Rapport annuel 2017

Parmi les principaux éléments à retenir de l’année 2017 :

 

  • La bonne santé budgétaire de l’Entreprise : France Télévisions stabilise les comptes à l’équilibre pour la troisième année consécutive. Le résultat d’exploitation est positif pour la deuxième fois depuis 2012.

 

  •  Les investissements dans la création audiovisuelle et cinématographique progressent : avec plus de 480 M€ investis, le groupe reste de loin le premier soutien de la création audiovisuelle en France (plus de 50 % du total) et le premier financeur en clair du cinéma.

 

  • Les audiences cumulées et les performances numériques sont également supérieures aux objectifs du COM : chaque jour, plus d’un Français sur deux regarde les programmes de France Télévisions.

 

  • L’accroissement de la part des programmes régionaux ou à caractère régional, et la mise en synergie de France Ô avec le réseau outre-mer.

 

  • Des premiers résultats sur la qualité de l’information encourageants. Avec une note de 6/10, en progression, Franceinfo obtient la meilleure note de l’univers des chaînes d’info en continu auprès du public par rapport aux chaînes concurrentes (voir encadré ci-contre).

 

  • L’ambition culturelle des antennes : 561 programmes culturels diffusés en première partie de soirée.

Chiffres clés

  • Chiffres clés
  • Chiffres clés
  • Chiffres clés
  • Chiffres clés
  • Chiffres clés

Les audiences

France Télévisions reste le premier groupe audiovisuel français.

L'année 2017 se caractérise par la poursuite de la fragmentation des audiences au détriment des chaînes historiques et au profit des chaînes TNT (notamment les 6 TNT HD lancées en 2012).

Dans ce contexte, France Télévisions reste le premier groupe audiovisuel français à 28,3 % de part d’audience.

Audiences dans le détail* :

  • France 2 recule à 13 % de part d’audience (vs 13,4 % en 2016) ;
  • France 3 est la seule à se maintenir sur un an avec 9,1 % ;
  • France 4 accuse un léger repli avec 1,8 % (-0,1 point) par rapport à 2016 ;
  • France 5 est la seule chaîne à progresser avec 3,6 % (+0,2 point vs 2016) ;
  • France Ô recule à 0,6 % (-0,2 point vs son année 2016 record) ; 

  • franceinfo affiche 0,3 % de part d’audience sur l’ensemble de l’année.


* Sur les individus 4 ans et +

Les temps forts

  • Anne-Sophie Lapix au JT de 20h de France 2
  • Rendez-vous en terre inconnue avec Kev Adams (France 2)
  • Hommage à Johnny Hallyday (soirée animée par Michel Drucker sur France 2)
  • Plateau de Franceinfo pour les élections présidentielles
  • Capitaine Marleau (France 3)
  • La Consolation (France 3)
  • Les Minikeums (France 4)
  • C dans l'air (France 5)
  • CUT Saison 5 (France Ô)
  • Couleurs outremers (1ère)
  • Débat de l'entre-deux-tours
  • Eurovision 2017
  •  Roland Garros
  • Équipe de France féminine de football
  • Tour de France cycliste
  • Information

Durant les élections présidentielles : diffusion du débat du 3 mai 2017 et diffusion de la déclaration du Président de la République le 9 décembre.

 

  • Événements culturels

L’Eurovision, Le Concert de Paris, le théâtre avec les pièces Elles s’aiment et Le syndrome de l'Écossais, Le Festival Interceltique de Lorient …

 

  • Événements sportifs

En tennis, finale de la Coupe Davis France/Belgique (7,2 millions de téléspectateurs pour la victoire de l’Équipe de France) ; en football, finale de la Ligue des champions féminine diffusée pour la première fois en prime time sur une chaîne historique (France 2), sans oublier le Tour de France, Roland Garros…

Les chaînes

France 2

Nos différences nous rassemblent.

En 2017, France 2, première chaîne publique généraliste, a enregistré une progression constante. Les matinées sont toujours à un niveau leader avec Télématin, la tranche 19-20 h est leader avec N’oubliez pas les paroles très puissant, le fond de grille week-end s’enrichit de nouveaux rendez-vous comme 19h le dimanche. Enfin, l’offre en première partie de soirée se distingue toujours par une diversité de genres tout à fait unique.

