« Mental » : changeons de regard sur les troubles psychiques !

« Mental », c’est le quotidien d’une unité pédopsychiatrique filmé avec humour, émotion et sincérité. Une série qui suit quatre ados dans leur lutte contre leurs troubles psychiques. Leur arme principale : les liens qui les unissent. En exclusivité à partir de vendredi sur France tv slash.

Mélodie, Simon, Estelle et Marvin, des héros presque comme les autres !
Mélodie, Simon, Estelle et Marvin, des héros presque comme les autres ! © Jean-Philippe Baltel / FTV

À l’origine de Mental, il y a la série finlandaise Sekasin, créée par Teemu Nikki et Jani Pösö en 2016. Une mini-série qui traite d’un sujet rarement abordé à l’écran : les troubles psychiques chez les adolescents. La version française signée Marine Maugrain-Legagneur et Victor Lockwood garde la fraîcheur et l’humour de Sekasin, tout en y apportant une touche de vraisemblance en s’appuyant sur une enquête auprès des professionnels de la pédopsychiatrie. 

Une série drôle, touchante et sans pathos qui fait un grand pas vers la déstigmatisation des troubles mentaux. Ceux-ci sont utilisés de manière astucieuse dans le récit : les différents symptômes présentés apportent un éclairage nouveau sur les doutes, les joies et les peurs de la jeunesse dans ce qu’elle a de plus universel. Car, atteint de troubles psychiques ou non, un adolescent reste un adolescent. Mental interroge ainsi, non sans une certaine dose d’impertinence, la normalité et l’injonction d’aller « super bien » à un âge où rien n’est vraiment simple.

Mental, c’est vous qui en parlez le mieux :

 

La santé mentale des jeunes, un enjeu de société

  • Près de la moitié des adolescents français sont en état de « souffrance psychologique ».
 70 % d'entre eux cachent leur problème par honte.
  • Les problèmes de santé mentale représentent 16 % de la charge mondiale de morbidité et de blessures chez les personnes âgées de 10 à 19 ans.
  • La moitié de l’ensemble des troubles psychiques commencent avant l’âge de 14 ans, mais la plupart des cas ne sont ni détectés ni traités.
  • Le suicide est la troisième cause de décès chez les 15-19 ans.
  • Lorsqu’ils sont traités à temps, les troubles psychiques des adolescents n’ont pas forcément de conséquences mentales et physiques à l’âge adulte, n’affectant pas leurs possibilités de mener une vie satisfaisante.

Source : Unicef 

3 questions à… Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées

Sophie Cluzel
Sophie Cluzel.
© Bertrand Guay / AFP

Présente lors de la projection des trois premiers épisodes de Mental dans les locaux de France Télévisions, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, nous explique l’importance de mettre en lumière les troubles psychiques chez les adolescents.
 
Peut-on dire que Mental soit d’utilité publique ?
Sophie Cluzel : C’est très important d’acter que les troubles psychiques font partie des handicaps invisibles sur lesquels nous devons mieux travailler. Il faut ensuite faire prendre conscience aux jeunes (et aux familles) que ces troubles se déclenchent souvent à l’adolescence. Mental répond à ce double objectif car la série contribue à changer le regard que l’on porte sur ce handicap et elle met en scène des jeunes qui s’adressent aux jeunes.

Quel genre d’impact ont ces troubles psychiques sur la vie de ces adolescents ? 
S. C. : Il est essentiel de comprendre que ces troubles ont un impact sur l’insertion sociale et professionnelle de ces jeunes, qui en souffrent. Ils ont des aspirations comme les autres, mais sont souvent contraints d’interrompre leur formation comme leur mission du fait de leurs troubles.

Quelles solutions envisager pour sortir ces jeunes de cette spirale ? 
S. C. : Ils ont besoin d’être mieux accompagnés, et l’un des leviers majeurs s’appelle le job coaching, l’emploi accompagné. C’est assez développé en Irlande et dans les pays anglo-saxons et je veux pouvoir le mettre en place en France. Le job coaching, c‘est autant l’accompagnement de la personne que le collectif de travail : autrement dit, guider l’individu dans le milieu professionnel, lui en expliquer les fonctionnements et les adaptations à mettre en place, s’appuyer sur des associations comme l’Unafam, Messidor, Club House, qui ont déjà cette approche du job coaching.


Mental en résumé…

Bienvenue au service pédopsychiatrique des Primevères. Marvin, 17 ans, plus habitué aux gardes à vue qu’aux examens médicaux, y est conduit à la suite d’une décision de justice. Il ne comprend pas du tout ce qu’il fait là et le fait bien sentir aux autres pensionnaires et à l’équipe soignante. Pourtant, avec Mélodie, Simon et Estelle, en thérapie depuis quelques semaines, ils vont bousculer le quotidien de l’institution, trouvant au passage une forme d’équilibre bien à eux. Entre avancées et rechutes, c’est cette nouvelle amitié qui va les guérir mieux que n’importe quelle pilule.

Série (France - 10 x 25 min - 2019) - Auteurs Marine Maugrain-Legagneur et Victor Lockwood d’après la série Sekasin créée par Teemu Nikki et Jani Pösö - Réalisation Slimane-Baptiste Berhoun - Production Blacksheep Films et EndemolShineFiction, avec la participation de France Télévisions et le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du CNC
 
Distribution
Alicia Hava Mélodie
Louis Peres Simon
Lauréna Thellier Estelle
Constantin Vidal Marvin
Nicole Ferroni Gaëlle
Riad Gahmi Ryad
Husky Kihal Serge 
Clément Neslin Gary
Guillaume Cloud-Roussel Robin
Nadia Richard Laura

Mental est à découvrir dès le vendredi 25 octobre sur France tv slash 

Publié le 23/10/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.