« Marvin ou la belle éducation »

À l’approche de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie le 17 mai prochain, France 2 propose une programmation spéciale ce mercredi soir : après la diffusion du téléfilm à succès « Baisers cachés », et avant le documentaire « Footballeur et homo, au cœur du tabou », découvrez le long-métrage poignant d’Anne Fontaine : « Marvin ou la belle éducation ». 

« Marvin ou la belle éducation ». © Carole Bethuel - P.A.S. Productions / Ciné@ / F comme Film / Mars Films

Marvin ou la belle éducation, c’est l’histoire d’une douloureuse métamorphose à travers la difficulté d’être soi.
Si, au départ, le film devait être l’adaptation du roman à succès d’Édouard Louis En finir avec Eddy Bellegueule, la réalisatrice Anne Fontaine a choisi de creuser et prolonger le parcours initiatique d’un transfuge social et culturel. Comment « Marvin » parviendra-t-il à devenir « Martin » ? À s’émanciper de son passé violent et douloureux ?

Le film oscille ainsi entre l’enfance et l’âge adulte, le milieu ouvrier de l’est de la France et le milieu branché parisien, pour dresser le portrait diachronique d’un même héros : un enfant brutalisé par l’ignorance, la violence et l’homophobie, devenu adulte une figure montante du théâtre prêt à revisiter son histoire. 
Avec l’éclosion de Marvin en Martin, Anne Fontaine démontre que l’on peut échapper à sa condition et se forger un destin. Une résilience chère à la réalisatrice de Nettoyage à sec, Perfect Mothers ou Les Innocentes. 

Porté à la fois par le talent à fleur de peau du jeune Jules Porier et la sensibilité de Finnegan Oldfield (Bang Gang,Une vie ou Les Cowboys), le personnage de Marvin/Martin instaure un subtil dialogue entre l’enfant et l’adulte pour mieux faire résonner cette bouleversante quête d’identité. Autour du héros, un casting de premier choix avec Charles Berling, Vincent Macaigne, Grégory Gadebois ou encore Isabelle Huppert dans son propre rôle.

Marvin ou la belle éducation

Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui. Il a fui son petit village des Vosges. Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l’intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l’exposait tout ce qui faisait de lui un garçon « différent ». Envers et contre tout, il s’est quand même trouvé des alliés. D’abord, Madeleine Clément, la principale du collège qui lui a fait découvrir le théâtre, et dont il empruntera le nom pour symbole de son salut. Et puis Abel Pinto, le modèle bienveillant qui l’encouragera à raconter sur scène toute son histoire. Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer ce spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.

Film (113 min – 2017) – Réalisation Anne Fontaine – Scénario et dialogues Pierre Trividic et Anne Fontaine – Produit par Alexandre Schwab, Philippe Carcassonne et Jean-Louis Livi / Ciné-@, p.a.s. productions, F comme Film

Avec Finnegan Oldfield, Grégory Gadebois, Vincent Macaigne, Catherine Salée, Jules Porier, Catherine Mouchet, Charles Berling, Isabelle Huppert

Diffusion mercredi 12 mai à 22.35 sur France 2


Baisers cachés

France 2 diffusera, à 21.05, la fiction Baisers cachés réalisée par Didier Bivel, Prix de la critique au 20Festival des créations télévisuelles de Luchon en 2016.  

Après avoir embrassé un garçon de sa classe, Nathan, 16 ans, voit la photo de leur baiser publiée sur Facebook. La rumeur se répand sur le Net et provoque le scandale au lycée et dans les familles. Stéphane, son père, choqué de découvrir son homosexualité, se détourne de lui, pendant que les élèves du lycée le harcèlent et s’interrogent sur l’identité de l’autre garçon…

Fiction (91 min – 2016) – Réalisation Didier Bivel – Scénario Jérôme Larcher – Production Lizland Films, avec la participation de France 2
Avec Patrick Timsit, Bruno Putzulu, Barbara Schulz, Catherine Jacob, Bérenger Anceaux et Jules Houplain

Diffusion mercredi 12 mai à 21.05 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv


Footballeur et homo, au cœur du tabou

Ce film documentaire propose une visite inédite de la planète foot, regardée sous l’angle de ses rapports, encore compliqués, avec l’homosexualité, l’homophobie et la différence. Yoann Lemaire – seul footballeur en activité à avoir déclaré son homosexualité et brisé les tabous dans un milieu où les préjugés, le déni ou l’omerta règnent – est la figure de proue du film.

Documentaire (52 min – 2019) – Auteurs Yoann Lemaire et Michel Royer – Production Éléphant et l’association Foot Ensemble, avec la participation de France Télévisions
Avec la participation de Nathalie Boy de la Tour, Antoine Griezmann, Fabien Barthez, Laurent Blanc, Didier Deschamps, Luis Fernandez, Alain Giresse, Christian Karembeu, Jean-Michel Larqué, Jacques Vendroux, Guy Roux, Clément Turpin…

Diffusion mercredi 12 mai à 00.30 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv

Découvrez Footballeur et homo, au cœur du tabou en avant-première sur le Club à partir du mercredi 5 mai

cc
En avant-première sur le Club
© Variété club de France / Éléphant Doc
Publié par Céline Boidin-Lounis le 06 mai 2021
Commentaires