« Les Trésors du Paris de la Belle Époque » avec Sophie Jovillard

Rien qu’à son évocation, tout passionné d’art et d’histoire s’émeut. Le Paris de la Belle Époque incarne une période où la Ville lumière rayonne plus que jamais aux yeux du monde. Le Paris des années 1870 à 1914 se distingue en termes d’avancées technologiques, de progrès scientifiques et de créativité artistique. Sophie Jovillard retrace ces prouesses alors à l’avant-garde, et l’âge d’or qui les accompagne. Lundi à 20.50 sur France 5.

Le Paris de la Belle Epoque
Le Paris de la Belle Epoque © Martange Production

L'époque de Proust, Zola, et du couple Pierre et Marie Curie
Cette période aurait pu correspondre à une simple parenthèse. Pourtant, de 1870 à 1914, la France, grâce à l’activité industrielle et artistique qui anime sa capitale, vit des événements qui vont marquer son avenir. Au cours de cette période, Pierre et Marie Curie se voient décerner un prix Nobel, tandis que l’on effectue la première traversée de la Manche en avion. Dans le domaine des arts, Proust et Zola acquièrent leurs lettres de noblesse alors qu’émerge au même moment les mouvements majeurs que sont l’impressionnisme, le fauvisme ou le cubisme.  

Renaissance de La Samaritaine, vestige de la Belle Epoque  
Plusieurs édifices symbolisent encore aujourd’hui cet Art nouveau apparu à la fin du XIXe siècle, comme l’architecture du grand magasin La Samaritaine, qui nous ouvre exceptionnellement ses portes après cinq ans de travaux et quinze ans de fermeture. Autre emblème de l’Art nouveau parisien, le Castel Béranger, illustre immeuble du XVIe arrondissement. Ce joyau est le fruit du travail d’Hector Guimard, grand architecte, également père des arabesques et entrelacs entourant les entrées de métro. Le musée d’Orsay nous dévoile les croquis de ces productions, précieusement conservés au sein de son établissement. 

L'avènement du métropolitain
Enfin, impossible d’évoquer la Belle Époque à Paris sans revenir sur la création du métropolitain, dont l’arrivée il y a cent vingt ans révolutionna le mode de vie des Parisiens. Son avènement eut lieu à l’occasion d’un événement sans précédent, à savoir l’exposition universelle de 1900, qui rassembla 51 millions de curieux. Les visiteurs y croisèrent notamment Émile Gallé, dont la collection de « verreries parlantes » est à revoir dans ce documentaire au cours d’une séquence tournée au musée des Arts décoratifs. Également présents lors de cette exposition, les frères Daum, autres figures incontournables de l’Art nouveau, et maîtres artisans dans la cristallerie. 

Ancienne ligne de métro parisien
Ancienne ligne de métro parisien
© Martange Production

Les Trésors du Paris de la Belle Époque

Documentaire (90 min - 2020) - Présentation Sophie Jovillard - Auteure-réalisatrice Florence Troquereau - Production Martange Production, avec la participation de France Télévisions


Documentaire diffusé lundi 21 décembre à 20.50 sur France 5 
Les Trésors du Paris de la Belle Époque est à voir et revoir sur france.tv

#tresorsF5 

Publié le 19 décembre 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.