france.tv

Sortie du film « Les Plus Belles Années d’une vie »

Cinquante-trois ans après « Un homme et une femme », Claude Lelouch nous offre une suite enchantée.

Vous avez aimé Un homme et une femme, le film culte de Claude Lelouch, sorti en 1966 ? Alors vous aimerez Les Plus Belles Années d'une vie, qui en constitue la suite. Sur l’air de « chabadabada », partons à Deauville pour retrouver Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant. 

Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée.
Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée. © DR Metropolitan FilmExport

Les plus belles années sont celles que l’on n’a pas encore vécues.

Victor Hugo, Les Contemplations

Le 18 mai a eu lieu au Festival de Cannes la projection hors compétition du long-métrage de Claude Lelouch Les Plus Belles Années d'une vie. Ce film, qui est soutenu par France 2 Cinéma, sort en salles mercredi 22 mai.

Cannes 2019 : ovation pour Claude Lelouch, Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée

Avec ce film, Claude Lelouch a réussi à réunir, à plus de cinquante ans d’intervalle, les mêmes interprètes – deux icônes – d’une histoire mondialement célébrée. Ce faisant, le cinéaste livre aussi un extraordinaire regard sur ce qui compte, sur ce qui nous marque, ce qui fait nos vies. Son film, qui mêle humour, tendresse, émotion pure, ne se veut « ni un épilogue ni une conclusion, mais, dit-il, un nouveau départ ».

Bande-annonce

Cinéaste passionné et résolument à part, Claude Lelouch explique : « Je pars d’une histoire d’amour qui a eu lieu voilà cinquante-deux ans et qui a laissé des traces. C’est un film sur les empreintes que nous laissons. » Tourné en treize jours dans l’ordre chronologique et de manière très instinctive, sans répétitions, le film réserve – que l’on ait vu ou pas Un homme et une femme – de très beaux moments d’émotion. Tel est le cas, entre autres, de la scène des retrouvailles entre Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant, qui dure dix-neuf minutes et pour laquelle le cinéaste a misé sur la spontanéité de ses acteurs, tous deux magnifiques. 

Parmi les seconds rôles, on trouve Marianne Denicourt, Monica Bellucci (qui incarne la fille de Jean-Louis Duroc, lui-même interprété par Jean-Louis Trintignant), tandis que les enfants (Souad Amidou et Antoine Sire) sont les vrais enfants du premier film. Antoine Sire (fils de Jean-Louis Duroc dans Un homme et une femme) avait 5 ans à l’époque et Souad Amidou (fille d’Anouk Aimée dans le rôle d'Anne Gauthier) avait alors 7 ans. 

Entretien avec Monica Bellucci et Marianne Denicourt

Pour décrire la vie, la vie qui passe et ce qui reste de l’amour, Lelouch a évidemment fait appel à Francis Lai, le compositeur du « chabadabada » d’Un homme et une femme.
« Les plus belles années d’une vie » et « Mon amour » sont ainsi les deux derniers thèmes écrits par le célèbre compositeur, et sur lesquels Didier Barbelivien a créé des textes, interprétés par Nicole Croisille et Calogero. Francis Lai a eu le temps d’assister à l’enregistrement de la musique avant de disparaître, le 7 novembre 2018. « Je l’ai vu bouleversé, se souvient Claude Lelouch, en évoquant le moment où fut enregistrée la musique. Il était fou de joie des orchestrations qu’avait faites Calogero ». 

Histoire d'une chanson : « Un homme et une femme », l'empreinte de Francis Lai sur le film culte de Lelouch

La mort est mise hors jeu dans ce film.
Il n’y a que de l’espoir !

Claude Lelouch

Ce film, qu’il considère comme son « dernier acte de résistance au temps qui passe », a ceci de troublant que le réel – la mythologie du réel même, avec ces deux acteurs mythiques – se mêle à la fiction, qui se nourrit aussi de la réalité. La mise en abîme est immense et bouleversante, comme toujours avec Lelouch. Si l’homme n’est plus le même cinquante-trois ans après, si ses acteurs ont changé, son cinéma, lui, demeure le même. Toujours sincère, toujours capable de réveiller les passions, il ne laisse personne indifférent. Et c’est pour tout cela qu’on l’aime.

Claude Lelouch à Cannes : « J‘aime le genre humain et je ne me lasse pas de le filmer »

Les Plus Belles Années d’une vie

Ils se sont connus voilà bien longtemps. Un homme et une femme, dont l’histoire d’amour fulgurante, inattendue, saisie dans une parenthèse devenue mythique, aura révolutionné notre façon de voir l’amour. Aujourd’hui, l’ancien pilote de course se perd un peu sur les chemins de sa mémoire. Pour l’aider, son fils va retrouver celle que son père n’a pas su garder mais qu’il évoque sans cesse. Anne va revoir Jean-Louis et reprendre leur histoire là où ils l’avaient laissée…

Film (90 min - France - 2019) - Scénario original Claude Lelouch, en collaboration avec Valérie Perrin - Producteurs Samuel Hadida, Victor Hadida, Claude Lelouch - Production Les Films 13, Davis Films, France 2 Cinéma, avec la participation de France Télévisions, en association avec Sofitvciné 6 - Musique originale Francis Lai et Calogero - Chansons originales interprétées par Nicole Croisille et Calogero - Paroles des chansons originales Didier Barbelivien  
Sortie nationale : le 22 mai 2019.

Casting 
Anouk Aimée Anne Gauthier
Jean-Louis Trintignant Jean-Louis Duroc
Marianne Denicourt la responsable
Souad Amidou Françoise Gauthier
Antoine Sire Antoine Duroc
Avec la participation de Monica Bellucci Elena

Un homme et une femme, Palme d’or 1966 

Sorti en mai 1966, le film obtint la Palme d'or du Festival de Cannes 1966, ainsi que l’Oscar du meilleur film étranger en 1967 et l’Oscar du meilleur scénario original. Claude Lelouch, qui réalisa une suite en 1986 (Un homme et une femme : Vingt ans déjà), raconte qu’après le succès du film, il reçut « des propositions incroyables des studios américains. Ce sont eux qui m’ont permis de prendre du recul sur le phénomène. (...) En avançant, j’ai pris conscience que l’on me proposait en fait de devenir le prisonnier des producteurs et du scénario, où n’existait plus aucune liberté de création ».

 

Publié le 20/05/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.