Ça chante et ça swingue avec Laurence, Marlène et Alice dans « Les Petits Meurtres d’Agatha Christie »

On connaissait le talent d’Alice Avril pour le chant et la voix de crécelle de Marlène. Cette fois-ci, on découvre le potentiel de Laurence et de tous les acolytes dans « Un cadavre au petit déjeuner », ultime épisode inédit des « Petits Meurtres d’Agatha Christie » vendredi à 21.05 sur France 2.

Cyril Gueï, Blandine Bellavoir, Samuel Labarthe, Elodie Frenck et Dominique Thomas
Tim Glissant, Alice Avril, Laurence, Marlène et Ernest Tricard. © Caroline Dubois / Escazal Films

Pour ce dernier épisode de la saison des Petits Meurtres avec le trio mythique Laurence-Alice-Marlène, la production a mis le paquet ! Une comédie musicale ni plus ni moins pour clore vingt-sept épisodes inspirés des romans de la reine du crime, Agatha Christie. Sauf que… cet épisode n’est pas tiré directement d’un roman de l’écrivaine, mais inspiré de son univers retors et diabolique (tout comme l’épisode spécial Noël, Le Crime de Noël). Un épisode inédit donc, qui enrobe une enquête policière, des meurtres à gogo, des suspects qui n’en sont pas ou presque, mais surtout un épisode entrecoupé de scènes musicales chantées par nos protagonistes préférés depuis sept ans. 
Le talent vocal d’Alice Avril n’était plus à prouver : souvenons-nous de ses prestations dans les épisodes Le crime ne paie pas et Mélodie mortelle. En revanche, pour Marlène, on constate de réels progrès, contrairement à ses tentatives de chant en salle de classe dans Le Crime de Noël. Quant à Laurence, c’est une véritable découverte, tout comme Tim Glissant et le commissaire Ernest Tricard.

Final du dernier épisode des Petits Meurtres, Un cadavre au petit-déjeuner
Finale du dernier épisode des Petits Meurtres, Un cadavre au petit déjeuner
© Caroline Dubois / Escazal Films


Ce dernier épisode est un véritable enchantement visuel et sonore. Outre les légendaires dialogues cinglants entre Laurence et Avril et une enquête qui vous mène par le bout du nez, on découvre des chansons intrinsèquement liées à l’histoire des Petits Meurtres. Une jolie façon de faire le bilan de ces sept années passées avec d’abord le duo, puis assez rapidement le trio que l’on connaît aujourd’hui.
L’idée de la comédie musicale n’est pas si saugrenue tant la période que couvre cette deuxième saison s’y prête totalement. En effet, jusqu’à la fin des années 1960, le genre est encore très prisé à Hollywood – dont Marlène est une fan absolue –, mais aussi en France. Par ailleurs, on salue au passage ce joli clin d’œil à Jacques Demy dans une séquence avec Alice et Marlène dans l’appartement de cette dernière.
Lors de sa projection au Festival de La Rochelle l’année passée, les fans ont pu voir en avant-première cet épisode pour leur plus grande joie. Mais ce vendredi, c’est une joie double pour tous les aficionados du trio avec, enfin, sa diffusion sur France 2 à partir de 21.05. Et la rediffusion, après cet inédit, de Drame en trois actes, où le commissaire Laurence rencontre un troublant sosie qui, évidemment, fait chavirer le cœur de Marlène.

Même si Laurence, Marlène et Alice nous disent bye bye, Les Petits Meurtres ne s’arrêtent pas pour autant. Après les années 1950 et 1960, la collection nous guide vers un autre univers, qui aurait certainement mécontenté Laurence, celui des années 1970, avec cette fois encore un trio que tout oppose. Des épisodes, actuellement en tournage, qui seront prochainement diffusés sur France 2. 

Un cadavre au petit déjeuner

Après une soirée bien arrosée, Alice Avril se réveille avec un jeune homme poignardé dans son lit. Tout l’accuse. Il faut de toute urgence faire disparaître le corps, ce qui n’est pas une mince affaire… Tous les amis d’Alice vont plonger dans l’illégalité pour la sortir du pétrin, entraînés par Marlène évidemment, mais aussi Laurence, qui mettra sa carrière en danger pour sauver son ennemie préférée. Nos héros sont dans le collimateur d’un commissaire particulièrement imbuvable, un certain Larosière. Eh oui ! C’est le neveu du célèbre commissaire Larosière, interprété par Antoine Duléry, offrant ainsi un savoureux duel entre première et deuxième saison des Petits Meurtres.

Collection (90 min - 2020) - Réalisation Nicolas Picard-Dreyfuss - Scénario Thierry Debroux - Production Escazal Films, avec la participation de France Télévisions
Avec Samuel Labarthe, Blandine Bellavoir, Élodie Frenck, Cyril Gueï, Dominique Thomas, Marie Berto et Antoine Duléry

Retrouvez Les Petits Meurtres d’Agatha Christie sur les réseaux sociaux avec le #PetitsMeurtres !
Un cadavre au petit déjeuner est à voir vendredi 12 octobre à 21.05 sur France 2 et à revoir sur france.tv

Publié le 13 octobre 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.