« Nouvelle-Calédonie, naître entre deux îles » sur France 3 et sur La1ere.fr

Dans l’archipel calédonien, baigné dans un incroyable « melting pot » de cultures, on dit souvent des nouveau-nés qu’ils naissent entre deux îles. Ce film poignant s’attache à suivre leurs jeunes mères, de Lifou à Nouméa, à travers tous les lieux qu’elles traversent avant de mettre au monde leur enfant, et les invite à raconter les différentes étapes avant leur accouchement. À voir sur La1ere.fr et lundi 27 juin à 23.45 sur France 3.

« Nouvelle-Calédonie, naître entre deux îles » © Step by Step Production

Nous ne pouvons donner que deux choses à notre enfant : des racines et des ailes.

Depuis 2009, toutes les femmes de Calédonie sont obligées de quitter leur tribu et parfois leur île pour accoucher dans l'une des deux maternités de la Grande Terre. Qu'est-ce que ces mois fondateurs racontent des communautés du Caillou, de leurs différences mais aussi de tout ce qui les réunit face à cet enjeu universel ? 

Fils et filles d’un étonnant métissage, beaucoup d’enfants font le lien entre des cultures et des horizons lointains, dressent naturellement des ponts entre des îles et parfois des continents. Mais sur l’île de Lifou, au sein de la communauté mélanésienne, l’expression « naître entre deux îles » prend une dimension toute particulière. Car l'île ne dispose que d'un dispensaire pour le suivi des premiers mois de grossesse des femmes enceintes. « On ne peut pas accepter qu’il y ait une mort de maman en couches ou d'un bébé, même si ça se produit une fois tous les dix ans », explique Marjorie, sage-femme depuis quinze ans à Lifou.
Un mois avant de mettre au monde leur enfant, elles partent pour un voyage long, parfois pénible, toujours heureux, pour accoucher à la maternité de Nouméa. Elles laissent leur famille, leurs enfants, puis trouvent un hébergement et s’adaptent à une vie urbaine loin du calme de Lifou. Ce départ est un véritable casse-tête logistique et un petit exil loin des siens, à un moment charnière de la vie. Ces dernières semaines avant l’accouchement racontent deux cultures, deux médecines, deux conceptions de la famille. Comment se prépare-t-on à un tel événement ?
Avec pudeur et humour, plusieurs d'entre elles racontent le médical et la coutume, l’intime et le rituel, la famille et toute une communauté. Leurs enfants s'appellent Moé, Pani ou Ernest. Partagez le suivi pas à pas de ces bébés du bout du monde. Tous sont français mais aussi kanaks, wallisiens, calédoniens, européens. Leurs histoires, aussi singulières qu'universelles, ont démarré neuf mois plus tôt. Parce qu'il n'y a pas plus commun qu'une naissance, et pourtant rien de plus unique, parce qu'il n'y a pas plus intime, et rien de plus social, ce film invite à raconter les différentes étapes de leur arrivée dans ce monde. 

« Nouvelle-Calédonie, naître entre deux îles »
« Nouvelle-Calédonie, naître entre deux îles »
© Step by Step Production

Extraits


Batcha, 26 ans, déjà maman d'une petite fille
« Être éloignée de ma famille, c’est très difficile pour moi. »
À propos des soins traditionnels transmis par une femme de la famille
« Si elle me transmet les médicaments, c’est par amour. Et puis c’est pour le bien de mes enfants après. »

Marjorie, sage-femme à Lifou
« Il y a cette coupure longue d’un mois dans un moment crucial de leur vie où elles partent. Je pense que des fois c’est vraiment difficile… on a peur d’être seule, ce n’est pas simple. »
« Naître sur son île, c’est une fierté. Je le comprends très bien parce que moi-même j’aurais voulu que mes enfants naissent à Lifou. »


Sandrine Camuzeaux, sage-femme, directrice de la Maison du Réseau qui accueille 27 femmes de différentes cultures
« Ça se passe très bien parce qu’elles sont dans le même bateau. »
« C’est un moment aussi où elles peuvent, pour une fois peut-être dans leur vie – ce qui est assez rare ici en Calédonie – vivre pour elles-mêmes. »

John Passa, sociologue 
« Les rituels font partie des points de repère. Une naissance appelle la communauté, la famille, le clan. »
À propos du don d'enfant à un membre de la famille
« On ne peut pas accepter l’idée qu’un couple n’ait pas d’enfant… L’enfant n’est pas adopté, il est donné avec toute la ritualisation qui correspond. »

Nouvelle-Calédonie, naître entre deux îles

« Nouvelle-Calédonie, naître entre deux îles »
« Nouvelle-Calédonie, naître entre deux îles »
© Step by Step Production

Documentaire (52 min - 2022) – Réalisateur Thomas Yzèbe – Auteurs Thomas Yzèbe, Charlotte Antoine-Perron et Aurélie Macedo –  Production Step by Step Productions

 

Commentaires