France 3

Audacieuse et positive.

Nationale et régionale, France 3 renforce son rôle de média de proximité en déployant une offre de programmes (notamment ses soirées) autour des quatre piliers qui fondent son identité : information et politique, culture populaire, société et histoire, découverte et patrimoine. Les premières parties de soirée ont d’ailleurs atteint un niveau exceptionnel à près de 3 millions de téléspectateurs, affichant des succès remarquables par exemple pour la fiction française.

Réseau régional de France 3

Partenaire privilégié de la création.

En 2017, France 3 a structuré sa proposition éditoriale en 13 régions, avec notamment la mise en place, pour chacune d’elles, d’un magazine de découverte incarné par de nouveaux visages : Emilie Broussouloux, Nathalie Schraen-Guirma, Gaëlle Grandon, Stéphanie Mallauran, Nathalie Simon, Kamini.  
Ce réseau régional reste un partenaire privilégié de la création, avec près de 11 M€ consacrés à la production de documentaires en région.

France 4

Rejoignez la smart family !

France 4 a cette vocation unique de s’adresser aux enfants et à leurs parents en contribuant à renforcer le lien entre ces générations.
Animations, séries documentaires (Une saison au Puy du Fou), jeu de vulgarisation scientifique (Défi Cobayes), documentaires : la chaîne renouvelle ses programmes divertissants et intelligents pour provoquer échanges et découvertes.

France 5

L’intelligence non artificielle.

Seule chaîne historique à voir ses performances progresser, France 5 signe sa meilleure année depuis sa création. 
L’access (C dans l’air, C à vous, C politique) se hisse à des niveaux inédits. Forte de ces succès, elle fait bénéficier le documentaire d’une politique ambitieuse trois soirs par semaine et de primes événementiels.

France Ô

Rapprocher nos cultures.

Au cours de l’année 2017, France Ô a poursuivi son virage éditorial afin de se recentrer sur les Outre-mer, leurs cultures, leurs identités, tout en mettant également en lumière la multiplicité des regards sur le monde, naturellement favorisés par l’empreinte géographique des territoires d’Outre-mer. France Ô est le deuxième diffuseur de documentaires du groupe France Télévisions, avec notamment deux cases en première partie de soirée : Investigatiôns et Passion Outremer.

1ère

Une double mission : être à la fois des antennes généralistes et de proximité.

La ligne éditoriale des chaînes 1ère s’appuie sur quatre piliers fondamentaux : l’information, la proximité et le service, le sport et la fiction. Trois stations captent près d’un tiers du public : Polynésie 1ère, la station la plus suivie du réseau, suivie par Mayotte 1ère et Guyane 1ère. En 2017,  le développement de nouveaux programmes locaux a offert de belles opportunités de reconquête, comme par exemple le jeu Carla, en Guadeloupe, ou Bel Bonjou, la matinale radio-TV en Guyane.

 

Les programmes

La fiction

  • Les petits meurtres d’Agatha Christie : épisode Le crime de Noël (France 2) © Caroline DUBOIS
  • Crimes parfaits (France 3) © ANGO PRODUCTIONS
  • Des jours meilleurs (France 4) © CALT PRODUCTION / Ivan MATHIE
  • Stavisky (série France 2 rediffusée sur France 5) © Etienne CHOGNARD / CCSP / FTV
  • Al Dorsey (France Ô) © Bigbandstory

LES FICTIONS 2017 :

Les petits meurtres d’Agatha Christie (France 2) ; Crimes parfaits (France 3) ; Des jours meilleurs (France 4) ; Stavisky (série France 2 rediffusée sur France 5) ; Al Dorsey (France Ô)...

Les documentaires

  • Planète animale (France 2) © Emma BRENNAND BBC 2016
  • Hitler et Churchill : le combat de l'aigle et du lion (France 3) © PROD
  • Une saison au zoo Saison 7 (France 4) © Nathalie GUYON - FTV
  • Une vie de chaton (France 5) © Brook Lapping Productions
  • Passion Outre-mer (France Ô) © Dude Presse
  • Archipels (1ère) © Denis ROUVRE

LES DOCUMENTAIRES 2017 :

Planète animale (France 2) ; Hitler et Churchill : le combat de l'aigle et du lion (France 3) ; Une saison au zoo Saison 7 (France 4) ; Une vie de chaton (France 5) ; Passion Outre-mer (France Ô) ; Archipels (1ère)...

