Bienvenue dans l'enfer d'un week-end d'intégration

Un film de Simon Bouisson
Une production Cinétévé, Résistance Films, France Télévisions Nouvelles Écritures

Au cours d’un WEI, un week-end d’intégration de grande école de commerce, le corps d’un jeune homme est retrouvé noyé au bord d’un étang.

Appelés sur les lieux, les policiers interrogent les participants et font face à des récits trop contradictoires pour qu’ils acceptent la thèse de l’accident. Ils décident alors de saisir toutes les images filmées par les étudiants pour lever les zones d’ombres et comprendre ce qui s’est passé.

18 heures plus tôt. Les étudiants viennent fêter leur WEI dans un vaste gîte à la campagne. Déjà soumis à l’autorité des deuxièmes années, ils doivent apprendre les rapports de force, de domination et de dérision qui courront pendant leur scolarité.

Au fil de la journée, les activités deviennent de plus en plus trash et l’écart se creuse entre ceux qui adhèrent et ceux qui n’adhèrent pas au WEI. Aspirés par l’alcool, la surenchère et l’intensité progressive de la fête, les esprit s’échauffent et le groupe fini par perdre pied.

 

Voir le teaser

Concept interactif

wei 2

Saisies par la police, toutes les images filmées par les étudiants au cours du WEI sont resynchronisées et agencées sur une timeline globale : la REALTIMELINE.
Ces images sont les seuls supports visuels disponibles, identifiés par les boutons caméras.

Grâce à ces boutons, l’internaute peut choisir ce qu’il souhaite regarder et switcher d’une caméra à l’autre en temps réel.

La REALTIMELINE ainsi que les caméras disponibles sont accessibles via la souris mais aussi grâce au clavier, pour une navigation optimisée.

L’internaute peut accéder à la REALTIMELINE à tout moment pour voir sa progression et naviguer librement dans le film en cliquant sur les segments.

 

Personnages principaux

pers

FÉLIX
Il est l’organisateur du WEI, surexcité et omniprésent. Du genre à affirmer que s’il a été bizuté en première année, c’est pour avoir le plaisir de faire subir le triple à ses « petits bizuts chéris ».

ROMAIN
Première année, blagueur, il a des résultats scolaires « ric-rac » mais une grande intuition. Il n’a aucune limite et il est prêt à faire n’importe quoi pour que les autres l’admirent. Son objectif : devenir le patron du WEI.

JB
Première année, bon élève, appliqué et studieux, il a tout misé sur les études. S’il est là, c’est pour « jouer le jeu » et pour essayer de s’intégrer en participant aux activités du WEI. Et ce n’est pas sans mal ! Sur place, il rencontre Leïla, son pendant féminin.

JULES
Son père est côté au CAC 40, ce qui lui donne une certaine valeur ajouté aux yeux des autres. Son objectif : intégrer la SCAPA, un cercle très fermé qui lui permettra de faire évoluer son réseau et de rencontrer des gens importants.

TANIA
La plus belle fille du WEI, et elle le sait. Sa beauté a toujours été un atout, mais elle l’a plus souvent vécue comme un handicap. Objet de tous les fantasmes, elle réussit à se faire une place de choix parmi les bizuts.

LEILA
Elle n’est pas du genre à s’ouvrir facilement. Sérieuse et passionnée par l’image, elle filme tout. Sa caméra sera aux premières loges des bavures du WEI : « sexe, drogue, alcool, violence, humiliation ».

 

Simon Bouisson

Simon Bouisson est un auteur-réalisateur français. 

Diplômé de la Femis, il y a réalisé LES COMMUNES DE PARIS, première réalisation d’un parcours dédié aux nouveaux médias : JOUR DE VOTE (France Télévisions), MISSIONS PRINTEMPS (Arte France), TOUR EN TÊTE (Radio France), LES CARDINAUX (Les Inrocks), TOKYO REVERSE (France 4), STAINSBEAUPAYS (francetv nouvelles écritures) ou le récent : PRODUCTTM (ARTE). WEI OR DIE est son premier long métrage interactif (francetv).