Saison 5 pour un tandem de course

Comment deux flics, divorcés depuis dix ans, parviennent-ils à travailler ensemble tout en veillant à suivre des chemins différents ? C’est la recette inédite de ce tandem de choc, composé de la commandante Léa Soler, jouée par Astrid Veillon, et du capitaine Paul Marchal, campé par Stéphane Blancafort. Nouvelle saison de « Tandem » à partir du mardi 20 avril à 21.05.

La commandante Léa Soler (Astrid Veillon) et le capitaine Paul Marchal (Stéphane Blancafort).
Léa Soler (Astrid Veillon) et Paul Marchal (Stéphane Blancafort). © Fabien Malot/ FTV / DEMD Productions

Ils ont toujours autant de mal à se passer l’un de l’autre : la commandante Léa Soler et le capitaine Paul Marchal n’en finissent plus de jouer au chat et à la souris, pour notre plus grand plaisir. Sous le soleil de Montpellier, ces deux-là vont encore se tirer – gentiment – dans les pattes pour résoudre, tambour battant et de front, des enquêtes policières complexes, les problèmes récurrents de leurs deux ados, Alice et Thomas, sans oublier les aléas de leurs vies sentimentales.

Tandem

Série – Saison 5 (12 x 52 min) – DEMD Productions

Distribution 
Astrid Veillon Commandante Léa Soler
Stéphane Blancafort Capitaine Paul Marchal
Piérick Tournier Lieutenant Erwan Lebellec
Baya Rehaz Lieutenant Inès Zaïdi
Tatiana Gousseff Capitaine Sabine Mauriac
Sarah-Cheyenne Alice
Titouan Laporte Thomas 
François-Dominique Blin Franck Marvaud
Patrick Descamps Colonel Pierre Soler

La série est diffusée le mardi à 21.05 sur France 3
Tandem est voir et revoir sur france.tv

Les épisodes, en résumé

Épisode 49 – L’eau qui dort
Le corps d’Olivier Croze, un entrepreneur, est retrouvé dans la fontaine du Peyrou. A-t-on voulu l’empêcher de mener à bien son projet de centre commercial, qui allait dénaturer une partie de l’aqueduc Saint-Clément ? Léa découvre que la victime a été tuée suivant un supplice ancestral, la cure par l’eau. Ce meurtre est-il lié à la légende des trois bergers de la source du Boulidou, qui ont subi le même supplice, comme Paul semble le penser ?

Épisode 50 – Secrets sur les docks
Damien Berne, docker récemment promu directeur adjoint du port de Sète, est retrouvé mort sur les quais. Léa et Paul vont apprendre que Damien était prêt à tout pour obtenir cette promotion. Qui pouvait en vouloir à cet homme qui jonglait entre satisfaire la direction du port et défendre ses anciens camarades dockers ? Paul et Léa découvrent que la victime jouait double jeu. Sa mort serait-elle liée à un trafic qui sévissait dans le port ou bien à une trahison ?

Épisode 51 – Les Larmes d’Aphrodite
Henri Monin a été assassiné sur la terrasse de son restaurant, Le Ponton, au bord de l’étang de Thau. Qui pouvait en vouloir à ce touche-à-tout de génie, inventeur de l’huître anti-vol et restaurateur à succès ? Léa retrouve un écrin et une perle qui n’était visiblement pas destinée à sa femme. Est-ce une sombre histoire d’adultère ? Ou serait-ce lié au nouveau projet mystérieux d’Henri Monin ?

Épisode 52 – Le Serment d’Hippocrate
Comment Quentin Brunel, étudiant en seconde année de médecine, s’est-il retrouvé dans un tiroir de la morgue de la fac ? Serait-ce un bizutage qui aurait mal tourné ? Paul et Léa découvrent que cet étudiant cachait une redoutable ambition. Au point de commettre l’irréparable ?

Épisode 53 – Jeux de trône
Lors d’un combat à l’épée, un chevalier s’effondre. Lorsqu’on lui retire son heaume, ce n’est pas un cascadeur, comme prévu, mais Noémie de Laurentis, la propriétaire du château, empoisonnée. Pourquoi était-elle dans l’armure ? Qui pouvait bien en vouloir à cette jeune femme qui se battait pour faire vivre son château ? Paul et Léa vont découvrir que la vie de château est bien loin de celle des contes de fées.