Les jeux

  • N'oubliez pas les paroles ! (France 2) © Jean-philippe BALTEL / FTV
  • Slam (France 3) © Jean-Philippe BALTEL / FTV 2017
  • Questions pour un champion (France 3) © BARBEREAU Bernard / FTV
  • Défis cobayes (France 4) © Nathalie GUYON/ FTV

LES JEUX 2017 :

N'oubliez pas les paroles ! (France 2) ; Slam (France 3) ; Questions pour un champion (France 3) ; Défis cobayes (France 4)...

Les magazines

  • Cash investigation (France 2) © Charlotte SCHOUSBOE - FTV
  • Muriel Robin et Chanee (France 3) © Andy PARANT
  • Vous pouvez répéter la question (France 4) © Bernard BARBEREAU - FTV
  • C à vous (France 5) © Patrick FOUQUE
  • Voyages et délices (France Ô) © DR

LES MAGAZINES 2017 :

Cash investigation (France 2) ; Muriel Robin et Chanee (France 3) ; Vous pouvez répéter la question (France 4) ; C à vous (France 5) ; Voyages et délices (France Ô)...

Les divertissements

  • Concours de l'Eurovision (France 2) © Renaud CORLOUER - FTV
  • 300 coeurs chantent les grands airs lyriques (France 3) © Ch. LARTIG / FTV/CL2P
  • Seuls à la maison (France 4) © Gilles SCARELLA - FTV
  • Ben & guests (France Ô) © Fillieule-La Fabrik-FTV
  • Hommage à Johnny Hallyday (France 2) © Christophe RUSSEIL France 2

LES DIVERTISSEMENTS 2017 :

Concours de l'Eurovision (France 2) ; 300 coeurs chantent les grands airs lyriques (France 3) ; Seuls à la maison (France 4) ; Ben & guests (France Ô) ; Hommage à Johnny Hallyday (France 2)...

La jeunesse

  • Yetili (France 4) © Nathalie GUYON - FTV
  • Il était une fois la vie (France 4) © Procidis
  • Les Minikeums (France 4) © ALP
  • Paprika (France 5) © Xilam
  • Ernest et Célestine (France 5) - Collection librement inspirée de l’œuvre de Gabrielle VINCENT aux éditions Casterman, réalisation par Julien CHHENG et Jean-Christophe ROGER, production Folivari / Mélusine, studio Blue Spirit

LES PROGRAMMES JEUNESSE 2017 :

Yétili (France 4) ; Il était une fois la vie (France 4) ; Les Minikeums (France 4) ; Paprika (France 5) ; Ernest et Célestine (France 5) ;

Les sports

  • Roland Garros (France 2) © Gilles GUSTINE - FTV
  • Tour de France (France 2) © Eric VERNAZOBRES - FTV
  • Rugby Pro D2 (France 3) © Damien KILANI/DPPI/AFP
  • Coupe de la Ligue Football (France 3) © AFP
  • Championnat de football D1 féminine (France 4) © Marie-Laurence HAROT - FTV
  • Championnats du monde d'athlétisme handisport (France Ô) © Didier ECHELARD
  • Equipe de France féminine de football (1ère) © Citizenside/Bangaly Toure

LES SPORTS 2017 :

Tournoi de tennis de Roland Garros (France 2) ; Tour de France cycliste (France 2) ; Rugby Pro D2 (France 3) ; Coupe de la Ligue de football (France 3) ; Championnat de football D1 féminine (France 4) ; Championnats du monde d’athlétisme handisport (France Ô) ; Équipe de France féminine de football (1ère)...

