Tenochtitlan, symbole du pouvoir aztèque

Visite guidée, avec des archéologues, de l’extraordinaire capitale de l’Empire aztèque. L’occasion de découvrir les mœurs et coutumes, mais aussi la puissance et l’incroyable ingéniosité de l’une des plus grandes civilisations de l’époque préhispanique. À (re)voir dans « Science grand format » jeudi 30 juin à 21.00 sur France 5.

« Tenochtitlan, capitale de l’Empire aztèque». © Windfall Films

On imagine souvent la société aztèque comme primitive et violente, mais ce peuple possédait des talents de bâtisseur hors du commun. Il a fallu une bonne dose d’ingéniosité et de ténacité pour construire un empire dans cette région inhospitalière.

David Walton, archéologue (Lake-Sumter State College – Floride)

Ensevelie des siècles durant sous l’actuelle Mexico, Tenochtitlan, cœur battant du puissant Empire aztèque, refait surface peu à peu. En effet, des fouilles archéologiques menées sur place et dans la région environnante révèlent progressivement la splendeur de cette cité construite sur le lac Texcoco il y a quelque sept cents ans. Au XVe siècle, elle était la plus grande ville des Amériques et l’une des plus peuplées au monde avec ses 250 000 habitants. Une immense pyramide, le Templo Mayor, trônait en son centre, au sein d’une enceinte sacrée qui constituait le siège du pouvoir. La capitale s’étendait tout autour de ce complexe ; elle était bâtie sur un ensemble d’îlots au milieu du lac ; ce réseau de rues, de canaux et de places couvrait près de 1 000 hectares !
Mais qui étaient les Aztèques ? Comment ce peuple qui ne connaissait ni le métal ni la roue, qui ne disposait pas de bêtes de somme et qui ne possédait pas d’écriture alphabétique a-t-il réussi, en quelques décennies à peine, à établir sa domination sur un vaste territoire qui s’étendait sur tout le Mexique, d’un océan à l’autre et jusqu’au Guatemala actuel ? Et pourquoi l’empire s’est-il effondré brutalement au bout de deux siècles avec l’arrivée des conquistadores espagnols ? L’avènement et la chute de cette brillante civilisation fascine les archéologues qui, tout au long de ce documentaire, nous font part de leurs découvertes. Des documents aussi précieux que les codex de Boturini ou de Florence fournissent des indications très précises sur l’origine et la migration des Aztèques, la fondation de Tenochtitlan ou encore sur leur quotidien et leurs croyances. Sur le terrain, les fouilles révèlent des secrets sur leurs rites, y compris celui du sacrifice humain, sur la construction et la fonction des pyramides, mais aussi sur leur ingéniosité pour s’approvisionner en eau ou créer des potagers flottants. On apprend aussi comment la formation d’une élite de guerriers a joué un rôle essentiel dans l’expansion de l’empire et comment les notions de vie et de mort étaient étroitement liées chez les Aztèques. Valeureux combattants, ils n’ont pourtant pas pu résister à l’arsenal des conquistadores espagnols. Mais ce sont vraisemblablement les maladies apportées par les Européens, telles que la variole ou la rougeole, qui ont anéanti l’une des civilisations les plus extraordinaires d’Amérique.

La guerre est un élément primordial de la culture aztèque, c’est une activité essentielle à la pérennité de la cité ; il fallait partir en guerre ou menacer les gens de guerre pour acquérir des biens ou des ressources et c’est ainsi que cette ville insulaire a gardé la main sur son empire.​​​​​

Caroline Dodds Pennock, historienne, université de Sheffield 

 

Tenochtitlan, capitale de l’Empire aztèque  

Documentaire (90 min-2020) – Réalisation Bella Falk – Production Windfall Films-groupe Argonon et France Télévisions

Tenochtitlan, capitale de l’Empire aztèque est diffusé dans Science grand format jeudi 30 juin à 21.00 sur France 5
À voir et revoir sur france.tv

Publié par Beatriz Loiseau le 28 juin 2022
Commentaires