Vos soirées à l’Opéra de Paris

Pendant le confinement, la culture ne baisse pas le rideau. L’Opéra de Paris s’associe avec France tv pour offrir certains de ses spectacles en libre accès du 17 mars au 3 mai. C’est la « Manon » de Jules Massenet, transportée dans les Années folles, qui ouvre le bal ce mardi.

Manon de Jules Massenet à l'Opéra de Paris
« Manon » de Jules Massenet à l'Opéra de Paris. © Julien Benhamou

Contraint de suspendre ses représentations publiques pour cause d’épidémie, l’Opéra de Paris a décidé de réaliser, le 10 mars dernier, la captation d’une représentation sans public de Manon, de Jules Massenet, alors à l’affiche. Il s’associe aujourd’hui à France tv pour le proposer en ligne et en libre accès sur son site et sur france.tv du 17 au 22 mars.
Dans la foulée suivront six autres opéras ou ballets récemment à l’affiche, à raison d’un par semaine.
Du 23 au 29/03 : Don Giovanni (2019)
Du 30/03 au 05/04 : Le Lac des cygnes (2019)
Du 06 au 12/04 : Le Barbier de Séville (2014)
Du 13 au 19/04 : Soirée Jerome Robbins (2018)
Du 20 au 26/04 : Les Contes d’Hoffmann (2016)
Du 27/04 au 03/05 : Carmen (2017)
De quoi, donc, s'évader un peu en passant quelques soirées à l’opéra...

Manon, en résumé...

Lorsque l’abbé Prévost signe en 1731 L’Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut – qui inspirera à Massenet sa Manon –, c’est le tableau d’une époque qu’il nous livre : celle de la Régence, qui voit la vieille société s’éteindre tandis qu’une nouvelle semble naître, pleine de la promesse d’une liberté nouvelle. C’est entre ces mondes qu’évolue Manon, fuyant le couvent pour embrasser les chemins du désir et de la transgression, et se jeter à corps perdu dans une passion brûlante et autodestructrice avec des Grieux. Une parenthèse s’ouvre, qui se refermera dans la douleur et dans la nuit. Le metteur en scène Vincent Huguet s’affranchit du taffetas historique de l’œuvre pour en faire ressurgir toute la violence (Source : Opéra de Paris).

Opéra en cinq actes de Jules Massenet - Livret Henri Meilhac et Philippe Gille - Direction musicale Dan Ettinger - Mise en scène Vincent Huguet - Chorégraphie Jean-François Kessler - Réalisation Francois-René Martin - Production Telmondis

Distribution :
Pretty Yende Manon
Benjamin Bernheim le chevalier des Grieux
Ludovic Tezier Lescaut
Roberto Tagliavini le comte des Grieux
Rodolphe Briand Guillot de Morfontaine
Pierre Doyen Brétigny
CassandreBerthon Poussette
Alix Le Saux Javotte
Jeanne Ireland Rosette
Philippe Rouillon l’hôtelier
Julien Joguet et Laurent Labardesque deux gardes
Danielle Gabou la servante

À voir et à revoir sur france.tv jusqu’au 22 mars

Publié le 17 mars 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.