Stéphane Bern révèle les secrets de Marie de Bourgogne

Dans ce nouvel opus de « Secrets d’Histoire », Stéphane Bern remonte le temps jusqu’au Moyen Âge à la rencontre d’une femme de caractère, dernière représentante d’une dynastie brillante, celle des ducs de Bourgogne. Lundi 26 avril à 21.05 sur France 3.

Secrets d’histoire - Marie de Bourgogne, seule contre tous
À 20 ans, Marie de Bourgogne succède à son père, Charles le Téméraire. © Société Européenne de Production

Elle a les épaules pour gouverner, elle a l’éducation pour le faire, elle est accompagnée par un conseil, mais elle a une faiblesse essentielle, intrinsèque : elle est femme.

 

Élodie Lecuppré-Desjardin, historienne

Teint pâle, large front bombé et port altier, Marie, l’unique enfant du duc de Bourgogne, a la beauté des femmes de son époque. Mais, au-delà de ses atouts physiques, elle est aussi intelligente, éduquée et dotée d’un solide caractère. Née à Bruxelles en février 1457, au sein de la prestigieuse maison de Bourgogne, orpheline de mère à 8 ans, la jeune fille grandit auprès de Marguerite de York, sœur du roi d’Angleterre et deuxième épouse de son père, Charles le Téméraire, trop absorbé par les questions politiques et les conquêtes pour s’en soucier. Lorsque ce dernier meurt tragiquement au combat, en 1477, Marie se retrouve, à 20 ans, à la tête d’une principauté presque aussi puissante que le royaume de France et qui s’étend quasi sans discontinuer du riche berceau bourguignon à la Hollande, en passant par la Lorraine, le nord de la France, le Luxembourg et les opulentes contrées de Flandre. La mort du duc sème le chaos sur tout le territoire et attire notamment la convoitise de Louis XI, le roi de France, qui entend qu’en l’absence d’héritier mâle le duché lui revienne.
Courageuse, fine tacticienne et dévouée à son peuple, Marie va mettre tout en œuvre pour défendre ses possessions. Incapable d’assumer le pouvoir militaire, c’est-à-dire de commander des troupes au combat, parce que femme, elle décide d’aller chercher la protection de l’empereur Frédéric III en choisissant pour époux son fils Maximilien d’Autriche. Un mariage de raison qui ne tardera pas à se transformer en une histoire d’amour, de complicité et… de partage des tâches. Mais alors que Maximilien remporte quelques victoires contre Louis XI, et qu’enfin la situation semble s’apaiser, Marie se fait écraser par son cheval lors d’une partie de chasse. Avant de mourir, en pleine fleur de l’âge, en 1482, elle a néanmoins le temps de confier la régence à son mari. En unissant son sort à celui des Habsbourg, Marie a non seulement sauvé ses possessions, mais aussi tracé la voie vers un immense empire, celui de son petit-fils Charles Quint.
De la Bourgogne à la Belgique, Stéphane Bern nous fait découvrir les splendides témoignages de cette puissance passée : le palais des ducs à Dijon, la demeure de Philippe le Hardi à Germolles, la peinture des primitifs flamands, ainsi que les trésors de la ville de Bruges, cœur économique et culturel de la Bourgogne du XVe siècle.

Elle avait parfaitement assimilé ce que devait être le pouvoir politique au féminin ; un pouvoir qui ne s’impose pas forcément par la force, qui s’impose par la négociation, et aussi par le respect que la princesse peut imposer à ses interlocuteurs, voire à ses opposants.

Bertrand Schnerb, historien

Secrets d’Histoire : Marie de Bourgogne, seule contre tous 

Magazine culturel (105 min -2 021) – Présentation Stéphane Bern – Production Société Européenne de Production, avec la participation de France Télévisions – Auteure du documentaire et réalisation des sujets Juliette Guérin – Réalisation fictions et plateaux Benjamin Lehrer

Secrets d’Histoire : Marie de Bourgogne, seule contre tous est diffusé lundi 26 avril à 21.05 sur France 3
À voir et revoir sur france.tv (disponible en avant-première depuis le 13 avril)

Publié par Beatriz Loiseau le 24 avril 2021
Commentaires