france.tv

Les Victoires de la Musique 2019

Donner aux artistes les moyens de pouvoir s’exprimer pleinement et faire de leurs prestations de vrais moments de télévision, voilà l’enjeu des Victoires de la Musique ! 

Les Victoires de la Musique, le 8 février 2019, avec Daphné Bürki.
Les Victoires de la Musique, le 8 février 2019, avec Daphné Bürki. © DR

L’année dernière, nous inscrivions la cérémonie dans un nouveau lieu, La Seine Musicale, et dans un nouveau décor, où écrans vidéo, light design et espaces scéniques ont permis la réalisation en direct et en public de plus de 25 séquences en live. Un véritable challenge artistique et technique. Trois heures d’émission et de musique, animées avec humeur et humour par Daphné Bürki, qui a accepté de poursuivre l’aventure à nos côtés en 2019. 

Des révélations, des prix, du live et rien que du live, un soupçon de stress, la magie du direct, une centaine d’artistes, plus de deux cents techniciens... Les ingrédients seront réunis cette année encore pour faire des Victoires de la Musique 2019 le plus grand concert en salle de l’année et une cérémonie absolument incontournable pour le public et les acteurs de la scène musicale actuelle.

Suivez l’émission sur votre second écran, grâce à une timeline disponible sur le site de France 2. Elle vous permettra d’accéder à des contenus exclusifs tout au long de la soirée sur toutes les plateformes France 2 : 

Instagram : @France2 
Twitter : @France2tv et #Victoires2019

L'émission Les Victoires de la Musique a été diffusée vendredi 8 février à 21.00 sur France 2.
À voir et revoir sur france.tv 

Interview de Daphné Bürki 

Daphné Bürki présente les Victoires 2019

Vous présentez vos deuxièmes Victoires de la Musique. Comment s’est passée votre première fois, en 2018 ?
Daphné Bürki : Comme une première histoire d’amour… Très fort, très passionnel, deux ou trois incidents, mais le lendemain, on était satisfaits… [Rires] Je ne savais pas comment ça allait se passer, on essayait de réorchestrer Les Victoires. C’est-à-dire de faire en sorte que les artistes soient concentrés sur leur performance. C’est quand même une grosse pression pour eux. Une première fois un peu rocambolesque donc, mais c’était super, les gens étaient contents, les artistes sont restés après pour faire la fête… L’association des Victoires m’a demandé à nouveau de faire la maîtresse de cérémonie, et j’en suis très touchée !

Quels sont les changements prévus cette année ?
D. B. : Je ne peux rien vous dire de précis, on garde la surprise ! Comme c’est une émission de musique, on parlera de musique sous toutes ses formes. Il y a une partie très journalistique qui me tient à cœur. On réfléchira aussi à ce que représente la musique aujourd’hui, en termes de chiffres, de business, mais aussi d’aura à l’international… sans pour autant renier un côté très divertissement. Quand on parle de choses sérieuses, j’aime bien y adjoindre du sourire. Le but, c’est de faire un show où on raconte une histoire entre les performances. Moi, j’ai une grosse responsabilité, j’ai déjà le trac, mais on va essayer de faire du mieux qu’on peut.

Qu’est-ce que cela apporte, selon vous, de transformer l’art en une compétition ?
D. B. : Ça apporte un suspense ! On ne sait vraiment pas qui va remporter la Victoire jusqu’à la dernière minute. Je trouve que cet aspect avait été perdu au fil des années. C’est de l’adrénaline pour les artistes, un bon stress qui s’est ressenti l’année dernière. Et on a vu ce que ça a donné ; regardez la carrière d’Eddy de Pretto ou de Juliette Armanet... La cérémonie fait émerger des artistes incroyables. Cette soirée ne peut pas, ne doit pas, être banale. D’ailleurs, c’est la seule émission à avoir vingt-cinq backlines, c’est-à-dire qu’on a vingt-cinq groupes avec leurs musiciens, leurs techniciens, etc. C’est énorme comme événement musical ! Et c’est évidemment le rôle du service public de soutenir la production française en y mettant ce genre de moyens.

Propos recueillis par Ludovic Hoarau

Les révélations 2019

Tim Dup - Production : Auguri Productions
Tim Dup - Production : Auguri Productions

Clara Luciani - Production : Initial Artist Services/Olympia ProductionClara Luciani - Production : Initial Artist Services/Olympia Production

Thérapie Taxi - Production : Uni-T
Thérapie Taxi - Production : Uni-T

Brol - Angèle
Angèle

Îl - Foé
Foé

Roni Alter - Roni Alter
Roni Alter 

Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.