L'information

  • Le 20h (France 2) © Nathalie DELEPINE - FTV
  • Débat de l’entre-deux tours de la Présidentielle (France 2) © Christophe RUSSEIL - FTV
  • Pièces à conviction (France 3) © Ch. LARTIGE/CL2P/FTV 2016
  • Le 19/20 (France 3) © Delphine GHOSAROSSIAN - FTV
  • C politique (France 5) © Nathalie GUYON - FTV
  • Outremer Politique (France Ô) © Delphine GHOSAROSSIAN - FTV
  • Martinique 1ère (1ère) © Nathalie GUYON - FTV

L'INFORMATION 2017 :

Toute l’actualité dans les JT nationaux (France 2 et France 3), régionaux (France 3) et des Outre-mer 1ère (9 antennes) ; débat de l’entre-deux-tours de la Présidentielle (France 2) ; Pièces à conviction (France 3) ; C Politique (France 5) ; Outremer Politique (France Ô) ; Martinique 1ère (1ère)

Le cinéma

  • La famille Bélier (France 2) © Jerico/ Mars Films / France 2 Cinéma / Quarante 12 films / Vendôme Production / Nexus Factory / Umedia
  • Pas son genre (France 3) © Agat Films & Cie / Artémis Productions / RTBF / France 3 Cinéma
  • Place au cinéma (France 5) © Marius DOICOV
  • Independence Day (France 4) © 1996 Twentieth Century Fox Film Corporation. All rights reserved.

LE CINÉMA 2017 :

La Famille Bélier (France 2) ; Pas son genre (France 3) ; Independance Day (France 4) ; Place au cinéma (France 5)...

La création audiovisuelle

France Télévisions mène une politique ambitieuse en faveur de la production audiovisuelle et cinématographique. Le groupe apporte son soutien à la création dans toute sa diversité et accompagne les créateurs dans les domaines de la fiction, du documentaire, du spectacle vivant, de l’animation et du cinéma.

- Début janvier, France Télévisions dévoile son « Plan création » qui prévoit de nouveaux investissements pour faire rayonner la création en France et à l’étranger, un renforcement de l’exposition numérique pour tous les usages et sur tous les écrans, une meilleure éditorialisation sur les antennes pour mieux valoriser les œuvres de création.

- Le 1er février, France Télévisions lance le label francetélévisions créations qui précédera toutes les œuvres inédites de France Télévisions et sera la signature du groupe.

Le Contrat d’objectifs et de moyens 2016-2020 prévoit un investissement dans la création audiovisuelle à hauteur de 420 M€ pour l’année 2017. Le groupe a respecté cet engagement, en investissant 421 M€ (chiffre en attente de la validation du Conseil supérieur de l’audiovisuel).

Il a ainsi continué de contribuer fortement au dynamisme du secteur de la création et à son renouvellement, en soutenant des œuvres originales, des écritures et des formes novatrices, répondant à des attentes du public mais également les auteurs, producteurs et réalisateurs.

Dans la continuité du protocole conclu en décembre 2015 entre France Télévisions et les principales organisations du secteur (USPA - Union syndicale de la production audiovisuelle, SPFA- Syndicat français des producteurs de films d'animation, SPI - Syndicat des producteurs indépendants, SATEV - Syndicat des agences de presse télévisée), France Télévisions a poursuivi son dialogue avec les organisations professionnelles et a signé en mars 2017 de nouveaux accords pluriannuels avec les professionnels du documentaire, du spectacle vivant et de l’animation.

L’effort du groupe en faveur de la création en 2017 s’est réparti comme suit :

La création audiovisuelle 2017

Le numérique

Développement numérique et nouveaux supports

Le projet numérique de France Télévisions a poursuivi son développement en 2017 pour renforcer ses objectifs : développer une offre numérique en adéquation avec les usages des internautes, donner aux programmes et aux contenus une exposition et un enrichissement par des dispositifs numériques et confirmer la place de l’innovation et de la data comme éléments moteurs de l’activité.

Les résultats de 2017 témoignent de l’effort et de la mobilisation de l’Entreprise pour accélérer l’accompagnement du public de France Télévisions vers de nouveaux usages.

Ainsi en moyenne par mois en 2017 :

  • 543 millions de vidéos vues sur tous les supports (ordinateur, smartphone et tablette, télévision) et les plateformes partenaires, soit une progression de 47 % par rapport à 2016[1] ;
  • 21 millions de visiteurs uniques âgés de 15 ans et plus sur les trois écrans (ordinateur, smartphone, tablette) pour la marque France Télévisions entre janvier et septembre 2017, soit  46 % de la population connectée[2].
  • 141 millions de visites sur l’ensemble des sites web, sites mobiles et applications mobiles de France Télévisions, soit une progression de 33 % en un an. Une croissance des usages notamment portée par le mobile dont le trafic a progressé de + 60 % en un an. Sur l’ensemble de l’année, le trafic mobile représente 95 millions de visites par mois, soit 67 % du trafic global (vs 55 % en 2016)[3].

