« L’Affaire Annette Zelman » : en tournage en Île-de-France et à Nancy

Julie Gayet et Laurent Lucas jouent en ce moment, sous la direction de Philippe Le Guay, les parents d’un jeune homme amoureux d’Annette, jeune juive de 20 ans. Une histoire d’amour qui aurait pu être simplement belle prend un tour tragique... On est à Paris en 1942. 

En tournage © Nathalie Guyon / FTV

Actuellement, dans les rues de Nancy et en Île-de-France se tourne le terrible destin de deux amoureux nés à la mauvaise période. 
À l’occasion de la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv en juillet 1942, France Télévisions prépare une fiction adaptée du livre de Laurent Joly retraçant l’histoire vraie d’Annette Zelman, jeune Française « coupable » non seulement d’être juive, mais d’oser aimer et être aimée par un Français non juif. 
Paris, 1942. Annette a 20 ans, Jean est à peine plus âgé, ils s’aiment et l’avenir leur sourit. Mais la déportation des juifs de France va bouleverser leur destin. Contrariés à l’idée que leur fils unique épouse une juive, les parents de Jean Jausion décident d’écarter la jeune Annette Zelman… et la dénoncent à la Gestapo. La machine est lancée, c’est trop tard. Annette est déportée à Auschwitz le 22 juin 1942…
Inspiré d’une histoire vraie*, le destin de nos jeunes amants éclaire de manière frappante comment la collaboration d’État et la délation ordinaire ont facilité la mise en œuvre de la « solution finale ». 
Dans les rôles des deux jeunes : Ilona Bachelier (Annette), qui a commencé sa carrière dans Nos jours heureux d’Olivier Nakache et Éric Toledano. Elle a surtout été remarquée pour son rôle de Violette dans La Nouvelle Guerre des boutons, de Christophe Barratier, et on l’a vue récemment dans un épisode de Tandem (saison 6, épisode 8). Vassili Schneider (Jean), à la suite de ses frères (Niels, Aliocha et Volodia), a emprunté le chemin de la comédie. Après avoir incarné des personnages secondaires dans Diamant noir, d’Arthur Harari, et dans la série Ad vitam, de Thomas Cailley, Vassili Schneider a été choisi pour rejoindre le casting de la série Mixte. Il a enfilé l’uniforme d’un pompier pour Jean-Jacques Annaud dans Notre-Dame brûle et le tee-shirt d’un étudiant dans Les Amandiers, de Valeria Bruni-Tedeschi, sur la célèbre école de comédiens créée par Patrice Chéreau et Pierre Romans dans les années 1980.
Ils incarnent les rôles principaux de ce nouveau film de Philippe Le Guay (Les Femmes du 6e étage,Alceste à bicyclette…). Quant aux parents de Jean Jausion, ils sont campés par Julie Gayet et Laurent Lucas, qu’on ne présente plus. 

* Pour en savoir plus

D’après le livre de Laurent Joly, Dénoncer les juifs sous l’Occupation (CNRS éditions).
À partir des archives judiciaires des procès pour dénonciation de juifs sous l’Occupation, Laurent Joly interroge la figure du délateur, ses mobiles, ses justifications. À partir de correspondances privées inédites, il fait également revivre le destin de victimes, telles qu’Annette Zelman, dénoncée à la Gestapo par les parents de son fiancé non juif et déportée en juin 1942. 

L’Affaire Annette Zelman

Fiction – Auteur Emmanuel Salinger – D’après le livre de Laurent Joly Dénoncer les juifs sous l’Occupation (CNRS éditions) – Réalisation Philippe Le Guay – Production Patricia Boutinard-Rouelle / Nilaya Productions, avec la participation de France Télévisions

Avec Ilona Bachelier (Annette), Vassili Schneider (Jean), Julie Gayet (Christiane Jausion), Laurent Lucas (Hubert Jausion), Guilaine Londez (Kaïla), Daniel Cohen (Moishe)…

Publié par Diane Ermel le 08 juin 2022
Commentaires