Sixième saison pour « L’Heure D »

Des instants de vie et d’envie, des rencontres et des contrées dévoilés cet été dans « L’Heure D ». Pas moins de quatorze documentaires, tournés en France ou à l’étranger à voir en direct sur France 3 à partir de ce mercredi, dès 23.30 et en replay sur france.tv.

Photo de danseurs
« L'Heure D : Sur terre ou ailleurs ». © Point du Jour

Prenez le temps de découvrir ces pans de vie, racontés en toute humilité. Ici comme ailleurs, le quotidien s’écrit avec ses hauts et ses bas, ses joies et ses peines, ses rêves et ses désillusions. Ces témoins sont le reflet de notre société, de ce monde dans lequel nous, ensemble, formons un tout. Alors, prenez le temps de les écouter, ils ont tant à partager. Leur savoir et leur vécu méritent d’être entendus.

Mercredi 30 juin, à partir de 23.30

J’ai une famille ouvrière. Mon père est parti avec une autre femme. Ma mère s’est retrouvée toute seule avec nous (...). Moi, aujourd’hui, j’aide ma mère au niveau financier et on habite ensemble.

Wilfrid

Wilfrid
Wilfrid raconte le combat ordinaire d’un jeune homme hors du commun. Fils d’ouvriers, rien ne lui est acquis, hormis le soutien constant de sa mère, Patricia. L’important pour Wilfrid est d’être entendu, vu et reconnu. Le temps des week-ends, seul en scène, il anime des lotos. Au détour du portrait de cet aventurier singulier se profilent les maux d’une société délaissée et meurtrie.

Documentaire (52 min) – Auteur et réalisateur Léo Lagrafeuille – Production Enfant Sauvage et Day for Night, avec la participation de France Télévisions et France 3 Nouvelle-Aquitaine – Soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine

Sur une table, un courrier, des fleurs et une photo de famille
« L'Heure D : Les Roses de ma mère ».
© Dina Khan / Agathe Berman Studio

Les Roses de ma mère
Emmenée en Russie par son père dans sa petite enfance, pendant dix-huit ans Dina n’a pas vu sa mère qui était restée en Ukraine. Au fil du temps, elle a fait face au manque en dessinant, en rêvant, en photographiant. Comment exprimer tout ce qui n’a pas été dit durant toutes ces années ? Après leurs retrouvailles, Dina tente de réinventer les liens brisés, en Ukraine auprès de sa mère, et loin d’elle en France.

Documentaire (52 min) – Auteure et réalisatrice Dina Khan – Production Agathe Berman Studio, avec la participation de France Télévisions et France 3 Normandie


Mercredi 7 juillet, à partir 23.10

Romaric intervenant sur une voiture
« L'Heure D : Garage, des moteurs et des hommes ».
© Petit à Petit Production

Garage, des moteurs et des hommes
À Claviers, le garage est l’un des derniers commerces. Qu’ils soient du village ou d’ailleurs, passants, comme voisins, tous ont besoin de faire entretenir ou réparer leur seul moyen de transport disponible. Christophe est le maître des lieux et le chirurgien de ces corps de métal. Son apprenti Romaric, 17 ans, supporte patiemment ses colères passagères, attend, obéit, essaye d’anticiper, mais pas trop.

Documentaire (70 min) – Auteure et réalisatrice Claire Simon – Production Petit à Petit Production, avec la participation de France Télévisions et France 3 PACA

À l’époque, on travaillait pour payer les études. Les parents ne pouvaient pas.

Une future retraitée, se remémorant son premier emploi à 16 ans

Le Rendez-vous
Femme de ménage, fossoyeur, brocanteuse, routier… Ils sont en rendez-vous pour instruire leur dossier retraite. Des conseillères les reçoivent, les écoutent, calculent. Ils se souviennent des bons moments comme des mauvais. Quand le montant de leur pension tombe, le choc est parfois brutal : de quoi sera fait demain ?

Documentaire (52 min) – Auteur et réalisateur Olivier Hems – Production Mille et Une Films, avec la participation de France Télévisions et France 3 Normandie


Mercredi 14 juillet, à partir 22.50

Personnes en train de récolter
« L'Heure D : La Cinquième Saison ».
© SQUAWK

La Cinquième Saison
Des femmes et des hommes, d’âges et d’horizons différents, reprennent pied dans le monde du travail sur les terres de l’Amap Graine en Main, en Seine-Maritime. Encadrés par cinq permanents, les nouveaux salariés apprennent à cultiver des légumes. Cette petite société, soudée malgré les difficultés, fait tout pour tenir le cap. La cinquième saison devient le temps des possibles où chacun, à sa façon, peut envisager un monde meilleur.

