Quand la défense est illégitime

« Illégitime » : une fiction avec Guy Marchand et Thierry Neuvic

Avec Illégitime, Renaud Bertrand signe une fiction coup de poing sur la légitime défense. Guy Marchand et Thierry Neuvic jouent un père et son fils qui font face à la question morale de l’usage de la violence face à une agression. Le débat est ouvert !

Guy Marchand, Rachida Brakni et Thierry Neuvic dans « Illégitime ».
Guy Marchand, Rachida Brakni et Thierry Neuvic dans « Illégitime ». © Gilles Scarella / FTV

Le fait-divers derrière Illégitime

Le 11 septembre 2013, Anthony Asli, 19 ans, et un complice font irruption dans la bijouterie de Stephan Turk à Nice. Armés, ils agressent violemment le bijoutier et dérobent sa marchandise. Alors qu’ils prennent la fuite sur un scooter, la victime a le temps de se saisir d’une arme de poing qu’elle dissimulait derrière son comptoir. Stephan Turk sort dans la rue, met un genou à terre, aligne les fuyards et fait feu. Le jeune Anthony est tué d’une balle dans le dos. Les circonstances de ce drame relancent à l’époque le débat public sur la légitime défense. Mais la cour d’assises ne la retient pas, pas plus que l’homicide volontaire. Stephan Turk écope, en 2018, d’une peine de cinq ans d’emprisonnement avec sursis, une façon de faire retomber la polémique qui divise les Français sur cette affaire.


Ce qu’en pensent les acteurs d'Illégitime

Maurice (Guy Marchand) et son agresseur.
Maurice (Guy Marchand) et son agresseur.
© Gilles Scarella / FTV

Moi, je n’aurais pas tiré. C’est tellement triste qu’un petit jeune, au début de sa vie, meure pour une connerie comme ça. Par réflexe d’ancien légionnaire, mon personnage, quand il tire, il ne rate pas… contrairement au gosse. Toujours est-il que le film s’appelle Illégitime. Le débat est ouvert. Mais le sujet est polémique, et le film, fait pour ça !

Guy Marchand
Thierry Neuvic est Stéphane.
Thierry Neuvic est Stéphane.
© Gilles Scarella / FTV

L’interprétation change selon les endroits où l’on vit. Il y a des endroits où ce fait serait considéré comme un cas de légitime défense, ailleurs non. Comment se placer quand les protagonistes sont des proches ? Si c’est votre père ? Comment voulez-vous juger, décider ? C’est impossible, et c’est bien ça qui m’a plu dans ce rôle.

Thierry Neuvic

Légitime défense, ce que dit la loi

Source : Service-Public.fr 

La légitime défense s’applique lorsqu’une personne commet un acte de défense justifié en cas d’agression. Elle permet à la personne de ne pas être condamnée en justice pour un acte normalement puni par la loi. La légitime défense, qui reste exceptionnelle, est reconnue si toutes les conditions suivantes sont réunies :

  • La personne a agi face à une attaque à son encontre ou à l’encontre d'un proche.
  • L’acte de défense était nécessaire.
  • Les moyens de défense employés étaient proportionnés.
  • La riposte est intervenue au moment de l’agression et non après.

Un débat bien français

Avec la diffusion d’Illégitime de Renaud Bertrand, la légitime défense devient un objet de fiction aux puissantes implications morales. Maurice (Guy Marchand) est-il dans son droit ? Le vol à main armée nécessite-t-il une telle riposte de la part de la victime ? Le débat semble naturel en France. Ce qui est moins le cas outre-Atlantique. La légitime défense se reconnaît d’ailleurs beaucoup plus facilement devant les tribunaux américains. On ne compte plus les œuvres qui font son apologie, voire celle de la vengeance. La figure du « vigilante » est tout de même utilisée en dernier recours, quand l’état de droit a échoué (ou qu’il n’existe pas – cf. western). La vengeance en tant que ressort narratif se justifie en effet quasi systématiquement par la corruption ou le dysfonctionnement des institutions. Une remise en question de l’État fédéral qui fait appel au mythe fondateur du self-made-man, à l’origine de l’idéologie libérale américaine. En France, on admet plus volontiers que la seule violence légitime est celle de l’État et toute dérogation à ce grand principe devient source de débat moral.

La légitime défense au cinéma (non exhaustif) 

La légitime défense, ses dérives et ses justifications émaillent l’histoire du cinéma. Du chef-d’œuvre incontournable au nanar viscéral, il y en a pour tous les goûts !

En légitime défense d’André Berthomieu (1958)
Un justicier dans la ville de Michael Winner (1974)
Légitime Violence de John Flynn (1977)
Impitoyable de Clint Eastwood (1992)
Irréversible de Gaspar Noé (2002)
À vif de Neil Jordan (2007)
Death Sentence de James Wan (2007)
J’ai rencontré le diable de Kim Jee-Woon (2010)
Légitime Défense de Pierre Lacan (2011)
Cold in July de Jim Mickle (2014)
Peppermint de Pierre Morel (2018)

Dans Cold in July, malgré un point de départ presque identique à celui d’Illégitime, la légitime défense est traitée bien différemment. Michael C. Hall interprète Richard Dane, un commerçant qui tue un cambrioleur. Il est reconnu comme un héros par la société, mais ses remords vont l’amener à se poser des questions qui dérangent les autorités… 


Après Illégitime… Julian Bugier ouvre le débat !

Julian Bugier vous attend après la diffusion du film pour donner la parole à ses intervenants. Peut-on faire justice soi-même ? A-t-on le droit de frapper, de tuer pour se défendre ou protéger ses biens ? La légitime défense permet-elle de tuer sans être condamné ? Il donne la parole à des personnes confrontées à des situations de légitime défense, mais aussi à des avocats et des magistrats, qui sont amenés à en apprécier le contexte. Ensemble, ils viendront débattre de ces questions qui, bien souvent, déchaînent les passions.

Julian Bugier
Julian Bugier
© Nicolas Guerbe / FTV

Illégitime, en résumé…

Dans la banlieue lilloise, Stéphane tient un bureau de tabac avec son père Maurice, militaire à la retraite dont il ne s’est jamais vraiment émancipé. Étouffé dans son couple, Stéphane n’ose quitter Élise, sa femme, avocate, et entretient depuis peu une relation avec Leila, kinésithérapeute et mère de deux enfants. Ensemble, ils fondent le projet d’une vie meilleure. Tout bascule le jour où Sofiane, le fils de Leila, 15 ans, braque le commerce de Maurice sans rien savoir de l’amour de sa mère pour Stéphane. Le vieil homme, frappé violemment, sort une arme et l’abat. La police arrête Maurice. L’opinion se divise autour de la question de la légitime défense, avivant les tensions dans le quartier. Stéphane lui aussi doit prendre parti : soutenir son père, défendu par Élise, ou protéger celle qu’il aime.

Fiction (France - 90 min - 2019) - Réalisation Renaud Bertrand - ProductionAtlantique Productions et Patafilm

Casting
Thierry Neuvic Stéphane
Guy Marchand Maurice
Rachida Brakni Leila
Sophie Quinton Élise

Illégitime est diffusé mercredi 13 mars 2019 à 21.00 sur France 2

Débat : « Légitime défense : jusqu’où peut-on aller ? »
Présentation Julian Bugier - Réalisation Philippe Lallemant - Production France Télévisions
À suivre dès 22.30 sur France 2

À voir et à revoir sur France.tv 

Publié par Ludovic Hoarau le 02/04/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.