C’était il y a 75 ans : le général Leclerc, Jean Moulin et la libération de Paris

Ouverture du nouveau musée de la Libération de Paris

Envie de visiter, à Paris, un abri de défense passive utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale ? C’est désormais possible ! Pour le 75e anniversaire de la libération de Paris, un musée consacré à ce grand moment d’histoire et à deux de ses héros, Jean Moulin et le général Leclerc, va ouvrir ses portes le 25 août prochain.

Musée de la Libération de Paris
Musée de la Libération de Paris
DR

Le vendredi 25 août 1944, à 15.30, le général Philippe Leclerc de Hauteclocque recevait, devant la gare Montparnasse, la capitulation des troupes d'occupation. Soixante-quinze ans plus tard, un nouveau musée d’histoire va voir le jour dans la capitale : le musée de la Libération de Paris – musée du Général-Leclerc – musée Jean-Moulin. Ce nouvel espace est consacré à cet événement historique, mais également à la vie de deux figures héroïques de la Seconde Guerre mondiale, le premier officier de cavalerie et le second haut fonctionnaire passionné d’art. Deux serviteurs de la France, chacun dans son domaine, mais qui ne se sont jamais rencontrés.

Une expérience immersive : l’abri de défense passive

Longtemps installé près de la gare Montparnasse, le musée de la Libération a ainsi déménagé place Denfert-Rochereau, dans les pavillons conçus en 1787 par l’architecte Claude-Nicolas Ledoux. Ce lieu appartient à double titre à l’histoire de la période : le 25 août 1944, c’est en effet cette place que traversa le général Leclerc pour libérer Paris, alors que, depuis quelques jours déjà, le sous-sol du pavillon abritait le PC du colonel Rol-Tanguy, chef des Forces françaises de l’intérieur (FFI) d’Île-de-France. Cet abri de défense passive sera, pour la première fois, ouvert au public. Entièrement restauré, il offrira une expérience de visite inédite, grâce à des outils de médiation innovants. À 20 mètres sous terre et accompagné par une mise en ambiance sonore, le visiteur y découvrira l'endroit où s’était installé l’état-major des FFI de la région parisienne.

Conçu selon une approche pédagogique, le parcours d’exposition invite le visiteur à suivre Jean Moulin et le général Leclerc au fil d’un monde en guerre. Il est organisé dans un ordre chronologique, correspondant à l’action des deux hommes dans la France de l’entre-deux-guerres, la débâcle de juin 1940, puis la Résistance intérieure et les combats jusqu’à la libération du territoire. Le musée rend également hommage aux hommes et femmes de tous horizons qui ont pris le parti de résister.

Issues de deux fonds à l’origine — un legs d’Antoinette Sasse relatif à Jean Moulin et un fonds de la Fondation du maréchal Leclerc de Hauteclocque —, ces collections racontent la petite et la grande histoire de la guerre : 7 000 objets environ, dont une grande diversité d’objets militaires et du quotidien, des milliers de documents et de photographies, et plus d’une centaine de témoignages audiovisuels uniques.

La première exposition historique de ce nouveau musée sera proposée en février 2020. Elle portera sur les Parisiens dans l’exode.

Infos pratiques

Adresse : 4, avenue du Colonel-Rol-Tanguy, place Denfert-Rochereau,
75014 Paris
Horaires : du mardi au dimanche de 10.00 à 18.00
Le site du musée de la Libération de Paris – musée du Général-Leclerc – musée Jean-Moulin

Publié le 22/08/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.