« Les Rivières pourpres », saison 3 : le noir et le rouge

Le commissaire Niémans et la lieutenante Delaunay sont de retour et poursuivent leur tour de France de la folie meurtrière. Crimes en série astrologiques, trafic de peau humaine, retour de la peste noire, fantôme vengeur... Jean-Christophe Grangé, créateur des « Rivières pourpres », et une poignée de scénaristes qui se sont emparés de son univers macabre signent quatre enquêtes inédites, ténébreuses et sanglantes. Lundi à 21.05 sur France 2.

 

La mise en garde n’est pas nouvelle : il est rarement prudent de retourner sur les lieux de son passé, surtout s’il est douloureux. Et puis, il y a le hasard. Camille Delaunay passe une semaine de vacances dans une petite station balnéaire de la baie de Somme. La mystérieuse disparition d’une jeune femme lui ayant mis la puce à l’oreille, elle appelle à la rescousse le « patron », sans se douter que l’endroit tient justement une place particulière dans la biographie – fort brumeuse, au demeurant – du commissaire Niémans... Un accident très suspect de char à voile, le souvenir d’un amour de jeunesse, une maison isolée où un malade incurable vit ses derniers jours dans la solitude, des crimes reliés entre eux par la succession des signes astrologiques, une colonie de serpents exotiques : un nouveau mystère se met en place, et une enquête forcément très atmosphérique et passablement embrouillée.
On ne pouvait rêver mieux que cette Lune noire – dont le scénario est signé Sylvie Simon, que les amateurs des Petits Meurtres d’Agatha Christie connaissent bien – pour débuter la troisième saison des Rivières pourpres. Tous les ingrédients de l’univers créé par Jean-Christophe Grangé y sont réunis pour un exercice « À la manière de... » : endroits excentrés, vaguement anxiogènes, où le passé affleure de toute part, grands espaces battus par le vent, secrets enfouis, personnages opaques, sinon désaxés... Et, flottant sur tout cela, un petit air de conte macabre venu de très loin – il était une fois un garçon abandonné qui devint l’ami des serpents – et une moralité inquiète : qui veut échapper au destin ne fait souvent que le provoquer. Une fois encore, ces « Rivières pourpres » prennent leur source là où se rejoignent la folie, l’angoisse et la mélancolie.

La diffusion des épisodes inédits de Lune noire (première et deuxième partie) est suivie à 22.55 de la rediffusion de La Dernière Chasse (saison 1, épisodes 1 et 2).

VIDÉO. Et vous, Jean-Christophe Grangé, de quoi avez-vous peur ?

Phobie, cauchemar, dégoût, mort, danger, inquiétude..., en 2020, le maître du thriller noir dévoilait quelques-unes de ses frayeurs.

 

VIDÉO. Jean-Christophe Grangé : « Le commissaire Niémans, c’est comme un vieux compagnon. »

En 2018, à l’occasion de la saison 1 de la série, l’écrivain expliquait les raisons du retour de son flic préféré.

 

 

« Les Rivières pourpres »
« Les Rivières pourpres »
© Aurélie Elich - Storia Television - FTV

« Les Rivières pourpres » – Saison 3, en résumé

Des corps cousus ensemble retrouvés au beau milieu d’un festival néopaïen dans les montagnes, un meurtrier fou qui réintroduit le virus de la peste noire en pleine capitale, un « ange de la mort » sévissant dans la plus isolée et la plus dangereuse prison d’Europe… Le commissaire Pierre Niémans et le lieutenant Camille Delaunay sont à nouveau appelés aux quatre coins de la France sur des enquêtes plus sombres et plus complexes que jamais. S’ils sont les seuls à pouvoir percer ces mystères, ils vont une nouvelle fois se rendre compte que toute vérité n’est pas bonne à déterrer.

Lune noire
Alors que Camille est en vacances sur la Côte d’Opale, elle rencontre Paul, dont la femme a disparu dans des circonstances étranges. Elle fait part de ses doutes à Niémans qui la rejoint immédiatement sur place.

Rédemption
Camille et Niémans partent à la campagne rencontrer Arnaud Morillon, un ancien collègue de la BRI et ami de Niémans. Ils découvrent son cadavre infecté de bubons, témoins de la peste noire, pourtant éradiquée depuis des siècles…

XXY
Dans un petit village belge, une église prend feu. Alors que les pompiers luttent contre les flammes, le décor d’un sombre spectacle se révèle à leurs yeux : deux corps, un homme et une femme, nus, égorgés et cousus dos à dos...

Jugement dernier
Niémans est appelé en pleine nuit par Marek Volsnic, un ancien braqueur qui purge une peine de prison. Tandis qu’il fonce sur place, Marek est retrouvé inconscient par un gardien dans sa cellule, au côté d’un autre détenu qui a le visage mutilé, le corps lacéré et yeux arrachés. 

Série télévisée (8 x 52 minutes, 2021) – Inédit – Suite dérivée du roman de Jean-Christophe Grangé (Éditions Albin Michel) – Réalisation Myriam Vinocour, Virginie Sauveur, Ivan Fegyveres et Manuel Boursinhac – ScénariosSylvie Simon, Jean-Christophe Grangé, Olivier Prieur, Thomas Mansuy et Mathieu Leblanc – Compositeur David Reyes – Production Storia Télévision – Coproduction Maze Pictures, ZDF, UMEDIA – En association avec UFund – Avec la participation de Wallimage (la Wallonie) – Avec le soutien de la Sacem – Avec la participation de France Télévisions

Distribution :
Olivier Marchal Pierre Niémans
Érika Sainte Camille Delaunay
Et aussi...
Lune Noire Bastien Bouillon (Werner), Jeanne Rosa (la capitaine Lebel), Martine Schambacher, Florence Müller (Nanou)
Rédemption : Patrick Catalifo (Canto) etThomas Durand  (Éric Annequin)
XXY : Lizzie Brocheré (Audrey), Wallerand de Normandie (Carl), Victor Polster (Claude)
Jugement dernierKen Duken (Kleinert), Philippe Duclos (le directeur Levrard), Arben Bajraktaraj (Marek Volsinc), Natalia Dontcheva (Vera Leroy), Stephan Wojtowicz (Franck Dumont)

« Les Rivières pourpres », saison 3 est diffusé à partir du lundi 8 mars à 21.05 sur France 2
À voir et à revoir sur france.tv 

Publié le 06 mars 2021
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.