Conformément à sa stratégie de poursuivre la croissance de la consommation de contenus et de vidéos sur le numérique, France Télévisions a concentré sa présence en 2017 sur des carrefours d’audiences où se rassemble un large public, notamment sur les thématiques de l’information et de la jeunesse. Les offres ont continué à se déployer tant sur les environnements propres à France Télévisions (sites web, applications mobiles, etc.) que sur les plateformes externes (réseaux sociaux et plateformes vidéos).

[1] Médiamétrie eStat Streaming, Orange, Numericable, Canal, YouTube, Facebook, Snaplytics - [2] Médiamétrie // Netratings - [3] OJD (visites dédupliquées), AT Internet

La stratégie numérique de France Télévisions repose en 2017 sur le développement de cinq verticales thématiques et des offres éditoriales de contenus vidéo adaptées à tous les publics et tous les modes de consommation numériques :

L’information - francetvinfo.fr

L'INFORMATION

francetvinfo.fr

En 2017, franceinfo se classe troisième plateforme d’actualité, derrière Le Monde et Le Figaro[1].

Il a été le premier site d’actualités au lendemain des élections présidentielle (1er et 2e tour) et législatives (dimanche et lundi du 1er et 2e tour)[2] et sur l’intégralité des trois mois de la séquence électorale (avril, mai, juin)[3].

L’offre s’est étendue au cours de l’année grâce à l’intégration des audiences de francetvsport dans l’audience globale et la mise en place d’un partenariat vidéo avec Brut.  Au total, l’offre d’information a enregistré en moyenne 170 millions de vidéos vues par mois sur les offres web et mobile franceinfo, France 3 Régions et 1ère Outre-mer ainsi que sur les plateformes partenaires (Dailymotion, Facebook, YouTube)[4].

 

[1] ACPM - [2] Médiamétrie 3 écrans - [3] Médiamétrie 3 écrans - [4] Médiamétrie eStat Streaming / Facebook (pages franceinfo, franceinfo vidéos, 23 pages régionales + page France 3 toutes régions, 10 pages Outre-mer) / YouTube.

sport.francetvinfo.fr

Avec plus de 5 000 heures de directs vidéo, francetvsport a fortement accru en 2017 le volume de diffusion d’événements sportifs. La progression est de près de 20 % par rapport à 2016, année olympique pourtant très riche en diffusions numériques.

Au total, près de 260 millions de vidéos ont été vues en 2017 sur francetvsport, les comptes sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter) ou la chaîne Youtube, soit une audience qui a plus que doublé par rapport à 2016[1] :

+ 109 % pour Roland Garros, avec 47 millions de vidéos vues,

+ 110 % pour le Tour de France, avec 45 millions de vidéos vues.

Le site et l’application francetvsport - qui proposent également un suivi en continu de l’actualité avec des « live », des articles et de nombreuses datas sportives – ont été refondus en 2017. L’objectif était notamment d’en faciliter la consultation sur mobile, qui représente désormais 60 % des usages du public[2]

[1] Comparaison hors JO - Médiamétrie eStat Streaming – Facebook Analytics – YouTube Analytics - Vidéos vues en replay, en direct et bonus - [2] AT Internet, Mediametrie-eStat

culturebox.francetvinfo.fr

En 2017, Culturebox a poursuivi son ambition d’accompagner les publics dans un parcours culturel complet grâce à une large couverture de l’actualité culturelle et à une sélection de spectacles en direct ou à la demande.

La plateforme a également vécu au rythme des plus grands événements : festival de Cannes, festival d’Avignon, festivals pop/rock/électro, Chorégies d’Orange, Montpellier, danse, rentrée littéraire…

Culturebox a accueilli près de 670 concerts et spectacles, dont près de 430 créations exclusives pour le web. La richesse de cette proposition a été accompagnée de la poursuite d’un travail ambitieux autour d’une distribution de cette offre adaptée aux codes des réseaux sociaux : utilisation des directs sur Facebook, production de vidéos natives, « crossposting » (vidéo utilisée dans plusieurs publications) et partage de vidéos avec des partenaires…

Ces fonctionnalités ont permis à Culturebox de rajeunir son public et d’afficher une forte progression de ses audiences en un an avec une moyenne de :

  • 3,5 millions de vidéos vues par mois (42 millions au total en 2017, soit + 65 % par rapport à 2016) sur toutes les plateformes (Culturebox, Dailymotion, YouTube et Facebook)[1].
  • 2,1 millions de visites web et mobile en moyenne par mois (24,8 millions au total)[2].