Documentaire (52 min) – Auteure et réalisatrice Ariane Doublet – Production Squawk, avec la participation de France Télévisions et France 3 Normandie

J’ai eu une vie terrible et merveilleuse. Du coup, on me dirait : « Tu la revis ? », je dirais : « Non ». Mais on me dit : « Tu ne la vis pas ? », je dirais : « Non ».

Gaby à sa fille, Zoé

Les Échappées
Le film est une plongée dans la vie de La Boutik, un espace d’accueil à Montpellier engagé dans la réduction des risques pour les usagers de drogues. Sa singularité : ne proposer ses services qu’à des femmes. Proche de la retraite, Gaby, l’infirmière, prend soin des corps et des esprits. Elle aide les femmes à reprendre leur vie en main. Au fil de trajets en voiture, Gaby fait des confidences à sa fille, la réalisatrice du film, révèle ses propres blessures et le remède qu’elle s’applique à elle-même : voir le merveilleux dans le quotidien…

Documentaire (52 min) – Auteure et réalisatrice Zoé Liénard – Production La Chambre aux Fresques, avec la participation de France 3 Occitanie, de France Télévisions et du Centre national du cinéma et de l’image animée – Avec le soutien de la Procirep - société des producteurs et de l’Angoa, de la région Nouvelle-Aquitaine et la région Occitanie


Mercredi 28 juillet, à partir de 23.15

Gros plan sur des mains croisées sur un torse
« L'Heure D : La Chambre ».
© Camille Vidal-Naquet / Slow Production

La Chambre
Christelle, Sophie, Djibril et Alexandre sont employés à la chambre mortuaire de l’hôpital Bichat, à Paris. Toute la journée, dans ce lieu isolé des autres services, ils prennent soin des patients qui viennent de mourir. Toilettes, maquillage, habillages, mises en bière, constituent leur quotidien. Ils s’attachent à rendre présentables les défunts. Effacer la pâleur, les marques d’opération, les traces de souffrance, donner une apparence apaisée aux visages… Ils sont les garants du « bien-être » de ceux qui ne sont plus.

Documentaire (52 min) – Auteure et réalisatrice Camille Vidal-Naquet – Production Slow Production, avec la participation de France 3 Paris-Île-de-France et de France Télévisions

« Bruto » est un crâne humain. Je l’ai rencontré sur le tournage d’un court-métrage où il servait d’accessoire. Le premier jour, un projecteur, en tombant, ouvre le front de la réalisatrice au même endroit où Bruto a un impact. La coïncidence est troublante. Bruto est désigné comme responsable. Il serait maudit.

Carole Grand, réalisatrice

Bruto
La réalisatrice a rencontré « Bruto », un crâne humain, sur le tournage d’un court-métrage. D’étranges histoires circulaient à son sujet. Il serait maudit ! Le crâne lui a été confié, il est entré dans sa boîte crânienne et, depuis, il n’en sort plus. Elle ressent un besoin obsessionnel de savoir qui il est, d’où il vient et ce qui lui est arrivé. C’est ainsi que son enquête a commencé.

Documentaire (52 min) – Auteure et réalisatrice Carole Grand – Production Les Alchimistes, avec la participation de France Télévisions et France 3 Hauts-de-France


Mercredi 11 août, à 23.30

Collage de lettres sur un mur
« L'Heure D : Elle s'appelait Sirima ».
© Zadig Productions

Elle s’appelait Sirima
Au crépuscule, à Paris, pendant la marche nocturne contre les violences faites aux femmes, Pascale Thirode filme et participe à un collage anti-féminicide. L’histoire de Sirima, musicienne de 25 ans découverte poignardée dans la nuit du 6 au 7 décembre 1989 chez elle, quai de Valmy, lui revient à l’esprit. Repérée dans le métro et promise à une belle carrière, elle venait d’avoir un enfant et d’enregistrer son premier album… La mort de Sirima est emblématique de beaucoup de féminicides par jalousie. « Elle le quitte, il la tue. » À travers la tragédie de ce crime passé sous silence, la réalisatrice redonne vie à Sirima et nous fait découvrir une voix magnifique.  

Documentaire (60 min) – Auteure et réalisatrice Pascale Thirode – Production Zadig Productions, avec la participation de France Télévisions et France 3 Paris-Île-de-France


Mercredi 18 août, à 23.30

Tu sais, Zeynep, beaucoup échouent. Un million d’étudiants ratent cet examen. Il y avait 2,5 millions de participants cette année, non ? Tu es dans les 200 000 meilleurs parmi 2,5 millions.

