Le grand cinéma chez soi

France 3 diffuse « Les Grands Esprits », film inédit avec le toujours impeccable Denis Podalydès en prof agrégé débarqué dans un collège de banlieue, et France 5 propose une soirée consacrée à deux classiques cultes : « Paris, Texas », le chef-d’œuvre de Wim Wenders, et « Au royaume des cieux », une rareté de Julien Duvivier à (re)découvrir de toute urgence. Rester chez soi n’empêche pas de s’évader au cinéma.

Denis Podalydès
Denis Podalydès dans « Les Grands Esprits ». © Michaël Crotto

Film inédit sur France 3

Un agrégé de lettres du prestigieux lycée Henri-IV se retrouve contraint de traverser le périph’ pour enseigner dans un collège de Stains, classé REP+ (Réseau d’éducation prioritaire renforcé). S’inspirant d’un canevas classique de comédie (le choc des cultures, les opposés qui finalement se ressemblent), Les Grands Esprits orchestrent une rencontre détonante entre le toujours impeccable Denis Podalydès et de jeunes collégiens plus vrais que nature. D’un côté, un prof intello et naïf, qui compense son manque cruel d’autorité par une bonne volonté à toute épreuve ; de l’autre, les laissés-pour-compte de l’Éducation nationale. Entre les deux : les règles de grammaire, les expressions françaises, Victor Hugo ou encore Hemingway vont finir par tisser un terrain commun où chacun des deux camps va apprendre à s’apprivoiser, à se faire confiance, à croire en l’autre et en soi. Un conte humain, délicat, drôle et émouvant qui, en ces temps où nombre de parents confinés (re)découvrent l’ampleur de la tâche quotidienne des professeurs, vient à point nommé célébrer ce métier et l’art de la pédagogie. 

Place aux classiques sur France 5

Si France 3 mise sur la programmation d’un film inédit, France 5 consacre la soirée du lundi aux classiques. Le désormais incontournable « Place au cinéma », orchestré par Dominique Besnehard, diffuse Paris, Texas, le chef-d’œuvre mélancolique de Wim Wenders, tandis que le cultissime « Cinéma de minuit », guidé par les choix avisés (et la voix inimitable) de Patrick Brion, propose une curiosité de Julien Duvivier, Au royaume des cieux. Réalisé en 1947, ce film ardent raconte l’histoire d’amour entre une orpheline échappée d’une maison de redressement (placée sous l’autorité d’une directrice sadique et tyrannique) et un jeune ouvrier idéaliste (Serge Reggiani). S’il lorgne davantage vers un réalisme poétique à la Carné et Prévert (Les Enfants du Paradis, Hôtel du Nord) que vers les drames classiques ou les films noirs qui ont rendu Duvivier célèbre (Pépé le Moko, La Belle Équipe ou bien sûr Panique et Voici venu le temps des assassins), Au royaume des cieux n’en porte pas moins la marque de ce réalisateur singulier, fustigé par la Nouvelle Vague pour son apparent classicisme mais que l’on ne cesse depuis de redécouvrir (grâce notamment au travail de « passeur » de Patrick Brion). Car la caméra fiévreuse, désenchantée, brutale même, et le regard sans concession de Duvivier font toujours mouche aujourd’hui. 
Le regard de Wim Wenders, lui, est plus tendre, mais tout aussi énigmatique et envoûtant. Avec Paris, Texas, Palme d’or 1984, le réalisateur allemand raconte, dans le huis clos à ciel ouvert du Texas, l’histoire d’amour, tout en élisions et allusions, entre la sublime Nastassja Kinski et le mutique Harry Dean Stanton – anti-héros faisant son retour après quatre années d’absence dont on ne saura rien. De scènes cultes en envolées silencieuses (visions hypnotiques que l’on croirait tirées de tableaux d’Edward Hopper), Wenders livre, sans jamais être démonstratif, un film humaniste sur la possibilité de réparer les erreurs du passé et de prendre un nouveau départ. Un message opportun en ces temps de suspension – sans compter que la vue des grands espaces texans saura soigner la claustrophobie du confinement !

Les Grands Esprits

Jeudi 16 avril à 21.05 sur France 3
Un film d’Olivier Ayache-Vidal, avec Denis Podalydès, Léa Drucker, Zineb Triki, Abdoulaye Diallo…

Place au cinéma

Lundi 13 avril à 20.50 sur France 5
Les films du patrimoine français et étranger sont toujours à l’honneur dans Place au cinéma le lundi soir sur France 5.
Dominique Besnehard continue à y distiller ses savoureuses anecdotes cinématographiques. 
Présenté par Dominique Besnehard (2 min) - Réalisation Marius Doicov - Production France Télévisions - Production exécutive TPS
Paris, Texas
Un film de Wim Wenders (1984), avec Harry Dean Stanton, Nastassja Kinski et Hunter Carson.

Le Cinéma de minuit

Lundi 13 avril à partir de 23.30 sur France 5
Le Cinéma de minuit est le véritable rendez-vous des cinéphiles. Il propose tous les lundis un grand classique du 7e art.
Raconté par Patrick Brion (2 min)
Au royaume des cieux
Un film de Julien Duvivier (1947), avec Serge Reggiani, Anne Saint Jean, Suzy Prim.

Publié le 06 avril 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.