Une petite Anglaise chère aux Français : « Jane Birkin… et nous »

Jane Birkin a noué avec la France et les Français un lien unique. Entre la petite Anglaise, muse de Gainsbourg, puis de Doillon ou Chéreau, et son pays d’adoption, le coup de foudre dure depuis plus de cinquante ans. À travers ses photos et films personnels, cette artiste à part dans le paysage musical et cinématographique français revient longuement sur sa vie et sa carrière. Un portrait intime par Didier Varrod, à voir ce vendredi 16 septembre à 21.10 sur France 3.

 

Mon histoire personnelle avec Jane Birkin, c’est une histoire de confiance et d’amitié. Et elle a accepté, pour ce film, de se confier de façon inédite. Cet entretien constitue la colonne vertébrale du film, autour de laquelle viennent s’articuler de nombreuses images d’archives inédites et personnelles. Si Jane a autrefois donné beaucoup d’interviews, toujours avec humour et pudeur, sa parole s’est raréfiée avec le temps.

Didier Varrod, auteur du film 

Chanteuse, actrice, icône de mode, muse… mais aussi lolita ingénue, mère de famille et artiste engagée… Jane a endossé tous les rôles. Une vie faite de choix radicaux et variés, une vie aux mille facettes, une vie en quête d’amour éperdu et de liberté absolue. Ce film dessine un portrait inédit de Jane, au moment où elle se réalise artistiquement, au-delà de la figure tutélaire de Serge Gainsbourg.

De Gainsbourg à Daho, du cinéma d’auteur, de Jacques Doillon ou d’Agnès Varda, aux comédies populaires, d’Audiard et Zidi, en passant par le théâtre de Chéreau, Jane a su devenir une artiste uniquecélébrée et adorée par les Français. Elle offre ainsi, à travers ce parcours exceptionnel, une leçon inattendue d’émancipation. Comme si cette inévitable vie commune avec ses fantômes était devenue une chance pour s’octroyer de nouveaux défis. Pour ce documentaire, Jane Birkin a accepté d’ouvrir ses albums photo personnels et ses boîtes pleines de films de famille Super 8, qu’elle commente avec l’émotion et l’humour qui la caractérisent. Riche en archives, le film est rythmé par l’un des plus beaux répertoires de notre patrimoine musical français, écrit et composé par certains des plus grands poètes de notre temps, dont Serge GainsbourgJane Birkin... et nous est un documentaire musical qui nous replonge avec nostalgie et bonheur dans la vie publique et intime de Jane Birkin.

Extraits

« C’est quand même assez unique d’être aussi connue dans un pays comme la France et vraiment pas connue du tout en Angleterre. »

« Je pleure déjà, juste en nommant ma famille, comme si l’enfance était le moment le plus précieux de tout pays. »

« Cette personne qui avait l’air si hautaine était en fait un homme aux pieds d’argile...  J’ai commencé à comprendre que peut-être tout ce qui me semblait hostile et sarcastique était sa protection pour lui, ultra timide et extra sensible. »
À propos de sa rencontre avec Serge Gainsbourg

« J’ai l’impression qu’il me permet de chanter une sorte de face B de lui-même, de côté caché. C’est le privilège de certaines interprètes quand l’auteur peut écrire pour elles des choses que, peut-être, il ne se permet pas de chanter lui-même… »

« Serge a mis le paquet sur les mots, les textes ciselés juste pour moi, dans les blessures que je lui ai infligées, les peines qu’il a ressenties... Et c’était des merveilles ! »
Après leur séparation

« À partir de ce moment-là, j’ai été prise au sérieux. » À propos de ses premiers pas sur les planches avec Patrice Chéreau

« Serge, Chéreau, Doillon ont été des personnes qui ont absolument changé ma trajectoire. »

« Il m’a sauvée après la mort de Kate, parce que sans [les chansons de] Serge, j’aurais fait quoi ? »

Jane Birkin interviewée par Didier Varrod
Jane Birkin interviewée par Didier Varrod
© Program 33

Actualité
Ce portrait de Jane Birkin prend place aux côtés d’une actualité très riche qui met à l’honneur sa carrière en cette rentrée 2022 : le 16 septembre sort, dans un coffret inédit, l’intégrale de sa discographie chez Universal, ainsi qu’un ouvrage sur son œuvre chez Gründ

Jane Birkin... et nous  

Documentaire (inédit - 110 min) –  Auteur Didier Varrod – Réalisation Gautier & Leduc – Production Program33 

Jane Birkin... et nous est diffusé vendredi 16 septembre à 21.10 sur France 3
À voir et à revoir sur france.tv

Commentaires