« Les temps changent »

Un documentaire suivi d'une rencontre en plateau : la nouvelle émission présentée par Faustine Bollaert aborde, dans ses résonances à la fois intimes et collectives, une thématique de société qui traverse les âges. À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant (20 novembre), le premier numéro des « Temps changent » est consacré à l'enfance abusée. Mardi 16 novembre à 21.05 sur France 2.

 

Faustine Bollaert © Nathalie Guyon - FTV

Faustine Bollaert est un peu la grande sœur qu'on rêverait tous d'avoir, celle à qui l'on peut, sans crainte, se confier. Attentionnée et attentive, emphatique et sympathique, celle qui recueille chaque après-midi de poignants et édifiants témoignages dans Ça commence aujourd’hui incarne une forme de bienveillance, de tolérance et d’écoute attentive qui, à l'heure des déchaînements de haine anonymes sur les réseaux sociaux, fait un bien fou — une manière de prendre soin les uns des autres, de retisser les liens du « vivre-ensemble ». Normal, dès lors, que l'animatrice se voit confier aujourd'hui les rênes des Temps changent, la nouvelle grande émission produite par Réservoir Prod (à qui l'on doit notamment Ça se discute, qui, à partir des années 1990, a fait les grandes heures de ce que l'on a appelé la « télévision testimoniale »). Véritable plongeon au cœur de la société française, l'émission entend donner la parole à plusieurs générations pour aborder un sujet de société qui traverse le temps, dans ses résonances à la fois intimes et collectives. Faustine Bollaert nous guide dans ce voyage dans le temps en s’appuyant sur des rencontres clés : des témoins d’hier et d’aujourd’hui aux parcours héroïques, des archives testimoniales, historiques et culturelles, des experts (historiens, psychologues, avocats). L'émission, divisée en deux parties, commence par un documentaire de quatre-vingt-dix minutes mené par Faustine Bollaert qui vise à éclairer le présent à la lumière du passé. Puis l'animatrice ouvre son plateau, en direct, à divers témoins pour un partage d'expériences, toutes générations confondues.

L’enfance volée, du tabou au combat

À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant du 20 novembre, le premier numéro des Temps changent est consacré à l'enfance abusée. Sans tomber ni dans le voyeurisme ni dans le sensationnalisme, le documentaire parvient à trouver le ton juste pour aborder ce sujet ô combien sensible, en particulier au regard de l'actualité et des récentes affaires. Partant à la rencontre des femmes et des hommes qui, hier comme aujourd’hui, ont osé briser le silence, Faustine Bollaert y suit autant les évolutions de la loi que celle des mentalités, dressant, en creux, le portrait de notre société en mouvement. À la suite de la diffusion du documentaire, en direct et en plateau, l'animatrice réunira des témoins pour un partage d’expérience entre plusieurs générations ayant dû affronter les mêmes problématiques à des époques différentes. L'occasion de rendre enfin « audibles » des paroles trop longtemps tues. Les Temps changent prouve que, face au tabou de la maltraitance enfantine, il est non seulement indispensable de libérer la parole mais aussi d'apprendre à libérer l’écoute. 

Faustine Bollaert dans « Faustine Bollaert dans « Les Temps changent »Les Temps changent »
Faustine Bollaert dans « Les Temps changent »
© Reservoir Prod

France TV mobilisé en faveur des droits de l'enfant 

La soirée des Temps changent s'inscrit dans la mobilisation générale du groupe France Télévisions à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre. Dans le cadre de son engagement au long cours sur cette question de société essentielle, le groupe propose cette année, entre le 15 et 20 novembre, plusieurs programmes-événements sur l'ensemble de ses antennes, linéaires et numériques, au premier rang desquels, outre le nouveau magazine de Faustine Bollaert, une autre soirée inédite s’articulant autour de la fiction L’Enfant de personne, film choc sur les enfants placés.
La télévision de service public est, plus que jamais, au rendez-vous d’une cause qui touche l’âme de notre société.

  • Lundi 15 novembre à partir de 21.05 – France 2 : L’Enfant de personne, téléfilm d'Akim Isker, avec Isabelle Carré et Nawell Madani, suivi du débat « Enfants placés, enfants abandonnés ? », animé par Julian Bugier, et du documentaire InfrarougeMes premiers pas d'éducateur de Ketty Rios Palma.
  • Mardi 16 novembre à partir de 21.05 – France 2 : Les temps changent – L'enfance  abusée : du tabou au combat, 50 ans dans nos vies, documentaire et magazine présenté par Faustine Bollaert, produit par Réservoir Prod, suivi du documentaire Infrarouge – Enfance abusée, d'Éric Guéret.
  • Mercredi 17 novembre – France 5 : C ce soir, magazine présenté par Karim Rissouli.

  • Jeudi 18 novembre – France 3 : La collection documentaire « La Ligne bleue » propose deux documentaires, Relève-toi ! de Frédéric Brunnquell, et Catharsis, dire l'inceste, de Katia Clarens.
  • Jeudi 18 novembre – France 4 et Okoo : collection À l'école #EnsemblePlusForts ainsi que trois fictions (Rocky et Moi, Barry la Gomme et Puis quelque chose a changé), réalisées par de jeunes réalisateurs handicapés sur les thèmes de l’importance de l’accessibilité et de l’inclusion. Les 18 et 19 novembre, Okoo et France 4 diffuseront le clip participatif interprété par Soan, avec les contributions d’enfants. 
  • Lundi 22 novembre – France 3 Régions : Mots pour maux, documentaire de Grégoire Gosset.
  • Et aussi... France 2 diffuse également cette année une nouvelle saison du programme court SOS Village d’Enfants « Protégeons demain », avec Anny Duperey, du 15 novembre au 31 décembre (du lundi au jeudi à 20.45). 
    Les éditions d’information de France 2, France 3, franceinfo canal 27 et le site de franceinfo.fr proposent de nombreux reportages consacrés à cette mobilisation citoyenne et aux droits de l’enfant.
    Slash propose une programmation spéciale de La Tête haute et france.tv met en ligne trois fictions autour des droits de l'enfant (La Maladroite, Vulnérables, La Fugue) et consacre une programmation spéciale pour dénoncer le harcèlement : Silent Voice, Marion 13 ans pour toujours, Souffre-douleurs, ils se manifestent

« Les temps changent » est diffusé mardi 16 novembre sur France 2 et à (re)voir sur France.tv 

Commentaires