Les nouvelles épreuves de « Fort Boyard »

Une loterie un peu spéciale, une cabine téléphonique perchée au-dessus de la mer, une vieille station de métro inondée… Cette année encore, le mythique vaisseau de pierre réserve son lot de surprises aux candidats venus le défier. Tour d’horizon des épreuves inédites de cette nouvelle saison de « Fort Boyard ».

Le métro inondé

Il y a bien longtemps, le Père Fouras avait eu l’extraordinaire idée de créer une rame de métro qui relierait Fort Boyard à New York en seulement vingt-huit heures... Mais, avec les débuts de l’aviation, cette opportunité de voyager en si peu de temps n’avait plus grand intérêt. Les travaux se sont donc arrêtés, et la station est désormais désaffectée. Mais à l’intérieur se trouve une clé qu’il va falloir libérer en la faisant progresser entre les rails et la cabine du métro… Petit détail (et conseil) : surtout ne pas paniquer quand l’eau va commencer à monter !
 

Le métro inondé
Le métro inondé
© Alain Issock / ALP / FTV

Le monde à l’envers

Le candidat va se retrouver la tête à l’envers dans une cuisine du Fort ! Espérons qu’il sache garder les pieds sur terre…
 

Le monde à l'envers
Le monde à l'envers
© Alain Issock / ALP / FTV

Le Bingo’ssbo

Cette année, en plus de son désormais cultissime « Slaïme », Cyril Gossbo organise une loterie sur le Fort. Problème : le candidat se retrouve brassé avec les balles du tirage à l’intérieur de la Bingo’sphère…
 

Le Bin ' Gossbo
Le Bingo’ssbo
© Alain Issock / ALP / FTV

L’évasion

Le candidat doit désormais manger un plat de Willy en un temps imparti pour pouvoir s’évader. S’il le dépasse, il fait perdre du temps à son équipe dans la salle du trésor. Mieux vaut avoir l’estomac bien accroché pour ne pas décevoir son équipe.

La cabine vertigineuse

Le candidat est avec son équipe sur une terrasse tout en haut du Fort. Il va alors entendre une sonnerie téléphonique provenant d’une cabine située au bout d’un pont en plexiglass. Le candidat doit marcher jusqu’à la cabine, puis décrocher le téléphone pour entendre l’énigme énoncée par le Père Fouras. Mais plus le temps file, plus la cabine penche dangereusement vers la mer… jusqu’à se retourner et ainsi ne plus protéger le candidat, qui tombe dans le vide.
S’il trouve la solution avant de tomber, c’est gagné. Sinon, c’est perdu !

 

La cabine
La cabine vertigineuse
© Alain Issock / ALP / FTV

« Fort Boyard » du samedi 24 juillet

Avec Maurice Barthélemy, Julien Arruti, April Benayoum, Stéphane Henon, Léa François, Monsieur Poulpe

Ils joueront pour l’Association P-WAC.

P-WAC étudie et souhaite comprendre les interactions entre la faune sauvage et l’homme afin d’arriver à une meilleure protection des primates menacés d’extinction. Par ses actions de recherche scientifique, d’éducation et de conservations in situ, P-WAC participe aux efforts mondiaux pour la préservation des chimpanzés.  

Fort Boyard
Fort Boyard
© Alain ISSOCK - ALP - FTV

Un jeu original de Jacques Antoine, Jean-Pierre Mitrecey et Pierre Launais – Animé par Olivier Minne – Réalisation Francis Coté et Patricia Rimond des Anges – Production Alexia Laroche-Joubert / Adventure Line Productions

Fort Boyard est diffusé tous les samedis à 21.05 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv
Vous pourrez réagir et commenter l’émission avec #FortBoyard
Le Père Fouras, le « community manager » du Fort, vous attend sur Facebook, Twitter et Instagram  
 

Commentaires