« En camping-car » : portrait d’une époque

Enfant, Ivan Jablonka est longtemps parti sur les routes du monde en camping-car, avec sa famille. De ces vacances en liberté est né un livre décliné ici en documentaire où s’entremêlent, images d’archives à l’appui, souvenirs de l’écrivain et analyse de l’historien qu’il est devenu. Un savoureux portrait de toute une époque à partager dans « La Case du siècle », dimanche 20 juin à 22.35 sur France 5.  

« En camping-car », d'Ivan Jablonka. © Compagnie des Phares et Balises

« De 6 à 16 ans, j’ai passé les vacances d’été en camping-car, avec mon frère, mes parents, des amis à eux et leurs enfants. En quelques années, à bord de notre combi VW, nous avons sillonné les États-Unis et une bonne partie du bassin méditerranéen, du Portugal à la Turquie, de la Grèce au Maroc […]. Je suis devenu historien et aujourd’hui c’est l’histoire de toute une époque, de toute une génération que je voudrais raconter. » Le ton est donné. Dans ce documentaire, prolongation audio-visuelle de l’ouvrage éponyme publié aux éditions du Seuil (2018) et narré à la première personne, Ivan Jablonka distille ses souvenirs, raconte le plaisir de se retrouver enfin débarrassé du cadre temporel qui rythme chaque année scolaire, la sensation de liberté éprouvée sur la route, l’émerveillement de l’arrivée dans un port inconnu… : « En camping-car, toutes les règles étaient suspendues, l’emploi du temps disparaissait, le temps n’était pas employé, il était vécu ; la trêve ; j’étais enfin rendu à moi-même […]. On pouvait changer de campement tous les jours ou ne pas bouger pendant une semaine. Nous formions une tribu, étions heureux parce que libres et parce que les parents l’étaient aussi, nous étions heureux au carré. » 


Mais, déjà, sous le petit garçon perçaient l’écrivain et l’historien, car le jeune Ivan ne manquait jamais de rédiger chaque jour son journal de voyage. Des témoignages précieusement conservés jusqu’à aujourd’hui. Peut-être était-il persuadé depuis toujours que « nos vacances appartiennent à tout le monde ». Au-delà du simple récit de vacances, le film interroge donc sur « ce que ces moments privilégiés disent de nous. [Ce qu’ils] racontent de notre vie, de notre histoire collective ».
Pour Ivan Jablonka, difficile de faire la différence entre « nos histoires de famille et l’histoire avec un grand H » : « Dans les années 1980, la construction européenne s’est faite de manière concomitante avec mes vacances ; le projet européen était aussi terrestre que le camping-car. Il fallait unifier des pays, effacer des frontières, rassembler des peuples, apporter la paix et la prospérité à un continent ravagé par deux guerres mondiales ; rouler en camping-car à travers l’Europe, c’était sentir cette utopie en train de se concrétiser […]. Le camping-car raconte le bonheur de mon enfance et la manière dont on était heureux à la fin du XXe siècle. »

 

La Case du siècle : En camping-car, une histoire de nos vacances 

Documentaire (52 min - 2020) – Adapté du livre En camping-car d’Ivan Jablonka (éd. du Seuil) – Réalisation Andrés Jarach – Commentaire écrit par Ivan Jablonka – Narration Éric Caravaca – Production Compagnie des Phares et Balises, avec la participation de France Télévisions

En camping-car, une histoire de nos vacances est diffusé dans La Case du siècle, dimanche 20 juin à 22.35 sur France 5
À voir et revoir sur france.tv  

Publié le 15 juin 2021
Commentaires