À noter également une durée de visionnage des intégrales particulièrement élevée, à 14 minutes en moyenne.

[1] Médiamétrie eStat Streaming, Facebook insights, You tube analytics [2]. AT Internet.

 

education.francetv.fr

L’ÉDUCATION

education.francetv.fr

Pour renforcer ses liens avec la communauté éducative et assurer sa mission d’éducation, France Télévisions a renforcé son dispositif numérique à destination du grand public et des établissements scolaires.

Deux offres sont aujourd’hui disponibles :

  • francetvéducation, plateforme numérique à destination des familles, s’adresse aux jeunes de 3 à 18 ans en leur proposant un catalogue de plus de 6 000 vidéos courtes et plus de 300 contenus numériques ludo-éducatifs (webdocumentaires, jeux, quiz...) pour réviser les programmes scolaires, comprendre le monde et les événements d’actualité.

francetvéducation a généré 8,9 millions de visites en 2017, un score en augmentation de 33 % par rapport à 2016.

  • lesite.tv En partenariat avec les grands établissements publics à caractère culturel et scientifique, 1 500 ressources vidéo et audio, sélectionnées selon les programmes scolaires, sont accessibles gratuitement aux enseignants du premier et du second degré. La nouvelle offre lancée en janvier 2017 a évolué avec la création d’un compte par classe, une restructuration des contenus afin d’en faciliter la recherche et un travail en étroite collaboration avec le Ministère de l’Éducation nationale afin de connecter lesite.tv aux espaces numériques de travail des établissements scolaires.

La jeunesse - zouzous.fr et ludo.fr

LA JEUNESSE

zouzous.fr et ludo.fr

Zouzous et Ludo, les deux plateformes numériques dédiées à la jeunesse, sont disponibles gratuitement sur tous les écrans (tablettes, smartphones, télévisions connectées et web).

Ces offres se composent de replays, d'avant-premières, de vidéos bonus et de contenus exclusivement numériques. Tenant compte des usages du public, France Télévisions propose également 55 chaînes sur YouTube dédiées à la jeunesse, en collaboration avec France Télévisions Distribution.

L’année 2017 a été marquée par le renouvellement de l’offre Ludo, dédiée aux 7-12 ans, dont l’ambition est d’offrir une expérience plus adaptée aux usages des enfants et des différents supports : une ergonomie simple, un nouveau design coloré et cohérent avec l’habillage antenne, une expérience plus intuitive… Le public a été au rendez-vous avec 27 millions de vidéos vues en 2017 sur les offres dédiées, soit une progression de + 25 % en un an.

Pour les 3-5 ans, l’univers numérique Zouzous, plébiscité en 2016, maintient ses bonnes audiences (246 millions de vidéo vues sur les offres dédiées, en hausse de + 21 % en un an) et poursuit son développement en améliorant ses fonctionnalités et en se déployant sur tous les supports où l’usage des enfants est présent (exemple : Android TV).

Sur les supports non linéaires, l'offre jeunesse a battu un record en 2017 et généré au total 1,3 milliard de vidéos vues.

Nouvelles écritures

La recherche et l’innovation, comme un laboratoire, tant sur les formes narratives que les technologies, avec studio-4.nouvelles-ecritures.francetv.fr et irl.nouvelles-ecritures.francetv.fr.

Studio 4 est un label de création et de diffusion de web-séries de fiction et IRL une offre de programmes courts originaux et innovants racontant le monde, sous différentes formes (documentaires, animation, data visualisation...).

En 2017, Studio 4 a, par exemple, proposé Les Engagés, série sur la cause LGBT et l’engagement politique ; IRL a diffusé une série marquante, Trucs de meufs (1,9 million de vues). Parmi les projets plébiscités par le public et les critiques, se trouve The Enemy, une expérience immersive en réalité virtuelle où l’utilisateur se retrouve face aux combattants de différents pays.

