La fiction française au plus haut

Un succès hexagonal et à l’international

Le Centre national du cinéma (CNC) vient de publier une étude sur la diffusion de la fiction à la télévision qui montre que téléfilms et séries enregistrent d’excellentes audiences.

Un si grand soleil
« Un si grand soleil ». © Philippe Leroux

On entend dire que, face aux rouleaux compresseurs américains, la fiction se porte mal en France. Vraiment ? Ce n’est en tout cas pas ce que révèlent les résultats de l’Observatoire de la production audiovisuelle publiés le 11 avril dernier et qui montrent une fiction au plus haut depuis 1996. Plus précisément, le volume de fiction aidée est monté à 995 heures en 2018, soit une progression de 14,3 % sur un an. « Nous avons enfin atteint notre objectif de presque 1 000 heures, pour avoir une taille internationale », s’est félicitée à cette occasion Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma. Benoît Danard, directeur des études, des statistiques et de la prospective du Centre, a rappelé que France Télévisions avait apporté 420 M€ (+ 1,6 %), soit « 59 % des investissements des chaînes ».

France 2 et France 3 demeurent les principaux diffuseurs de fiction française.

Source : étude CNC.

En 2018, France 2 a lancé son feuilleton quotidien Un si grand soleil, qui s'ajoute à Plus belle la vie sur France 3 et Demain nous appartient sur TF1, autant de rendez-vous quotidiens qui connaissent d'importants succès d'audience, avec plus de 4 millions de téléspectateurs en moyenne. Le rapport a permis d’observer que la durée standard des séries françaises a changé : elle est passée de 90 à 52 minutes, pour mieux correspondre au format privilégié à l'international. De même, les séries françaises de 26 minutes — la durée vedette sur les chaînes mondiales, car capables de séduire les publics jeunes sur les plateformes numériques — se sont aussi bien développées. Un point qui tient particulièrement à cœur à la présidente du CNC : « Nos séries rencontrent de plus en plus de succès en France et à l'international. Mais il faut aller plus loin pour relever le défi de l'originalité, la clé dans la bataille des contenus. »

À lire en complément :

> L'offre de fiction française au plus haut en prime sur les chaînes de télé
PureMédias - 13 avril

> Présentation de l'étude sur la diffusion de la fiction à la télévision en 2018 (PDF)
À voir ici.

Publié le 18/04/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.