« Le Dernier Jour des dinosaures »

« Science grand format » fait revivre les derniers instants du crétacé

Entre « Indiana Jones », « Jurassic Park » et le plus spectaculaire des films catastrophe, ce nouveau numéro de « Science grand format » suit, reconstitutions 3D à l’appui, les fouilles de Robert DePalma, jeune paléontologue dont les découvertes racontent heure par heure la disparition soudaine des dinosaures, il y a 66 millions d’années. Jeudi 5 mai à 21.00 sur France 5.

« Le Dernier Jour des dinosaures ». © Artwork BBC Studios

Robert DePalma n’est pas un paléontologue comme les autres. C’est peut-être parce que, avec son chapeau Fedora vissé sur le crâne, son énigmatique cicatrice le long de la joue et sa chemise éternellement ouverte, ce jeune homme au regard d’acier a des airs d’Indiana Jones (il a d’ailleurs baptisé son site de fouilles « Tanis », en clin d’œil à la cité égyptienne des Aventuriers de l’Arche perdue). Mais c’est surtout parce que, depuis dix ans, cet infatigable chercheur s’est forgé une solide réputation scientifique. Sa quête : les mystères du crétacé supérieur, période géologique débutée il y a 100 millions d’années, puis brutalement interrompue quelque trente-quatre millions d’années plus tard par la chute de la plus célèbre des météorites : soit l’extinction complète des dinosaures et le début de notre ère. 

J’ai l’impression de toucher un dinosaure vivant.

Robert DePalma, paléontologue, découvrant une peau de tricératops fossilisée

« Tous les amateurs de dinosaures se sont demandé un jour ce qui leur était arrivé et pourquoi ils avaient disparu, raconte Robert DePalma. Il y a beaucoup de théories à ce sujet mais personne n’a apporté de réponses rigoureuses à ces questions. » Personne, jusqu’à lui : en 2012, Robert DePalma et son équipe découvrent, dans le Dakota du Nord – des collines arides accessibles seulement en été qui, au crétacé supérieur, n’étaient que rivières et forêts luxuriantes –, un site dont la localisation exacte est tenue secrète. Tanis, puisque tel est son nom (de code), est un rêve de paléontologues : les fossiles qui y ont été mis au jour sont dans un état de conservation exceptionnel, figés par la soudaine montée des eaux après la chute de la météorite, à la manière des vestiges de Pompéi fixés pour l’éternité dans la lave du volcan. Poissons, petits mammifères, peau de tricératops, empreintes de dinosaures carnivores, œuf de ptérosaure et même une patte de dinosaure entièrement conservée à laquelle s’ajoutent des sphérules, ces minuscules retombées de météorite, qui pourraient permettre de relier le site à l’impact qui a semé le chaos sur Terre : devant les caméras de Science grand format, Robert DePalma rassemble un à un les pièces du puzzle et reconstitue une toute nouvelle vision du jour fatal où les dinosaures ont disparu. Ces éléments nouveaux racontent presque heure par heure la mort soudaine des créatures de Tanis, pourtant vivant à 3 000 kilomètres de l’impact de la fameuse météorite. De façon exclusive et avec des détails sans précédent, appuyé par de remarquables reconstitutions 3D, ce nouveau numéro de Science grand format donne vie au monde perdu des derniers dinosaures. Un documentaire exceptionnel, entre Indiana Jones, Jurassic Park et le plus spectaculaire des films catastrophe. 

Science grand format : Le Dernier Jour des dinosaures

Documentaire (88 min – 2022 – inédit) – Réalisation Matthew Thompson – Production BBC Studios, France Télévisions

Science grand format : Le Dernier Jour des dinosaures, présenté par Mathieu Vidard, est diffusé jeudi 5 mai à 21.00 et à (re)voir sur france.tv

Jouez avec le Club France TV

 

Le dernier jour des dinosaures : Jouez avec le Club France TV
« Le Dernier Jour des dinosaures » : Jouez avec le Club France TV
© BBC Studios
Publié le 03 mai 2022
Commentaires