Big Data, un partenariat France Télévisions et Le Digital Lab de CentraleSupélec

Partenariat France Télévisions - Paris Digital Lab : un accord gagnant-gagnant

Le Paris Digital Lab, programme d'innovation numérique de l'école CentraleSupélec, a mis à disposition de France Télévisions trois de ses meilleurs talents pour créer des outils d'aide à la décision avec l'aide du Big Data, dans le cadre d'un partenariat.
Sept semaines pour résoudre une problématique, c'est le temps imparti pour réussir le challenge. Pari relevé et gagné !

Partenariat France Télévisions - Paris Digital Lab

L'objectif ? Introduire de l'IA pour analyser les comportements des utilisateurs

France Télévisions souhaitait utiliser l’Intelligence Artificielle pour analyser les comportements des utilisateurs sur l’ensemble des plateformes de France Télévisions. Grâce à sa capacité d'analyse de données massives, l'IA est en effet capable d'identifier les caractéristiques des utilisateurs et de les réunir dans des segments d'audience afin de leur offrir une expérience  personnalisée. 

L'objet de la demande au Paris Digital Lab est donc la création d'outils d'aide à la décision avec l'aide du Big Data (analyse de tendances, visualisations, rapprochements entre les données) qui devront permettre à terme :

  • L'amélioration de la connaissance des utilisateurs
  • De meilleurs taux de conversion sur l’ensemble des contenus proposé
  • La découverte de comportements inconnus

« Actuellement, notre produit repose, pour une grande partie, sur les capacités humaines à créer ces segments d'utilisateurs à partir d'une base de gestion de données (DMP). De ce fait, France Télévisions est conscient de "rater"différents facteurs qui doivent émerger sur nos sites et applications. C’est d’ailleurs tout l’enjeu de la collaboration avec le Paris Digital Lab : nous permettre la création de modèles de data science, qui iront chercher des éléments que l’on ne voit pas à l’œil nu parmi la masse de données possédées en faisant remonter les informations pertinentes grâce à des algorithmes, à charge pour nous de les exploiter ensuite. » nous explique Valentin, un des responsables du suivi de ce projet à France Télévisions

Pour ce faire, et en s’appuyant sur les équipes internes, les étudiants-ingénieurs de CentraleSupélec se sont attaqués à la création de ces outils en s’appuyant sur du Machine Learning (ML) et du traitement automatique du langage naturel (TALN).

 

Les équipes de France Télévisions et du Paris Digital Lab

Quelle méthodologie a été utilisée pour réussir ce challenge ?

segment

Pour faire tout cela : un temps réduit de 7 semaines. « En mode agile, avec des sprints d’une semaine qui permettait aux équipes de France Télévisions d’avoir un suivi régulier et continu avec les étudiants  » précise David, chef de projet technique, « Cela nous a permis un bon cadrage et des résultats utilisables. Des appels quotidiens ont facilité un suivi continu et régulier avec les étudiants afin de répondre à toute interrogation ».

30 gigas de données quotidiennes ont été mis à leur disposition sur une durée de deux mois. Le début s’est fait sur leurs machines, en local, mais le volume allant grandissant, France Télévisions a mis en place un projet sur leur environnement Big Data (Google Cloud Platform) afin que leurs algorithmes puissent être utilisés directement dans le Cloud et les calculs terminés en quelques jours.

Ces dispositifs ont permis de créer des segments de marché, d’évaluer leur pertinence sur le moment et de permettre leur évolution dans le temps.

Les équipes de France Télévisions sont ravies de l'expérience. 
 

Bilan du partenariat

Le bilan de l'expérience