Dixième saison inédite de « Meurtres au paradis »

Près de cinq millions d’entre vous ont suivi la précédente saison et vu débarquer l’étrange inspecteur Parker sur l’île Sainte-Marie. Et si, comme le sergent Cassell, vous faisiez plus ample connaissance avec lui ? La saison dix de « Meurtres au paradis » le lundi à 21.05 sur France 2.

Elisabeth Bourgine, Joséphine Jobert, Ralph Little, Don Warrington et Tobi Bakare
« Meurtres au paradis », saison 10. © 2020 Red Planet (Paradise) Limited / Denis Guyenon

Depuis 2003, vous suivez avec intérêt et passion les enquêtes des inspecteurs-chefs à Sainte-Marie. Originaires du Royaume-Uni, ils ont presque tous été mandatés pour enquêter sur un homicide commis sur l’île avant d’y exercer leur métier. À Richard Pool (Ben Miller) revient l’énigme du meurtre de l’inspecteur Hulme dans la chambre forte, à Humphrey Goodman (Kris Marshall), celle de l’assassinat de l’inspecteur-chef Pool et à Neville Parker (Ralph Little), celle d’une jeune femme électrocutée dans sa salle de bains (fermée de l’intérieur).
Jack Mooney (Ardal O’Hanlon) était quant à lui venu, avec sa fille, profiter de l’île sur l’invitation de l’inspecteur-chef Humphrey Goodman. Vacances de courte durée, puisqu’en l’absence de son homologue, resté en Angleterre, il apporta son aide aux policiers locaux (et finit par accepter le poste laissé vacant).

Ralph Little et Joséphine Jobert tenant un clap de tournage
« Meurtres au paradis » avec Ralph Little et Joséphine Jobert.
© Red Planet Pictures

L’improbable Neville Parker

Neville Parker est devenu à son corps défendant le nouvel inspecteur-chef du poste de police d’Honoré. Entre ses allergies (nombreuses et improbables), ses rituels anti-moustiques, ses tenues vestimentaires inappropriées et ses habitudes culinaires (poulet-frites à tous les repas), Neville intrigue. Quand il n’agace pas ses supérieurs. Ses maniaqueries et son comportement insupportent le commandant Selwyn Patterson (Don Warrington), qui ne manque jamais une occasion de le railler ou de l’abaisser, comme sur cette scène de crime : « Je vois que vous vous êtes héroïquement arraché à votre lit, inspecteur Parker. Quel stoïcisme ! » Si l’homme semble empêtré dans ses habitudes, il n’en reste pas moins un bon enquêteur. Infaillible et tenace. Même si, auprès de ses collègues, ses intuitions passent parfois pour des lubies. « Je t’assure J.P., ce type est complètement dingue, il est obsédé par un bouton de chemise », rapporte le sergent Florence Cassell (Joséphine Jobert) au sergent Hooper (Tobi Bakare) à propos d’une pièce soi-disant à conviction. Un événement va néanmoins aider l’inspecteur à fendre sa routine et à « embrasser le style de vie des insulaires » : l’incendie de son logement de fonction.


Inspecteur Neville Parker (après l’incendie de sa maison) : — J’avais réussi à me faire ma petite routine, vous voyez, de manière à me sentir un peu plus chez moi, et là je vais être obligé de tout reprendre à zéro.
Sergent Florence Cassell : — Ce n’est peut-être pas une si mauvaise chose. On est tous engoncés dans nos habitudes et qui sait si ça ne sera pas un mal pour un bien.
Inspecteur Parker : — Oui, vous devez avoir raison…
(Quelques jours plus tard) J’ai réfléchi à ce que vous m’avez dit l’autre soir. Vous n’avez pas tort. Finalement, c’est peut-être un mal pour un bien. Je sais que j’ai un peu tendance à rester dans ma zone de confort. (…) Vous m’avez amené à faire un examen de conscience, ces derniers jours, et je me suis rendu compte que je n’avais pas fait beaucoup d’efforts pour participer à la vie de l’île, mais j’aimerais m’améliorer.
Sergent Cassell : — Eh bien, je peux peut-être vous aider. Vous m’avez dit qu’il me fallait un hobby.  


 

Joséphine Jobert et Ralph Little
« Meurtres au paradis » avec Joséphine Jobert et Ralph Little.
© 2020 Red Planet (Paradise) Limited / Denis Guyenon

Le retour de Florence Cassell

Cette dixième saison est l’occasion de retrouver le sergent Cassell. Florence avait quitté l’île après l’assassinat de son fiancé, Patrice (saison 8, épisode 6, deuxième partie). À l’époque, comme elle l’avait expliqué à l’inspecteur Jack Mooney, elle se sentait incapable de rester : « Sainte-Marie est une toute petite île. Je crois qu’il n’y a pas un seul endroit ici qui ne me rappelle pas Patrice. Donc peut-être que si je vais ailleurs, j’arriverai à faire semblant d’être une autre personne… » Son retour au poste d’Honoré est salué chaleureusement par le commandant Patterson et le sergent Hooper. Si l’inspecteur Parker est ravi de faire sa connaissance, l’inverse est plus incertain. D’ailleurs, sans le dîner organisé par Neville pour la remercier de l’avoir hébergé, peut-être n’auraient-ils jamais réussi à se comprendre et à autant s’apprécier.