Épisode 54 – Un homme à la mer
Patrick Catala, le président de la station SNSM de Port-Camargue, est retrouvé noyé dans le port. Qui pouvait en vouloir à ce sauveteur passionné ? Erwan apprend qu’il y a eu plusieurs plaintes contre la station pour des retards d’intervention. Quelqu’un sabotait la navette de SNSM. Qui ? Patrick a-t-il découvert le saboteur, qui l’aurait fait taire ? Serait-ce Jules, le mécanicien de la station et ami d’enfance de Paul ?

Épisode 55 – Seconde chance
Hervé Levers, président d’une association de chantiers de réinsertion, chute du haut d’un échafaudage. Est-ce un des détenus qui l’a frappé ? Ou serait-ce un villageois mécontent de voir arriver des détenus en semi-liberté dans le village ? Mais il y a un autre mystère. Après une reconstitution, Léa s’aperçoit qu’il était impossible d’accéder à l’échafaudage sans être vu par les autres détenus. Comment le meurtrier a-t-il fait ?

Épisode 56 – Disparition inquiétante
Le corps d’un homme est aperçu par une ornithologue dans la forêt de Vigan. Mais lorsque les gendarmes arrivent sur les lieux, il a disparu. Quelques jours plus tard, Magali Montoriol, la cheffe d’un restaurant étoilé, vient déclarer la disparition de son mari, Fabrice. Serait-ce lui que l’ornithologue a aperçu ? Léa trouve Magali étonnamment sereine face à cette disparition plus qu’inquiétante. Elle est persuadée que cette dernière a tué son mari. Mais comment le prouver sans le corps ? Un duel haletant s’annonce entre Léa et Magali.

Épisode 57 – Juste une illusion
Alors qu’il répète son dernier tour, le célèbre magicien Lazlo Kane est retrouvé mort au milieu de la pinède du Domaine d’O, victime d’une allergie. Quelqu’un a sciemment glissé des huiles essentielles de genévrier dans son thermos. Mais comment a-t-on fait sans que Lazlo s’en aperçoive ? Serait-ce l’un de ses techniciens ? Pour Paul, le meurtrier est forcément un magicien. Le tandem devra user de toute sa magie pour comprendre ce tour de passe-passe.

Épisode 58 – Mascarade
Lors de la fête des Grenats, des hommes habillés en paille, les grenats (ouvriers, employés…), en poursuivent d’autres habillés en blanc (patrons, médecins…) et tentent de les salir avec des torchons imbibés de lie de vin. Un blanc reste à terre, mort : Bruno, le président du carnaval. Qui peut bien en vouloir à cette figure tant aimée du village ? Les avis sont partagés. Paul pense que le meurtrier est un blanc. Léa n’est pas d’accord : il est plus discret d’être en grenat pour tuer un blanc comme Bruno. Qui aura raison ? Pourquoi a-t-on tué Bruno ?

Épisodes 59 et 60 – Avant l’oubli
Sur la plage, Léa est témoin d’une agression et se lance à la poursuite du meurtrier. En arrivant sur la scène de crime, Paul s’étonne de ne pas la trouver. Erwan lui fait le topo sur le meurtre de Manon Casal. À proximité, on a retrouvé un casque qui ressemble à celui de Léa. Inquiet, Paul tente de nouveau de l’appeler. Ils découvrent la commandante inconsciente. Quand elle reprend connaissance à l’hôpital, elle n’a aucun souvenir de son agression et se croit en 1996, amoureuse de Paul qui vient de lui faire sa demande en mariage. Inès découvre rapidement que Léa et Manon se connaissaient. Pourquoi Manon a-t-elle appelé Léa ? Manon était à la recherche de ses origines. Cela a-t-il un rapport avec son meurtre ? Léa va-t-elle retrouver la mémoire pour identifier son agresseur ?

Publié le 18 avril 2021
Commentaires