« Le Roman de Renan » : la naissance d’une famille

Après avoir dépeint le long chemin de l’adoption, la réalisatrice Anne Gintzburger ouvre, avec « Le Roman de Renan », un nouveau chapitre consacré à la rencontre, tant attendue, entre un enfant et ses parents. Un récit brut et poignant, raconté simultanément des deux côtés, et dans lequel s’esquisse, en instantané, la naissance d’une famille. Ce documentaire, suivi d’un débat sur l’adoption présenté par Marie Drucker, est à découvrir mardi à 22.50 sur France 2.

Le Roman de Renan
« Le Roman de Renan ». © Chasseur d'Étoiles

Après Roman d’une adoption (diffusé en juin 2018 sur France 2 dans Infrarouge), la réalisatrice Anne Gintzburger retrouve Philippe et François, le couple homosexuel qui, après des années de combat, s’apprête enfin à ouvrir un nouveau chapitre de leur vie, celui de la paternité. Leur fils de 10 ans existe et vit dans un orphelinat au Brésil.
Il les a choisis et les attend. Il s’appelle Renan.
Aujourd’hui, l’histoire de leur famille est enfin prête à s’écrire…

En guise de prémices, une rencontre. Celle, si attendue, tant fantasmée… Pour la réalisatrice, devenue amie avec le couple, se pose alors la question de sa présence, de la distance à tenir afin de ne pas perturber ces instants intimes et fragiles. « J’ai expliqué à Philippe et François que j’avais décidé de ne pas les suivre au Brésil pour les laisser vivre la rencontre à trois, dans une intimité qui me paraissait indispensable. Mais que je serais là dès le jour de leur retour en France, et que nous partagerions cette première année de leur nouvelle vie de famille. » 

C’est au travers de leurs propres vidéos que nous assistons à la rencontre entre Renan et ses papas. À la vue de ses parents, le petit garçon se jette spontanément dans leurs bras… La tendresse est déjà là. Pourtant, l’angoisse reprend vite le dessus. Renan, déboussolé, veut retourner à l’orphelinat. « Tu as finalement décidé de rester avec nous. Avant de rentrer en France, on va essayer tous les trois de s’apprivoiser », nous apprennent les papas dont les voix guident le récit de ce documentaire.  

Renan
Renan.
© Chasseur d'Étoiles

Témoins d’une naissance

Sous nos yeux, Le Roman de Renan s’ouvre, s’esquisse. Les mots, comme les images, résonnent avec intensité. Témoins privilégiés, nous assistons à la naissance d’une famille qui apprend à se découvrir, avec peur et tendresse, portée par ses élans d’amour et de doute. Entre eux, le lien se tisse doucement, se resserre, se distend brusquement, fragile, toujours sur le fil. Malgré l’émotion qui domine, chacun parvient à exprimer son ressenti, sans détours, avec une incroyable clairvoyance. « C’est surtout leur lucidité, leur honnêteté à pouvoir parler de tout, sans filtre et sans crainte, qui donne à ce nouveau film toute sa force, explique Anne Gintzburger. Et puis il y a Renan bien sûr. Cet enfant dont j’ai immédiatement senti la densité émotionnelle, la maturité et l’intelligence, pour raconter, en temps réel, son adoption. »

Une fois en France, le chemin, sinueux, se poursuit pour la famille en devenir. Le jeune garçon, vif et sensible, tente de trouver sa place au sein de son nouveau foyer, loin de son Brésil natal, et de son frère, Felipe, trop fragile pour être déraciné de son pays. De leur côté, François et Philippe découvrent leur fils, en même temps que leur paternité. Tous trois s’apprivoisent, se cherchent. Dans tous les sens du terme. Les câlins laissent parfois place aux provocations du côté de Renan, qui, en plus de se construire son présent, doit aussi se réconcilier avec son passé. « Il y a un moment où je me suis senti un peu largué, des moments un peu de désamour. Et puis le lendemain, ça revient »avoue l’un des papas. « Ce sont les montagnes russes. Émotionnellement, c’est super mais épuisant. » Pour la réalisatrice, qui les a suivis durant une année, « les surprises n’ont pas manqué. Il a fallu s’adapter aux soubresauts inévitables d’une telle histoire, tenir sur le fil des émotions de chacun pour témoigner de la naissance d’une famille ».

Anniversaire, partie de pêche, séances de bricolage, école, château de sable sur la plage, cours de français particuliers… Des instantanés de vie se succèdent. Tous trois s’adaptent. S’adoptent. Et lors du premier bilan d’adaptation de Renan en France, les mots parlent, une fois encore, d’eux-mêmes. Si, du côté des papas, il règne entre eux « une espèce d’évidence », Renan résume, avec ses mots simples et percutants, que « la vie est belle ». Son adoption, Renan la vit activement. Il apprend même le français en à peine deux mois, grâce à son « lâcher-prise », comme il dit. Ses pères, c’est aussi lui qui les a choisis. « Moi, j’ai dit oui tout de suite. Pour avoir une famille, l’amour, être toujours ensemble. Ma famille ressemble à une grosse et solide maison. Il manquait juste une lumière… C’était moi. Et même quand on va dormir, la lumière ne s’éteint jamais », confie avec poésie le petit garçon à la maturité déconcertante. 

Des mots lumineux, empreints d’amour et d’espoir, qui rayonnent sur cette seconde vie qui n’a pas fini de s’écrire…

Infrarouge : Le Roman de Renan

C’est l’histoire d’une rencontre longtemps espérée, et l’épilogue de notre Roman d’une adoption (diffusé en juin 2018 sur France 2 dans Infrarouge). Après des années de combat, de patience et d’amour, Philippe et François vont enfin devenir pères. Au Brésil, un enfant de 10 ans les attend, il s’appelle Renan. C’est un film qui raconte le chemin d’un couple homoparental dont le désir d’enfant a été mis à rude épreuve ; et c’est l’histoire d’adoption d’un garçon de 10 ans qui va devoir faire la paix avec son passé. Le Roman de Renan est un récit singulier et inédit. Jamais une adoption n’a été racontée ainsi, simultanément par l’enfant et par ses parents. Pour Renan et pour ses papas, la route est longue pour réussir à devenir une famille.

Documentaire (60 min) – Auteure-réalisatrice Anne Gintzburger – Production Chasseur d’Étoiles, avec la participation de France Télévisions
 
Documentaire diffusé mardi 15 juin à 22.50 sur France 2
Le Roman de Renan est à voir et revoir sur france.tv

Débat

Après la diffusion de ce documentaire, Marie Drucker propose un débat avec Marisa Drumond, vice-présidente COFA-Cognac pour le Brésil, et Hélène Malmanche, sage-femme et docteure en anthropologie sociale, afin de revenir sur l’adoption homoparentale, sept années après le vote de la loi Taubira.

Roman d’une adoption 

Ce documentaire, diffusé en 2018, est l’histoire intime et bouleversante de deux couples en attente d’adoption. Durant quatre années, Anne Gintzburger a suivi Céline et Cédric, ainsi que Philippe et François (le couple que la réalisatrice a continué de suivre dans Le Roman de Renan) sur le chemin de leur enfant. Ce film interroge chacun d’entre nous sur toutes les manières dont on devient parent et questionne la société sur ses préjugés et ses ambivalences.

Documentaire diffusé mardi 15 juin à 00.05 sur France 2  
Roman d’une adoption est à voir et revoir sur france.tv 

Publié par Céline Boidin-Lounis le 10 juin 2021
Commentaires