Sur le plan technologique, France Télévisions a continué à innover sur ses propres projets, toujours en relation avec les évolutions industrielles des secteurs numériques.

 france.tv

TÉLÉVISION DE RATTRAPAGE

france.tv

 

Une télévision de rattrapage sur tous les écrans et tous les supports : voir et revoir les programmes avec france.tv.

En 2017, France Télévisions a débuté le renouvellement numérique en remplaçant Pluzz et les sites chaînes et programmes (+ 300 sites) par la nouvelle offre france.tv

Une nouvelle application pour mobile et tablette a été lancée ainsi qu’une nouvelle interface sur Free.

En 2017, Pluzz puis france.tv ont enregistré en moyenne plus de 70 millions de vidéos vues par mois sur tous les supports (web, mobile, tablette et IPTV)[1]

[1] Médiamétrie e Stat Streaming, Orange, Numericable, Canalsat.

 

 

Ressources Humaines

Ressources humaines, impact social et environnemental de l'activité, engagements sociétaux en faveur du développement durable, lutte contre les discriminations et politique de la diversité.

En lien avec les orientations stratégiques de l’Entreprise, la politique de ressources humaines mise en oeuvre poursuit prioritairement trois objectifs :

  • Assurer l’employabilité durable de chaque salarié : faire évoluer les métiers pour s’adapter à la transformation numérique ;
     
  • Gagner en agilité en déléguant dans une logique de confiance a priori ;
     
  • Optimiser les moyens internes et maîtriser l’évolution de la masse salariale.

Les axes de travail qui en découlent se concentrent autour de deux grands domaines :

1. Préparer et accompagner l’évolution des métiers et des emplois dans un contexte d’importants départs à la retraite, de réduction d’ETP… mais aussi de recrutements

- Poursuivre la construction d’une politique de GPEC (Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences) ;

- Accompagner les fins de carrières ;

- Négocier la régulation de l’emploi non permanent ;

- Consolider l’attractivité de l’Entreprise et savoir répondre aux aspirations des nouvelles générations.

 

2. Rendre l’Entreprise inclusive, agile et bienveillante

- Poursuivre et étendre la politique de diversité ;

- Développer la qualité de vie au travail ;

- Faire évoluer les pratiques managériales ;

- Accompagner l’optimisation de l’organisation de l’Entreprise et de son efficacité interne en favorisant l’expérimentation au plus près des réalités de terrain (simplification, mutualisation, numérisation…).

Les éléments de gestion de 2017 tels que décrits ci-après s’inscrivent dans cette logique.

 

Emploi

Après trois années marquées par un niveau d’effectif relativement bas, l’année 2017 s’inscrit dans cette même logique, traduisant la continuité des efforts de gestion. Le niveau d’ETP moyens annuels constaté à fin 2017 s’établit ainsi à 9 842,4 ETP.

On soulignera le fait que ce niveau d’effectifs a été atteint dans un contexte de forte activité, marqué par le lancement de la chaîne d’information Franceinfo au 1er septembre 2016 et son impact en année pleine sur 2017 ainsi que par la couverture des élections présidentielles et législatives des mois de mai et juin 2017. Le maintien du niveau d’effectif se sera traduit par une diminution du personnel permanent et une augmentation du personnel non permanent. Ainsi, le niveau d’ETP moyens annuels des effectifs sous CDI marque la poursuite de la baisse engagée depuis 2014 et s’établit à 8 460,8 ETP à fin 2017 (-10,6 ETP moyens annuels), malgré les recrutements opérés au titre de la chaîne d’information.

Le niveau d’ETP moyens annuels des effectifs non permanents s’établit quant à lui à 1 381,5 ETP moyens annuels, en hausse de 12.1 ETP moyens annuels. On notera que malgré une forte activité, le recours à l’emploi non permanent reste à un niveau peu élevé dans la continuité des années précédentes et en dépit d’une baisse sensible des effectifs permanents depuis 2015. Le taux de recours aux collaborateurs non permanents s’établit ainsi à 14 % à fin 2017, contre 13,9 % en 2016. Dans ce contexte, la part de l’intermittence poursuit sa baisse et ne représente plus que 7,6 % en 2017 (vs 7,7 % en 2016).

Rapport financier

Frais du COMEX

Frais professionnels des dirigeants de France Télévisions en 2017.