Le meilleur Adami des jeunes comédiens

Le Festival de Cannes ne cesse de nous enchanter et il est un rêve pour beaucoup de comédiennes et comédiens débutants. Pendant la quinzaine, Talents Adami Cinéma offre une vitrine à ces talents en herbe dans des courts-métrages généralement réalisés par certains de leurs aînés. Des films courts à découvrir vite sur france.tv. 

Les quatre courts-métrages de l'Adami 2022. © Adami

France Télévisions, partenaire média exclusif du Festival de Cannes, nous propose de découvrir avant tout le monde les futures stars du cinéma. 
En s’inscrivant sur le site Talents Adami Cinéma, ces jeunes comédiennes et comédiens ont participé à un immense casting. La chance a souri à celles et ceux qui ont été choisis et leur permet d’être mis en valeur dans des courts-métrages diffusés en avant-première au Festival de Cannes. Mais encore ?
Talents Cannes est une sélection de jeunes acteurs et réalisateurs effectuée chaque année depuis 1993 par l’Adami à l’occasion du Festival de Cannes. Son but est la promotion de ces acteurs en herbe auprès des professionnels du cinéma. Plusieurs courts-métrages sont ainsi réalisés chaque année. C’est aussi l’occasion pour des comédiennes et comédiens aguerris de passer derrière la caméra et de faire profiter de leur expérience de jeunes talents aux prémices de leur carrière.

Pour cette 28e collection : Pascale Arbillot, Déborah François, Aïssa Maïga et Raphaël Personnaz ont accepté d’endosser la casquette de réalisatrices et réalisateur pour mettre en lumière les jeunes talents qu’il et elles ont choisis !
Chaque réalisatrice et réalisateur a sélectionné trois jeunes talents parmi le millier de candidatures déposées sur le site Talents Adami Cinéma. Tous les quatre ont été accompagnés par le précieux travail de directrices de casting dans cet exercice ardu de la sélection.

La collection à découvrir sur france.tv
La collection à découvrir sur france.tv
© FTV

Leurs films sont présentés dans la collection Cannes côté courts sur france.tv et visibles sur la plateforme pendant trois mois. Détails :

« La Nuit des chasseurs » de Pascale Arbillot

Zorine et Milo, deux lycéens, s’égarent en forêt au cours d’une épreuve de course d’orientation, sans téléphone. Leur errance les mène à un parc d’attractions désaffecté. Ils y rencontrent Lewis, un militant anti-chasse, et son sanglier de compagnie, Bambi. Il prépare une opération contre les chasseurs de la région. Entre l’espoir de rentrer chez eux et les obsessions de Lewis, Zorine et Milo vont passer une nuit agitée.  

Rachid Guellazest Lewis (professeur de judo et éducateur spécialisé. Vu dans La Daronne de Jean-Paul Salomé, Validé de Franck Gastambide, Narvalo de Matthieu Longatte et VTC de Julien Bittner. En 2022, dans Ténor de Claude Zidi Junior et Quand tu seras grand d’Andréa Bescond et Éric Métayer). Marie Narbonneest Zorine (vue dans Le meilleur reste à venir de Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, La Nuée de Just Philippot). Nils Othenin-Girardest Milo (vu dans le rôle principal de Simon et Théodore, L’Aventure des Marguerite, Attention au départ, Le Sens de la famille et Un vrai bonhomme, qui lui permet d’être sélectionné parmi les Révélations César 2021, et bientôt dans le film Couleurs de l’incendie). 


« Mouton noir » de Déborah François

Depuis l’assassinat de ses parents, Ania est internée en hôpital psychiatrique où elle reçoit les visites régulières de sa sœur Lyssa. Après de nombreuses années d’absence, Gab, le frère cadet de la fratrie, rend visite à Lyssa. C’est l’occasion d’un long règlement de comptes autour du lourd secret qui entoure le double parricide. 

Jérémy Gillet est Gab (vu dans Mytho de Fabrice Gobert, Arrête avec tes mensonges d’Olivier Peyon. Il est le rôle principal dans Des gens bien ordinaires réalisé par Ovidie. Vanille Lehmann est Ania (Cours Florent, vue dans Big Bug de Jean-Pierre Jeunet et rôle-titre dans la série Sacha réalisée par Léa Fazer). Ludmilla Makowski est Lyssa (Cours Florent, vue dans Lupin et la pièce Dissection d’une chute de neige, au théâtre des Amandiers). 


« Nô Feminist » d’Aïssa Maïga

Gloria, Lili et Amir n’ont que quelques jours pour maîtriser une pièce de théâtre nô. La troupe d’acteurs doit jongler entre les remontrances sexistes, les changements de texte et les bruits étranges qui résonnent sur la scène. Mais des révélations sur le célèbre metteur en scène et auteur de la pièce vont bouleverser davantage les répétitions. 

Aksel Carrez est Amir (entre à la Comédie-Française en 2019 en tant qu’académicien. Il joue notamment dans les pièces de Lilo Baur, Éric Ruf, Ivo van Hove, Christophe Honoré. Prochainement à l’affiche avec Denis Podalydès et Benjamin Lavernhe au Théâtre Antoine, ainsi qu’en tournée avec la Comédie-Française dans le Tartuffe mis en scène par Ivo van Hove). Selena Diouf est Gloria (Conservatoire de Bobigny. Elle y est restée sept ans et a en parallèle joué pendant deux ans dans la compagnie Hélios. En atelier d’acting au PAT Studio tenu par Anissa Allali. Vue dans une dizaine de courts-métrages, dont Sororité réalisé par Trey Flower, qui a remporté le prix Coup de cœur lors de l’édition 2021 de l’Urban Film Festival). Coline Rage est Lili (Conservatoire de Grenoble, puis l’Esad Paris. Talents Adami Cinéma est – presque – sa première expérience professionnelle devant la caméra).   


« L’Arène » de Raphaël Personnaz

Camille, jeune candidate aux élections législatives, est parachutée dans une circonscription des Hauts-de-France. Pour sa campagne, elle part à la rencontre de soignants dans un hôpital. Sans grande expérience, elle bénéficie des conseils d’Ahmed, qui semble bien connaître les ficelles du métier. Face à la presse agitée et aux soignants surmenés, il va prendre le contrôle de la situation. 

Logann Antuofermo est Logann (formé au Conservatoire de Versailles, puis à l’École Claude Mathieu, avant d’intégrer le Conservatoire national supérieur d’art dramatique et d’en ressortir diplômé en 2019). Camille Claris est Camille (vue dans Les Étoiles restantes en 2017, La Dernière Vie de Simon en 2020, Vortex 2022. Elle passe aussi au théâtre, à la radio, à la réalisation et à l’écriture théâtrale et cinématographique). Ahmed Hammadi Chassin est Ahmed (vu dans Les Hortensias, de Louis Berthélemy, PLOUK(s) au Théâtre du Soleil, dans le court-métrage Roadblock, réalisé par Dahlia Nemlich. Il jouera en novembre 2022 au Théâtre Paris Villette dans LWA, mis en scène par Camille Bernon et Simon Bourgade). 

Ces courts-métrages sont à voir et à revoir sur france.tv

Publié le 24 mai 2022
Commentaires