Une série policière venue des antipodes

Après « Plus belle la vie » et « Un si grand soleil », voici un nouveau feuilleton qui ne manquera pas de séduire les amateurs du genre. Entièrement tourné en Nouvelle-Calédonie, « OPJ Pacifique Sud » explore, au travers de la vie quotidienne d’un groupe d’enquêteurs d’une brigade de police judiciaire, les spécificités culturelles et sociétales de cet archipel. Du lundi au vendredi, dès aujourd'hui sur La 1ère, et lundi prochain sur France Ô

Enquêtes policières au rythme de la Nouvelle-Calédonie
Enquêtes policières au rythme de la Nouvelle-Calédonie. © Éric Aubry

L'action se déroule dans un quartier populaire de Nouméa, au sein d'un commissariat comme tant d'autres. Dans cette fiction quotidienne, la Réunionnaise Yaëlle Trulès, chanteuse et comédienne (vue notamment dans Les Îles d'en face et Cut), campe le  personnage principal, celui de Clarissa Hoarau, commandante d'une brigade de police judiciaire. Pivot de l'équipe, elle mène de front sa vie de flic et de mère célibataire de deux adolescents. À ses côtés, on retrouve Antoine Stip (Gaspard Watson), acteur bien connu des téléspectateurs de France Ô, qui interprétait le rôle du méchant dans la série Cut ; ainsi que Nathan Dellemme (Jackson Bellerose), Marielle Karabeu (Kelly Kwaté), entre autres... Au programme de ce feuilleton, des enquêtes criminelles avec de nombreux rebondissements, mais aussi des scènes qui abordent, en creux, des questions sociétales propres à l'Outre-mer. OPJ Pacifique Sud se veut ainsi une série à la fois quotidienne et policière, montrant des femmes et des hommes pris entre deux fronts, tout aussi captivants et cruciaux l’un que l’autre, dans la singularité visuelle et culturelle de la Nouvelle-Calédonie.

Les personnages

Clarissa Hoarau (Yaëlle Trulès)
C'est une battante qui jongle entre un travail éprouvant et une vie de famille compliquée. Suite au décès de son mari lors d'une opération militaire, cette Réunionnaise de 38 ans se retrouve seule avec deux adolescents. Le grand, âgé de 20 ans, est brillant et suit un cursus universitaire de droit dans l’Hexagone, mais la cadette de 17 ans lui pose autrement plus de soucis, entre décrochage scolaire et mensonges.

Gaspard Watson (Antoine Stip)
Bras droit de Clarissa, Gaspard Watson est un policier « à l’ancienne », proche de la population. Après vingt-cinq ans de vie commune, sa femme demande le divorce et va lui prendre la moitié de ses économies, celles de toute une vie, péniblement amassées pour racheter un jour le ranch familial. À 54 ans, le rêve de ce Calédonien s’effondre…

Jackson Bellerose (Nathan Dellemme)
Jeune policier de 27 ans, il souffre de stress post-traumatique à la suite d’un tir de neutralisation lors d’une intervention. Parisien originaire de Guadeloupe, le lieutenant se montre cash dès son arrivée sur l’île : il n’a pas besoin de famille, il n’est pas là pour se faire des amis... Il cache à tous un secret en lien avec l’homme abattu lors de l’intervention et la photo d’une jeune femme au ventre légèrement arrondi habitant Nouméa…

Kelly Kwaté (Marielle Karabeu)
Brigadière de 24 ans, à cheval sur les procédures, elle aspire à devenir OPJ. Réservée mais fonceuse, douée en informatique, Kelly est capable de suivre une piste en brousse. Fidèle à son clan, aux anciens et aux traditions, elle devra composer avec les deux univers dans lesquels elle évolue.

Et aussi 
Agathe Hoarau (Hindra Armede): la fille de Clarissa. Adolescente au grand cœur, elle tente de surmonter le décès de son père et s’oppose violemment aux règles fixées par sa mère. 
Joséphine Fleury (Clémentine Julienne): médecin légiste au sein de la brigade, Joséphine est surtout une femme libre et sensible. À l’écoute de ses collègues, c’est souvent à elle qu’ils confient leurs états d’âme et leurs inquiétudes.
Raphaël Mayer (Alexandre Varga): avocat au barreau de Nouméa. Sa finesse et son humour ne déplaisent pas aux femmes. D’évidence sous le charme de Clarissa. Sincère et droit, Raphaël est surtout une personne aux loyautés définies.
Manon Lambert (Julia Paul): Manon est connectée à Jackson, mais elle ne découvrira que tardivement la nature réelle, et cruelle, de sa relation avec lui.

Quelques chiffres

  • Plus de 21 heures de programme par an
  • Chaque jour, 70 personnes concernées par la fabrication de la série sur le plateau et 15 personnes en post-production
  • Plus de 200 personnages

OPJ Pacifique Sud en résumé 

Cette première saison met en scène Clarissa Hoarau, commandante de brigade d’origine réunionnaise, dans un quartier populaire de Nouméa et ses coéquipiers de la police judiciaire. Aussi brillante qu’obstinée, la jeune femme mène de front sa vie de famille et de flic. Veuve, elle élève seule ses deux enfants. 

Série (France - 50 x 26 min et 20 x 52 min - 2019) - Réalisation François Bigrat et Matthieu Vollaire - Auteur Bertrand Cohen - Arches et épisodes Eugénie Dard (directrice de collection), José Caltagirone, Emmanuelle Dupuy, Juliette Gilot et Charlotte Joulia - Production Terence Films, avec la participation de France Télévisions, France Ô, Réseau La 1ère et TV5 Monde, avec la participation du Fonds de soutien à la production audiovisuelle et cinématographique de la Nouvelle-Calédonie, en partenariat avec le CNC 

Distribution
Yaëlle Trulès Clarissa Hoarau
Antoine Stip Gaspard Watson
Nathan Dellemme Jackson Bellerose
Marielle Karabeu Kelly Kwaté...

OPJ Pacifique Sud est diffusé sur 1ère, du lundi au vendredi dès le lundi 4 novembre, et sur France Ô, à partir du 11 novembre à 19.00
Facebook  Instagram

À cette occasion francetvleclub ​​​vous offre de remporter une Smart TV.  

Publié le 04/11/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.