composent.
2. Il est dur d’encourager et mobiliser autour de l’intrapreneuriat et surtout de le transformer en succès.

CreateRocks a été créé pour accompagner les entreprises à fédérer leurs collaborateurs autour d’une communauté visible qui propose de nouvelles idées tout en incluant les salariés qui possèdent les compétences, l’intérêt ou un rôle managérial nécessaires au projet. C’est, pour nous, la méthode la plus féconde pour créer un intrapreneuriat durable qui remporte des victoires business et organisationnelles.

Comment CreateRocks a-t-elle accompagné France Télévisions sur le dispositif « Hacktion ! » ?

Myra Braganti, CBO & BM @MoveYourBuddy & @CreateRocks

Nous avons commencé à travailler avec vous, Hélène et Frédéric, en vous aidant à définir ce que vous vouliez vraiment, jusqu’où vous vouliez aller et pourquoi, en trouvant ensemble comment penser grand tout en démarrant petit.

Ensuite est venu le temps de trouver les volontaires à travers l’animation de plusieurs ateliers autour de l’intrapreneuriat : être un intrapreneur, pourquoi et comment commencer, etc.

Après nous avons fait des appels à projets - grâce à notre application - pour lancer notre MakeItUp, où comment en deux jours trouver son équipe, cibler la problématique et les utilisateurs tout en imaginant un premier modèle d’affaire, un prototype, et enfin comment le raconter à des sponsors internes pour les convaincre.

Depuis, nous accompagnons tous les mois chaque équipe pour échanger autour de leurs objectifs, des difficultés rencontrées, de leur stratégie pour la suite.

En quoi le dispositif « Hacktion ! » est-il original ? Et pourquoi te semble-t-il pertinent dans une entreprise comme France Télévisions ?

Répondre à l’appel d’offre de France Télévisions, c’était contribuer au Service Public. Pour moi, le rôle de France Télévisions est de contribuer à comprendre, imaginer et construire le monde que nous voulons sur une planète en pleine transition (climatique, numérique, politique) et les salariés qui travaillent dans une telle entreprise doivent posséder ce sentiment d’engagement citoyen.

Le projet Hacktion ambitionne justement de faire bouger les lignes, libérer les talents du groupe sur des thématiques core business ou organisationnelle pour gagner en agilité.

Une part de son originalité provient de vous, Hélène et Frédéric. Efficients et pragmatiques, vous vous êtes laissés l’agilité de l’aménager en fonction des évènements. L'originalité de la démarche expérimentale laisse entrevoir une saison 2 fantastique !

photo 3

À mi-parcours de la 1ère saison de « Hacktion ! », quel regard portes-tu sur nos intrapreneurs.ses et leurs projets ?

Ils ont de la détermination, de l’implication et du dévouement pour leur mission même si, comme partout, ils rencontrent les mêmes problèmes face à l’intrapreneuriat : apprendre à jongler entre boulot et nouveau projet, gérer les obstacles internes face à la nouveauté qui bouscule tout en continuant à construire un écosystème pour assurer leur réussite !

Ils ont changé depuis le début de l’aventure. Diplomates quand il le fallait, ils ont appris à gérer un projet à risque dans des conditions d’incertitudes peu communes. Apprendre à communiquer, marketer et recruter, ce n’est pas simple.

Quels conseils donnerais-tu aux intrapreneurs.ses de manière générale ?

Nos apprentissages empiriques nous ont appris que :

- Il faut trouver des gens qui veulent s’impliquer avec autant d’envie que vous dans votre projet, de l’expert au sponsor local. L’équipe prime avant tout.
 

- Intrapreneur, c’est un investissement personnel de départ.
Le succès d’un projet, c’est la résilience de l’équipe au démarrage, en « faisant », dans des conditions précaires (qui ne doivent pas durer, mais qui doivent exister).
 

- Un projet finit toujours par s’arrêter, il faut savoir gérer la suite.

Soit un projet se transforme en succès, donc on n’est plus intrapreneur, mais autre chose (ex responsable du projet) et ce n’est plus le même rôle.

Soit le projet s’arrête, quelle que soit la raison et dans tous les cas, vous avez vécu une expérience enrichissante d’où vous sortez grandi.

Vous avez après un devoir de rendre à la communauté, d’encourager pour que les suivants apprennent aussi et osent se lancer, comme vous à l’époque.

cr4

Les managers ont clairement un rôle important à jouer dans les dispositifs intrapreneuriaux. Quel est le plus important, selon toi ? Comment peuvent-ils accompagner au mieux les membres de leur équipe investis dans un projet d’intrapreneuriat ?

Les managers sont primordiaux. Nous n’aurions rien pu faire chez Thalès, à l’époque, si nous n’avions pas eu des sponsors très engagés ! Le soutien de la DRH et des managers sont indispensables dans les nouvelles façons de collaborer et d’envisager les usages de demain.

Sur un projet on rencontre deux types de managers (qui parfois sont la même personne) :

 1/ Les managers qui voient partir un collaborateur qui veut/va devenir « intra »,

Pour celui-ci, il est important que l’entreprise fasse bien comprendre sa vision sur le sujet, sa réelle volonté d’aller plus loin dans ce qu’est l’intrapreneuriat afin qu’il puisse prendre conscience qu’il participe ainsi à l’innovation et au futur de sa société en laissant son collaborateur lancer une nouveauté. Il est important aussi que l’entreprise aide ce manager afin de ne pas le pénaliser dans sa tenue des objectifs.

2/ Les managers sponsors, ceux que les « intras » arrivent à convaincre pour obtenir un soutien (communication, relationnel ou financier). Ce manager devra prendre conscience du changement profond qui impacte le management. C’est à lui d’inventer ce rôle qui lui permet de contribuer à la rapidité de l’évolution d’un projet intrapreneurial en donnant des moyens (financiers, physiques, autres) ou en ouvrant son réseau interne ou clients.

Pour échanger avec beaucoup de membres de COMEX, c’est ici que se trouve le nouveau leadership model attendu, cette double capacité à savoir gérer le présent et entrevoir le futur.

L’innovation doit être au cœur de nos organisations et nos managers ont comme responsabilité la mise en place de la capacité d’adaptation de leurs collaborateurs.

C’est quoi le petit plus de CreateRocks pour accompagner au mieux les intrapreneurs ?

CreateRocks

Il faudrait demander à vos intrapreneurs ! J’aurai tendance à penser que c’est notre histoire : dans l’équipe, nous l’avons vécu. Nous avons tous été intrapreneurs et nous sommes tous ouverts au monde de l’entrepreneuriat depuis longtemps. L’impact sur nos solutions, humaines ou numériques, est donc un parcours parfaitement adapté aux collaborateurs qui vivent ou souhaitent vivre cette aventure intrapreneuriale.

Pour en savoir plus sur CreateRocks : http://fr.createrocks.com/