Flâner au cœur des Flandres françaises

Direction la Flandre, dans le nord de la France, pour ce nouvel inédit des « 100 lieux qu'il faut voir ». Rendez-vous dimanche dès 20.50 sur France 5 pour découvrir quelques-uns de ses trésors.

« 100 lieux qu'il faut voir : Les Flandres, un patrimoine hors du commun ». © Morgane Production

Il fut une époque où, un guide touristique en main, les promeneurs déambulaient en suivant les indications notées dans leur précieux manuel. Un temps révolu ou presque. Aujourd'hui, c'est à l'aide d'un smartphone que nous partons à la découverte de notre patrimoine. Pour autant, la quête reste la même. Parcourir des sites incontournables et s’aventurer en dehors des chemins balisés pour découvrir des lieux insoupçonnés.

J'adore cette place aux Oignons, parce que c'est typique de Lille, avec ses rues pavées et ses façades hyper colorées. En plus, y a plein de chouettes terrasses où pouvoir manger des plats typiques du Nord.

Marie Grujon, blogueuse

Tel un guide des chemins de traverse, Les 100 lieux qu'il faut voir vous invite à arpenter une région pour mieux en discerner les spécificités. Un parcours non exhaustif, à prendre comme une invitation à pousser plus loin la déambulation. Prenons exemple avec la Flandre française, qui autrefois appartenait au comté de Flandre. Pour ce périple d'un jour, vous disposerez de trois guides qui, en se succédant, vous feront découvrir une partie de leur environnement culturel et patrimonial.
Si, comme elles, vous souhaitez emprunter ces chemins, prévoyez un vélo, une barque et des bottes car vous aurez, au programme, la visite à Roubaix d'une ancienne piscine Art déco transformée en musée (ne cherchez pas à plonger dans le grand bassin, c'est aujourd'hui interdit), celle d'une demeure de 1 800 mètres carrés habitables à la modernité et à l'ingéniosité incroyables pour les années 1930. Pensée intégralement par l'architecte Robert Mallet-Stevens pour la famille de l'industriel Paul Cavrois, à Croix, cette villa qui faillit disparaître (comme la piscine de Roubaix) dans les années 80 est aujourd'hui ouverte au public.
À Arras, à 20 mètres sous terre, vous marcherez dans les pas des tunneliers néo-zélandais venus au cours de la Première Guerre mondiale creuser des artères entre les carrières afin d'y loger les alliés. Une ville sous la ville occupée où 24 000 soldats se terreront dans l'attente de l'assaut final.
Inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, les terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle, situés sur la base du 11/19, sont les plus hauts d'Europe (« 11 pour le chevalement métallique des années 20 et 19 pour la tour de concentration en béton de 1960 », les chiffres faisant référence aux numéros des anciens puits de mine – source : Autour du Louvre Lens). Du haut de ces terrils (le « l » est muet, pensez-y), n'hésitez pas à contempler l'horizon, comme le firent nos guides d'un jour, et ayez une pensée pour ceux, bien trop nombreux, qui perdirent leur vie en voulant la gagner.
Enfin, pour ceux d'entre vous qui ont le pied marin, pourquoi ne pas visiter le marais audomarois à bord d'une « escute » (une barque traditionnelle). Sur les 800 kilomètres de canaux, creusés manuellement au Moyen Âge, 170 sont navigables. Et comme vous pourrez le constater, des hommes continuent de l'habiter et d'en travailler la terre, puisqu'une cinquantaine de légumes différents y sont toujours cultivés.

Pour découvrir l'intégralité de la visite initiée par Marie Grujon, Delphine Duroyon et Anne Tomczak, ne manquez pas la diffusion de ce documentaire (ou sa rediffusion).

Vue du ciel du marais
« 100 lieux qu'il faut voir : Les Flandres, un patrimoine hors du commun ».
© Morgane Production

Les 100 lieux qu'il faut voir

20.50 : Les Flandres, un patrimoine hors du commun
Pour ce nouvel inédit, laissez-vous envoûter par la magie du Nord. De la terre noire du bassin minier aux beffrois gigantesques des grandes villes, des labyrinthes du marais de Saint-Omer aux longues plages dunkerquoises, les Flandres françaises dévoilent une infinité de trésors et de secrets.

Série documentaire (52 min - inédit) – Réalisation Jean-Christophe Revière – Production Morgane Production, avec la participation de France Télévisions

21.40 : La Haute-Garonne, de Toulouse aux contreforts des Pyrénées
C’est naturellement par la capitale de la Haute-Garonne, Toulouse, la plus célèbre « ville rose » de France, que débute la visite : le Capitole, le couvent des Jacobins, la basilique Saint-Sernin et l'hôtel d’Assézat sont autant de merveilles qui permettent d’embrasser l’histoire de la région avant de s’aventurer hors les murs pour admirer le canal du Midi, puis apprendre à teinter un vêtement à la main grâce au pastel bleu. Plus loin, nos guides vous emmènent découvrir le Volvestre et son charmant village médiéval éponyme, Rieux-Volvestre, après avoir fait une halte au moulin des Bures. En poussant plus au sud, vous pourrez admirer la fantastique restauration de l’hôpital Notre-Dame-de-Lorette.
 
Série documentaire (52 min - rediffusion) – Réalisation Marie David – Production Morgane Production, avec la participation de France Télévisions

Cette série documentaire est diffusée dimanche 25 juillet à partir de 20.50 sur France 5
Les 100 lieux qu'il faut voir est à voir et revoir sur france.tv

 

Commentaires