Jean Monnet, le père discret de l’Europe

À l’occasion de la Journée de l’Europe, les antennes régionales de France 3 donnent la parole aux citoyens : « Nous, les Européens ». Dans « La France en vrai », un documentaire inédit propose un portrait de l’un des pères fondateurs de l’Europe, Jean Monnet, à voir lundi 3 mai, en fin de soirée.

" Jean Monnet, le père discret de l'Europe "
" Jean Monnet, le père discret de l'Europe " © DR

Les pays d’Europe sont trop étroits pour assurer à leurs peuples la prospérité et les développements sociaux indispensables. Cela suppose que les États d’Europe se forment en une fédération ou en une entité européenne qui en fasse une unité économique commune. 

Jean Monnet, Comité français de libération nationale, 5 août 1943.


Jean Monnet en quelques dates

1888 : Naissance le 9 novembre à Cognac dans une famille de négociants en vins spiritueux.

1904 : Alors qu'il est âgé à peine de 16 ans, son père lui confie la responsabilité de la vente du cognac sur les marchés extérieurs. Jean Monnet séjourne et voyage à Londres et en Amérique du Nord.

1914 : Tandis qu’éclate la Première Guerre mondiale, il intègre le ministère français du Ravitaillement. Il contribue ensuite à la création du premier pool interallié sur l’approvisionnement des armées.

1926 : Il commence une carrière dans la finance internationale et travaille à redresser l’économie de nombreux pays : Pologne, Roumanie, Chine…

1940 : Jean Monnet refuse la capitulation de la France. Il devient conseiller du président américain Roosevelt qui le charge de missions auprès de De Gaulle.

1946 : Il a en charge le plan de modernisation de la France, appelé « plan Monnet ». 

1950 : Monnet propose des projets de loi sur une Communauté européenne du charbon et de l’acier, puis une Communauté européenne de défense : idées refusées par les parlementaires. Affecté par ces échecs successifs, il démissionne de ses missions gouvernementales. Pourtant, ses efforts seront récompensés en 1957 par la signature du Traité de Rome qui reprend nombre de ses projets et marque la naissance de l’Europe.

1956 : À partir de la fin des années 50, il devient un farouche lobbyiste pour une Europe unie, au travers de la création de nombreux comités. Sa dernière initiative, celle d’un Conseil européen, aboutit en 1974. Un an plus tard, Monnet se retire de la vie publique.

1979 : Le 16 mars, il décède au lieu-dit de Bazoches-sur-Guyonne, dans les Yvelines.

Jean Monnet, le père discret de l’Europe

Diffusion sur les antennes régionales de France 3 le 3 mai

De nombreux collèges, lycées, ponts ou rues portent le nom de Jean Monnet. Mais qui connaît l’histoire de l’homme derrière ces monuments ?  Comment Jean Monnet, jeune négociant en cognac, a-t-il pu devenir l'un des pères fondateurs de l'Europe ?  
Au-delà de la figure de « père de l’Europe » se révèle l’itinéraire d’un aventurier qui a côtoyé les plus grands et joué un rôle décisif durant les deux guerres mondiales : autant d’expériences qui ont forgé chez lui la conviction de la nécessité d’une Europe construite sur des bases résolument nouvelles.
Grâce à des images inédites filmées par Jean Monnet lui-même, nous nous approchons au plus près de l’intimité d’un homme qui a su transformer son rêve en destin. Un destin qui résonne singulièrement avec les crises auxquelles l’Europe d’aujourd’hui est confrontée.

Documentaire (52 min) – Réalisation Rüdiger Mörsdorf – Auteurs Rüdiger Mörsdorf, Alexis Metzinger
Production France Télévisions, Saarlandischer Rundfunk, Centre national de l'audiovisuel (Luxembourg)
Intervenants : Jean-Claude Juncker, François Bayrou, Peter Altmeier, Éric Roussel

Diffusé vers 22.50 sur France 3 Grand Est et Pays de la Loire
Diffusé vers 23.50 sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Normandie et Nouvelle-Aquitaine
Un documentaire inédit à voir ou revoir sur francet.tv

Commentaires