Bilan de la 1ère saison expérimentale d’un accélérateur interne de start-up

Par Frédéric Lecoin, Responsable du programme Start-ups

À la demande de la direction de l’Information, la direction de l’Innovation et de la Prospective et le MediaLab ont conçu et mis en œuvre un accélérateur interne de start-ups, avec l’aide de Cap Digital et dans une logique partenariale avec la start-up Newsbridge.

Accélérateur de start-up avec Newsbridge

 

Après un jury de sélection, la start-up Newsbridge a été retenue pour suivre ce programme d’accélération de 4 mois prévoyant :

  • son accueil au sein de la rédaction à partir du 23 octobre 2017 ;
  • son « parrainage » par un cadre de la direction de l’information ;
  • la co-construction d’une solution d’indexation des rushs grâce à l’intelligence artificielle, et d’un moteur de recherche sémantique ;
  • une phase d’expérimentation ;
  • l’accompagnement de la start-up dans sa croissance ;
  • un co-financement pour récompenser son réel engagement.

Le produit et les tests réalisés avec les collaborateurs de France tv

Séance de travail avec Newsbridge

Aux termes des 4 mois d’accélération, conformément à ce qui était attendu et grâce à la coopération des équipes en interne, Newsbridge a développé un produit d’indexation des rushs en temps réel dont l’analyse des images permet de reconnaître les visages (et donc détecter les personnalités connues), des objets, des logos, des textes. En outre, cette solution permettra prochainement d’indexer les contenus grâce au « speech-to-text », c’est-à-dire la transcription des éléments sonores des contenus vidéos.

Les tests réalisés dans les ultimes semaines de l’accélération ont démontré :

  • un intérêt croissant des journalistes, monteurs et documentalistes pour l’expérimentation (55 participants, au lieu de 40 initialement prévus) ;
  • une réelle satisfaction par rapport à l’outil développé à ce jour (89,5% de satisfaction) sur des critères de qualité d’analyse des images, de gains de temps, etc.
  • une forte appétence pour le déploiement de l’outil, jugé pertinent par rapport à l’activité (92%).

 

Le bilan du premier accélérateur de start-up en vidéo

Les conditions du succès

Cette première expérience d’un accélérateur interne de start-ups au sein de France Télévisions est un succès en termes de :

  • démarche d’open innovation et de collaboration avec les start-ups, grâce à un dispositif plus en phase avec les besoins internes ;
  • transversalité impliquant les équipes des directions du Numérique, de l’Information et des Services informatiques ;
  • acculturation des collaborateurs aux problématiques numériques et d’innovation.

Le succès de cette saison 1 repose sur plusieurs éléments :

  • une promesse claire : celle d’une accélération pour la startup, c’est-à-dire un accompagnement pour développer et expérimenter de nouvelles fonctionnalités avec ses utilisateurs finaux, mais également pour aider la start-up à grandir ;
  • un besoin bien défini, en lien avec des équipes métiers qui permet le développement d’une solution répondant à une vraie problématique de fabrication de l’information ;
  • un partenariat équilibré entre France Télévisions et Newsbridge, dans lequel chaque partie a été gagnante, le rôle de Cap Digital comme tiers de confiance ayant également été essentiel ;
  • la maturité de la start-up, de son produit et surtout de ses équipes (humilité, qualités d’écoute pédagogie, réactivité et investissement) ;
  • une démarche inclusive de co-création de l’outil qui a permis l’implication des équipes de la direction de l’Information et explique leur haute satisfaction quant aux performances de la solution ;
  • un co-investissement financier, un élément de motivation pour la start-up et de responsabilisation pour les équipes internes ;
  • l’incarnation du projet par la présence régulière de la start-up dans les locaux, ce qui concrétise le projet et surtout favorise les échanges en vue d’un développement le plus adapté aux besoins des équipes internes.

What's next ?

Cette expérience a validé le principe de l’accélération, sa pertinence, son utilité, l’intérêt et la capacité de mobilisation des équipes opérationnelles. Pour France Télévisions, il s’agit maintenant de capitaliser sur cette réussite pour amplifier le dispositif, par exemple en accueillant davantage de start-ups.

 

A voir aussi :

Le start-up book 1 

Le start-up book 2 

 

 

Work in progress : Newsbridge et les équipes de France tv

  • Installation en régie
  • Présentation de l'outil
  • Découverte de l'interface du prototype
  • Comité de pilotage
  • Dans les couloirs de France tv