On a le cœur Guadeloupe avec « Les 100 lieux qu’il faut voir »

Alors que la Guadeloupe et la Martinique subissent un nouveau confinement, on a tous un peu le cœur gros ou « Grenadine » comme le chantait Laurent Voulzy. Nous pourrons un peu nous consoler avec cet épisode inédit des « 100 lieux qu’il faut voir » à destination de la Guadeloupe dimanche 22 août à 20.50 sur France 5.

La Guadeloupe © Morgane Production

Parmi les plus belles régions de France, il y a la Guadeloupe. Le papillon des Antilles doit ce petit nom à la forme de l’île, constituée de deux terres posées comme les « ailes » de l’insecte sur l’océan Atlantique : Grande-Terre et Basse-Terre. 
Là, tour à tour, on suit plusieurs personnalités qui vont nous servir de guide : Jenny, professeure de danse ; Carlie, gérante de son agence de tourisme, et Fred, chanteur, compositeur et interprète. Chacun d’eux, fier de sa région, nous propose ses lieux, traditions, particularités ou anecdotes préférés. Au travers de leur regard, nous ouvrons des yeux émerveillés sur la très grande plage de sable blanc, Sainte-Anne ; sur une vue englobant toute l’île à la pointe des Châteaux ; sur les cratères et leurs fumeroles en haut de la Grande Soufrière, le volcan toujours en activité sur Basse-Terre ; ou encore lors de l’observation de cétacés. Nous apprenons à faire des galettes de manioc, à couper la canne, à extraire l’indigo, puis à teindre les vêtements. 

La Guadeloupe en quelques dates

  • 1493: Christophe Colomb débarque sur l’île nommée Karukera, qu’il rebaptise « Guadalupe » en référence au monastère espagnol de Santa Maria de Guadalupe.
  • 28 juin 1635 : l’île délaissée par les Espagnols, les Français décident d’organiser la colonisation. 
  • 1649 : la Compagnie des îles d’Amérique cède la Guadeloupe.
  • 1674 : la Guadeloupe devient une colonie française.
  • 1759 : guerre de Sept Ans. L’île est occupée par les Anglais.
  • 1763 : le traité de Paris met un terme à la guerre et restitue la Guadeloupe et la Martinique à la France.
  • 27 avril 1848 : abolition de l’esclavage. 
  • 19 mars 1946 : la Guadeloupe devient un département français d’Outre-mer.
  • 14 février 1952 : un mouvement d’ouvriers et de paysans de l’industrie sucrière est réprimé dans le sang.
  • 26 et 27 mai 1967 : après presque un mois de grève pour réclamer 2 % d’augmentation, les affrontements entre ouvriers et forces de l’ordre font entre 7 et 87 morts.
     
Basse-Terre
Basse-Terre.
© Morgane Production

Les 100 lieux qu’il faut voir : La Guadeloupe, de la Soufrière à Marie-Galante 

Outre ses paysages éblouissants, la Guadeloupe, c’est surtout une région attachante avec une population chaleureuse qui partage, avec générosité et enthousiasme, ses traditions et sa culture. Des contes créoles aux rythmes du gwoka, ce périple hors des sentiers battus nous propose de partir à la découverte d’une Guadeloupe authentique.

Série documentaire (saison 8 inédite) – Réalisation Charlène Florès-Hoffsess – Production Morgane Production, avec la participation de France Télévisions

Les 100 lieux qu’il faut voir : La Guadeloupe, de la Soufrière à Marie-Galante est diffusé dimanche 22 août à 20.50, suivi de La Gascogne, dans le cœur historique du Sud-Ouest à 21.40 sur France 5
La collection Les 100 lieux qu’il faut voir est à voir et revoir sur france.tv

Publié par Diane Ermel
Commentaires