Bienvenue sur le Fort !

La grande famille de « Fort Boyard » ne cesse de s’agrandir. Parmi les nouveaux habitants de cette saison, un trappeur canadien (Jean-Marc Généreux), un Willy métamorphosé (Willy Rovelli) et le grand retour de Megagaf’ (Vincent Lagaf’) ! Présentations officielles.

Jean-Marc Généreux, nouveau venu sur le Fort
Jean-Marc Généreux, nouveau venu sur le Fort. © A.Isockk / FTV / ALP

Gary Boo, le trappeur (Jean-Marc Généreux)

Gary Boo, comme son nom l’indique, fait partie de la légendaire famille Boo. Bougon, pas très accueillant et doté d’un fort accent québécois, le trappeur, venu tout droit du Canada, vit dans sa cabane où il attend de pied ferme le candidat qui viendra répondre à une question. Mais accéder à Gary Boo, ça se mérite ! Avant d’atteindre la terrasse du trappeur, il faudra d’abord traverser un sentier enneigé… parsemé de pièges en tout genre ! Et ce n’est pas tout puisque, pour récupérer la clef, le candidat devra relever un dernier petit défi en se confrontant à un piège à ours ou encore à un bidon d’érable…

Petit lexique des expressions préférées de Gary Boo

– « T’as-tu les yeux bouchés ? » : Tu ne vois pas bien ?
– « Les gens de ce fort, ils sont un peu capotés ! » : Les gens de ce fort sont étranges
– « Pas de chicane dans ma cabane » : Pas de bagarre chez moi 
– « Tabarouette ! » (synonyme de Tabarnak !) : Nom de dieu !
– « Impossible de la pogner » : Impossible de l’attraper 
– « Comme j’suis un bon cheum » : Comme je suis un mec sympa
– « La cerise sur le sundae » : La cerise sur le gâteau 
– « 3, 2, 1… attache ta tuque » : 3, 2, 1, c’est parti 
– « Lâche pas la patate » : Lâche pas l’affaire
– « Ça prend pas la tête à papineau » : C’est pas compliqué
 

Jean-Marc Généreux
Jean-Marc Généreux.
© A.Isockk / FTV / ALP

Willy Maton (Willy Rovelli)

Adieu cheveux soyeux et tablier blanc ! Cette année, la tendance est plutôt à la barbe longue, aux cheveux en bataille et à la tenue de bagnard… Willy est désormais le parfait mélange de Jacquouille la Fripouille et de Tom Hanks version Seul au monde. Une métamorphose liée à ses derniers mois de captivité. Car, oui, le chef gastro(-entérite) du Fort sort de prison. Le Père Fouras a en effet découvert que, l’an dernier, Willy continuait à se faire de l’argent sur son dos grâce à son bar clandestin, et ce malgré la fermeture de son restaurant… Furax, il a décidé de l’emprisonner dans les cachots du Fort et de lui donner à accomplir quelques travaux d’intérêt général ! 
 

Willy Rovelli
Willy Rovelli.
© A.Isockk / FTV / ALP

Megagaf’ (Vincent Lagaf’)

Vexé de ne plus avoir la reconnaissance des participants pour l’aide qu’il apportait dans leur quête des clés, Megagaf’ a quitté le Fort. Mais, pris de remords, il est de retour cette saison. Et c’est encore plus motivé que jamais (et toujours aussi méchant) qu’il revient avec son flyboard et une super-vilaine bouée. 
 

Megagaf'
Megagaf'.
© A.Isockk / FTV / ALP

« Fort Boyard » du samedi 17 juillet


Nabilla, Thomas Vergara, Terence Telle, Magali Berdah, Eric Metzger et Quentin Margot joueront pour l'Association 100Murs.

100Murs, c’est une équipe pluridisciplinaire de professionnels qui interviennent en milieu ouvert ou fermé, auprès de jeunes en rupture ou de personnes détenues, afin de prévenir la récidive et l’endoctrinement radical violent, pour les aider à redonner du sens à leur avenir.
 

Fort Boyard
Fort Boyard
© Alain ISSOCK - ALP - FTV

 Un jeu original de Jacques AntoineJean-Pierre MitreceyPierre Launais – Animé par Olivier Minne – Réalisation Francis Coté et Patricia Rimond des Anges – Production Alexia Laroche-Joubert / Adventure Line Productions

Fort Boyard est diffusé tous les samedis à 21.05 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv
Vous pourrez réagir et commenter l’émission avec #FortBoyard
Le Père Fouras, le « community manager » du Fort, vous attend sur Facebook, Twitter et Instagram

Publié le 22 juin 2021
Commentaires