Tobi Bakare et Tahj Miles
« Meurtres au paradis » avec Tobi Bakare et Tahj Miles.
© Red Planet Pictures

Une équipe renforcée

En l’absence du sergent Madeleine Dumas, mutée, et de l’agent Ruby Patterson, détachée, c’est le commandant Patterson qui seconde le sergent Hooper, en imposant son rythme et ses méthodes. « Le secret pour recueillir des preuves, sergent Hooper, c’est d’aller au fond des choses, pas de courir », lui rétorque Patterson quand J.P. s’étonne qu’il n’ait interrogé qu’une voisine de la victime quand lui s’est renseigné auprès d’une quinzaine de personnes. Si le commandant a toujours aimé titiller ses subordonnées, avec le sergent, c’est différent. On comprend assez vite qu’il le teste, n’hésitant pas à le déstabiliser, quitte à le voir se révolter. N’ayez crainte, Patterson n’a aucune mauvaise intention, bien au contraire. Et comme le commandant n’a pas vocation à jouer indéfiniment les seconds, il a recruté un nouvel agent stagiaire, Marlon Pryce (Tahj Miles). Le garçon, connu pour ses nombreuses infractions, a toujours échappé aux poursuites judiciaires. « Sept arrestations, aucune condamnation », aime-t-il à répéter. Oubliant de citer les mandats d’arrêt émis contre lui, les arnaques, le vol de biens de la police et l’usurpation de l’identité d’un officier de police (celle du sergent Hooper). Selwyn Patterson a décidé de donner une seconde chance (énième serait le terme adéquat) à ce délinquant qu’il juge prometteur et il revient au sergent Hooper de former le nouvel arrivant. Même s’il se prend au jeu et se plaît à mener des enquêtes, récolter des indices et poursuivre des criminels, Marlon cherche avant tout à gagner du temps en évitant une confrontation avec le juge James. Une attitude qui déplaît forcément à son mentor. J.P. aimerait le voir mûrir, s’assagir, prendre conscience de la chance qui lui est donnée. Peut-être, si le temps lui est donné, réussira-t-il à lui faire entendre raison pour lui éviter la prison.

photo Elisabeth Bourgine dans le bar de son personnage
« Meurtres au paradis » avec Élisabeth Bourgine.
© 2020 Red Planet (Paradise) Limited / Duncan Fowlie

Quelques surprises

Deux anciens personnages de la série font leur apparition au cours d’un double épisode. Les revoir ne devrait pas vous laisser indifférent. Dans cette histoire, Catherine Bordey (Élisabeth Bourgine) sera un témoin clé. Pour le reste, il vous faudra patienter. Catherine est un personnage indissociable de la série et son bar, un lieu incontournable dans Sainte-Marie. L’inspecteur Parker, qui est un piètre cuisinier, en a même fait sa cantine (rappelez-vous qu’il apprécie particulièrement le poulet-frites peu poivré). Pas une annonce, un départ, un pot qui n’ait eu comme cadre sa terrasse. Même les bébés de J.P. auront droit à leur scène dans cet espace. Catherine, la bonne amie, celle qui sait écouter et voir sans forcément juger, s’est prise d’affection pour Neville. Elle l’a vu se transformer au contact des autres et plus particulièrement d’une personne. Malgré sa pudeur, réussira-t-il à exprimer ses sentiments comme le lui suggère Catherine ? L’histoire nous le dira…

Bonus vidéo

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Josephine Jobert (@josephinejobert_official)

 


 

Meurtres au paradis – Saison 10

Épisode 7 Partie de pêche
Réalisation Chris Foggin – Auteur Dan Muirden – Avec Idris Debrand,Clarence Smith, Gbemisola Ikumelo, Steve Edge, Flo Wilson, Danielle Vitalis
Un capitaine de bateau est retrouvé mort, un harpon en pleine poitrine. L'inspecteur Neville Parker et le sergent Florence Cassell découvrent bientôt l'activité de contrebandier de la victime...

Série (8 x 52 min) – Création Robert Thorogood – Production Red Planet Pictures pour la BBC, avec le soutien de la région de Guadeloupe et la commission du film de la Guadeloupe – Avec Ralph Little, Joséphine Jobert, Tobi Bakare, Don Warrington, Élisabeth Bourgine, Tahj Miles

La série est diffusée à partir du lundi 5 avril à 21.05 sur France 2
Meurtres au paradis – saison 10 est à voir et revoir sur france.tv

Publié par Clotilde Ruel le 03 avril 2021
Commentaires