« La Revanche de la France périphérique » : le bonheur loin des villes ?

Aujourd’hui, un Français sur quatre dit avoir envie de quitter la ville pour la campagne. Un désir de changement accéléré par le confinement. De la Bretagne à la Provence, en passant par le Val de Loire, le magazine « Réseau d’enquêtes » est parti à la rencontre de ces néo-ruraux. Des parcours à découvrir ce mercredi à 23.05 sur France 3.

La Revanche de la France périphérique
« La Revanche de la France périphérique ». © France Télévisions

Le bonheur se situe-t-il loin des villes ?

Cette question, aussi récurrente soit-elle, s’est plus que jamais posée à de nombreux citadins assignés à domicile avec le confinement. Pour ces prisonniers de leurs quelques mètres carrés, le manque d’horizon, à bien des égards, s’est vite fait ressentir.

Depuis mars 2020, les demandes de logements « hors la ville » ont ainsi explosé. Si cette tendance n’est pas nouvelle, elle a été confirmée et accélérée par la pandémie. En tête des lieux ayant bénéficié d’un pic d’intérêt : la Bretagne. Si certains, comme la famille Le Baud à Carnac, ont transformé leur résidence jusqu’alors secondaire en résidence principale, d’autres se sont rués sur les annonces immobilières, devenues de plus en plus rares. La directrice de l’école de cette commune du Morbihan a elle aussi bénéficié, à sa manière, de cet exode post-confinement : l’arrivée de nouveaux élèves a empêché la fermeture d’une classe supplémentaire… Carnac ne s’éteint donc plus en hiver pour se réveiller en été, et bénéficie désormais d’une vie animée toute l’année. Et avec les nouvelles demandes de permis de construire qui affluent, la population pourrait augmenter de 20 % d’ici à 2040…

Le modèle culturel s’est déplacé avec la pandémie.

Jean Viard, sociologue

Mais quels bénéfices tirent ces néo-ruraux de leur nouveau choix de vie ? 

De façon unanime, l’amélioration du cadre de vie d’abord. L’envie comblée de renouer avec la nature pour Émilie, la mer comme cadeau pour son fils… Pour tous, les arguments ne manquent pas : la fuite d’une vie frénétique, le lien social, la proximité avec les commerçants, le voisinage… Une qualité de vie qu’ils ont choisi de privilégier à l’accès aux événement culturels des villes.

Pour Josy Welwert, consultante immobilière en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ses clients « veulent de l’authenticité. Une maison pour se retrouver en famille, profiter d’une terrasse, d’un jardin ». Des propos confirmés par le sociologue Jean Viard pour qui « le modèle culturel s’est déplacé avec la pandémie ».

Si certains envisagent ce retour à l’essentiel à travers une reconversion professionnelle ancrée dans la vie locale, d’autres profitent de la généralisation du télétravail. Car ce sont aujourd’hui près de 5 millions de Français qui sont en capacité de travailler à distance. Et pour palier le problème de l’accès à Internet, de l’isolement social ou des enfants bruyants et envahissants, des solutions de coworking fleurissent partout en France. Cette séparation des lieux de vie et d’activité va-t-elle signer la fin de la toute-puissance des villes ? Va-t-elle générer une réelle revitalisation des territoires ?

Épiphénomène lié à la crise sanitaire ou véritable mouvement de fond, la France périphérique a bien l’air de prendre sa revanche…

Réseau d’enquêtes : La Revanche de la France périphérique

Magazine produit avec les rédactions régionales de France 3 – Présentation Charles-Henry Boudet – Rédaction en chef Claire Combes – Réalisation Herlé Jouon – Production exécutive Grand Angle Productions

Invités : Valérie Barbé, directrice de l’école Saint-Michel, à Carnac, Olivier Arrens, notaire, François-Marie et Lorraine Le Baud, nouveaux habitants de Carnac, Olivier Lepick, maire de Carnac, Jean Viard, sociologue, Mathilde Duchesne, chargée de l’événementiel, espace de coworking « Le Reuz », Luc Maillard, gérant de l’espace de coworking « Le Reuz », Guy Hascoët, président de La Coop de Masques, Guingamp, Maxime Cochennec, ostréiculteur

Réseau d’enquêtes est diffusé mercredi 24 mars à 23.15 sur France 3
À voir et revoir sur france.tv


#ReseauDEnquetes
 

Charles-Henry Boudet
Charles-Henry Boudet, présentateur de « Réseau d'enquêtes ».
© France Télévisions
Publié par Celine Boidin-Lounis le 23 mars 2021
Commentaires