2021 : une saison Napoléon au musée de l’Armée Invalides

Jusqu'au 13 février 2022

L’année 2021 marque le deux centième anniversaire de la mort de l’empereur Napoléon Ier. Pour l’occasion, le musée de l’Armée et la Fondation Napoléon proposent, aux Invalides, une saison culturelle entièrement dédiée à cette figure majeure de notre histoire.

Parcours contemporain, à voir jusqu'au 13 février 2022.

1/ Exposition « Napoléon n’est plus »
Jusqu’au dimanche 31 octobre 2021 

Napoléon n'est plus
Napoléon n'est plus


La saison Napoléon au musée de l’Armée débute avec une première exposition consacrée à la mort de l’Empereur : « Napoléon n’est plus ».

Île de Sainte-Hélène, le 5 mai 1821. À 5h49 du soir, l’Empereur exilé rend son dernier soupir.
Relégué au bout du monde depuis plus de cinq ans, il n’exerce plus aucune influence sur le monde. Pourtant, sa mort réveille les passions. Rapidement, les souvenirs, les témoignages, les images, les reliques foisonnent. Une histoire nouvelle voit le jour, où la mort en exil du grand homme joue un rôle déterminant, et où subsistent des incertitudes empreintes de légendes et de contradictions.

Enquêtant sur tous les aspects de ces derniers instants, de ses funérailles, du retour de ses cendres et des monuments qui perpétuent sa mémoire, l’exposition propose un parcours de près de deux cent cinquante œuvres mêlant beaux-arts, archives et objets d’art populaire pour comprendre la marche triomphale de Napoléon vers l’éternité.



2/ Parcours contemporain
« Napoléon ? Encore ! — De Marina Abramović à Yan Pei-Ming »
Jusqu’au dimanche 13 février 2022 


En écho aux commémorations du bicentenaire de la mort de l’Empereur, le Musée propose, pour la première fois de son histoire, un parcours d’art contemporain aux Invalides.

La présentation de commandes originales ou d’œuvres existantes confiées à des artistes, soit de renom, soit émergents, français et étrangers (Pascal Convert, Ange Leccia, Fabrice Hyber, Marina Abramović, Julian Schnabel, Georges Tony Stoll, Hélène Delprat...), évoque la figure de Napoléon, ainsi que l’empreinte de son action sur le monde actuel.

Ce projet ambitieux consiste à inviter une trentaine d’artistes contemporains, sur le principe de la carte blanche, à investir les espaces permanents d’exposition du Musée et à questionner l’héritage laissé par cette figure emblématique de l’histoire qui ne laisse personne indifférent et qui déclarait « l’imagination gouverne le monde ».

Ce parcours est conçu en deux temps : d’abord dans les salles du parcours de visite permanent et sous le dôme des Invalides, puis à partir d’octobre 2021, dans les salles d'exposition avec une installation de l'artiste belge Hans Op de Beeck sur le thème de la mort de Napoléon et une seconde installation vidéo par le collectif La Méduse proposant une réflexion sur le cinéma et l’histoire napoléonienne.

 

Le site du musée de l’Armée

Commentaires