Mahmut à sa sœur Zeynep

Les Enfants terribles
Dans un petit village du sud-est de la Turquie, Mahmut annonce qu’il veut divorcer de sa jeune épouse. Sa sœur Zeynep part travailler à l’usine et suit des cours par correspondance. Contre la volonté de son père, elle veut quitter le village et aller à l’université. Leurs envies de liberté deviennent une source de conflits dans cette famille traditionaliste qui ne comprend pas ce que Zeynep et Mahmut attendent de la vie. Filmés dans l’intimité de la maison familiale par leur frère aîné, Ahmet Necdet Cupur, qui a quitté le village vingt ans auparavant pour poursuivre ses études, ce documentaire est l’histoire d’une lutte intergénérationnelle.

Documentaire (95 min) – Auteur et réalisateur Ahmet Necdet Cupur – Production TS Productions, Jyoti Film et Liman Films, avec la participation de France Télévisions et France 3 Corse


Mercredi 25 août, à partir de 23.35

« L'Heure D : Sur terre ou ailleurs ».
« L'Heure D : Sur terre ou ailleurs ».
© Point du Jour

Sur terre ou ailleurs
Sahra, 20 ans, rêve de devenir une star. Elle écrit des chansons et intègre la création d’un spectacle amateur, RENGA 5-7-5, en compagnie d’autres jeunes Nantais et de migrants en attente de papiers, que Cathy Charlot, l’une des animatrices, accompagne depuis des mois. Réunis pour créer ensemble un poème chorégraphique, sonore et visuel en écho à ce qu’ils vivent, ils tissent la trame du spectacle à partir de leurs préoccupations, leurs désirs et leurs angoisses. Coincés entre une enfance qu’ils cherchent à quitter et un monde adulte qui s’obscurcit, Sahra, Charles et les autres racontent une jeunesse sans frontières qui tente de rester debout.

Documentaire (52 min) – Auteur et réalisateur Marc Picavez – Production Point du Jour et Les Films du Balibari, avec la participation de France Télévisions et France 3 Pays de la Loire

J’habite en Suède. Je suis Égyptienne et je travaille comme agent des médias au Comité pour la justice, une association basée à Genève, et je suis aussi une activiste politique et journaliste égyptienne.

Shaimaa El-Banna

Ethbet
« Ethbet ! » (« Tenez bon ! », en français) était le cri de ralliement des révolutionnaires de la place Tahrir pendant le soulèvement qui avait débuté au Caire, le 25 janvier 2011. Dix ans après l’échec de la révolution égyptienne, que sont devenus les révolutionnaires ? Ethbet raconte le parcours de deux activistes actuellement en exil, Shaimaa El-Banna et Ahmed Ali, tous deux emprisonnés lorsqu’ils étaient adolescents, et Mohamed Lotfy, qui, depuis le Caire, dirige le bureau local de la Commission égyptienne des droits et de la liberté.

Documentaire (52 min) – Auteur et réalisateur Matteo Ferrarini – Production Small Boss, avec la participation de France Télévisions et France 3 Corse


Mercredi 1er septembre, à partir de 23.30

Estelle travaillant sur la marionnette
« L’Heure D : Baby Annette, à l'impossible ils sont tenus ».
© CG Cinema - La Huit

Baby Annette, à l’impossible ils sont tenus
En 2019, le réalisateur Leos Carax propose à Estelle Charlier et Romuald Collinet de concevoir, fabriquer et animer Annette, la marionnette de son nouveau film. Celle-ci sera l’enfant du couple que forment Marion Cotillard et Adam Driver. Commence alors pour ce duo charismatique propulsé dans le monde du cinéma une aventure unique et singulière dans leur parcours de marionnettistes. Face à l’exigence du cinéaste, à l’impossible, ils sont tenus…

Documentaire (52 min) – Auteure et réalisatrice Sandrine Veysset – Production La Huit Production, avec la participation de France Télévisions et de France 3 Grand-Est

Conversations avec Siro
Siro est une artiste arménienne née au Liban en 1933 à laquelle la réalisatrice est liée par une longue amitié. De manière fragmentée, à travers leurs rencontres au Liban et leurs conversations téléphoniques entre Paris et Beyrouth, le film témoigne de l’attention qu’elles ont l’une pour l’autre. Il témoigne aussi du Liban qui agonise, de la crise sanitaire qui les sépare, du soulèvement d’octobre 2019 et de l’explosion apocalyptique du 4 août 2020 qui détruisit des quartiers entiers de Beyrouth. Il parle du deuil, de la solitude, de l’exil, mais aussi de recettes de cuisine et d’instants de bonheur volés à l’Histoire.

Documentaire (52 min) – Auteure et réalisatrice Dima El-Horr – Production Mareterraniu, avec la participation de France Télévisions et France 3 Corse

Cette collection documentaire est diffusée à partir du mercredi 30 juin sur France 3
L’Heure D, saison 6, est à voir et revoir sur francetv.fr

Publié le 30 juin 2021
Commentaires