« Tout compte fait » met en lumière les dessous d’un supermarché en temps de Covid-19

Depuis l’apparition du virus, la société française est en train de vivre un bouleversement dont elle ne connaît pas la durée. En s’immergeant dans le quotidien d’un supermarché de province, l’équipe de « Tout compte fait » met en lumière les invisibles qui font marcher la France. Samedi 11 avril à 15.40 sur France 2.

Supermarché en temps de covid-19
Supermarché en temps de Covid-19. © DR

C’est d’abord l’incompréhension, puis la stupeur qui prend Christophe Martel, directeur d’un supermarché de Saint-Laurent-du-Var, dans la banlieue de Nice. En mars dernier, avant l’allocution du président de la République, et surtout le lendemain, celui-ci a dû faire face à un afflux massif de clients, qui, en l’espace de quelques heures, ont dévalisé les rayons alimentaires et non alimentaires de première nécessité. 
La cohue lors de la journée qui a suivi la déclaration présidentielle lui rappelle celles du 24 ou du 31 décembre. En termes de chiffre d’affaires, ce 13 mars les dépasse même. Cependant l’heure n’est pas du tout aux réjouissances, mais plutôt à l’angoisse, car il va falloir renouveler rapidement les commandes, remplir de nouveau les rayons vides afin de ne pas perdre les clients. D’autant que le cas de l’hypermarché de Saint-Laurent-du-Var n’est évidemment pas isolé : tous les hyper et supermarchés de France sont en train de vivre la même situation. Il faut donc être réactif pour ne pas se laisser dépasser par les événements, ne pas se laisser distancer dans la commande et faire vivre la grande surface.
Et derrière cet hypermarché, il y a toutes ces petites mains qui œuvrent et font marcher la boutique, dont le directeur sait le dévouement et l’union. Alors tout le monde s’y met : direction, ressources humaines, employés de libre-service travaillent ensemble pour ravitailler les rayons. Mais le temps passe vite et il s’agit de renouveler et alimenter les stocks qui fondent à vue d’œil. 
Et là, c’est un autre domaine d’activité, que l’on ne connaît pas forcément, qui est dévoilé : celui des chauffeurs routiers. Ces forçats de la route que l’on attend avec impatience dans chaque grande surface pour réapprovisionner les rayons. Des routiers qui, sous le poids des commandes, avalent les kilomètres, sont attendus de toutes parts, mais sont invariablement seuls, et d’autant plus en ces temps d’épidémie, de confinement et de suspicion. Malheureusement, les aires d’autoroute commencent à fermer les unes après les autres, les seules autorisées n’acceptent plus les routiers. Comment se reposer, manger, se laver désormais ?
En suivant le quotidien des petites mains qui font marcher l’économie française, Tout compte fait permet de dévoiler à la fois l’envers d’un supermarché, à Saint-Laurent-du-Var ou ailleurs, et les conditions de travail des employés qui œuvrent à son bon fonctionnement.
Un reportage salutaire et dont il faudra se souvenir quand le quotidien de chacun aura repris son cours normal.

Tout compte fait : Supermarchés, comment ils se battent pour éviter la pénurie alimentaire

Magazine (52 min) - Présentation Julian Bugier - Production Enibas Productions, avec la participation de France Télévisions -Une enquête de Lola Palmier, Claire Delfini et Farah Safieddine

Tout compte fait est diffusé samedi 11 avril à 15.40 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv

 

Publié le 09 avril 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.