« La Vie secrète des chansons de Jane Birkin »

André Manoukian (et son piano) revient nous conter les plus belles histoires de la chanson française et consacre le premier numéro de cette nouvelle saison à l’iconique Jane Birkin. De « Je t’aime, moi non plus » aux récents « Jeux interdits », l’indémodable artiste revisite la bande originale de sa vie. Rendez-vous ce vendredi, à 23.10, sur France 3.

Jane Birkin et André Manoukian © Morgane Production

Dans La Vie secrète des chansons, André Manoukian dévoile la face cachée de toutes ces chansons que l’on croit connaître. Car, au-delà de la musique et et des mots qu’elles expriment, elles ont toutes une histoire à raconter ! Pour ouvrir le bal de cette sixième saison inédite, le musicien a choisi d’accueillir Jane Birkin, la muse de Serge Gainsbourg qui, même après sa mort, n’a cessé de se réinventer. Une artiste à fleur de peau qui, selon André Manoukian, « incarne depuis maintenant cinquante ans tout autant l’allure que le cinéma, mais aussi, bien sûr, la chanson ! » 

En parcourant son répertoire, à commencer par le sulfureux Je t’aime moi, non plus, interdit par le Vatican, Jane Birkin retrace la première vie romanesque du titre écrit à l’origine pour Brigitte Bardot. De son premier enregistrement en studio (en deux prises !) au succès (et scandale !) international de la chanson, l’artiste se plonge dans ses souvenirs, et revient également sur sa rencontre avec Serge Gainsbourg sur le tournage de Slogan, le film de Pierre Grimblat. Elle le trouve d’abord dédaigneux. Mais quand il lui marche maladroitement sur les pieds lors de leur première danse, elle comprend que « tout le reste était une façade pour cacher sa timidité ». Le couple devient iconique. Elle est sa muse, lui son pygmalion. La Ballade de Melody Nelson,Di Doo Da, Ex-fan des sixties… Les années et les succès se succèdent…

Malgré leur rupture amoureuse, Serge propose de retravailler avec elle. Et la magie du duo continue d’opérer avec Fuir le bonheur de peur qu’il se sauve ou encore, plus tard, le titre Quoi. « Il me donnait ses blessures à chanter. Il m’a offert d’être sa face B, de chanter sa peine à lui, d’embellir sa blessure. Il a voulu que notre séparation devienne autre chose », explique Jane Birkin avec émotion. Un « autre chose » sublime dont les dessous intimes habillent ces chansons d’une nouvelle poésie.

Une voix qu’elle continue de porter même après la mort de Serge Gainsbourg. « Tout en continuant à le célébrer sans relâche, explique André Manoukian, elle a dévoilé des talents d’auteure à fleur de peau comme avec cette chanson, Période bleue, composée par Alain et Pierre Souchon, ou encore les titres de son tout dernier album Les Jeux interdits ».

Celle qui se demandait si elle « valait le coup sans Serge » n’a vraiment plus aucune raison de se poser la question…

La Vie secrète des chansons de Jane Birkin

Émission musicale (67 min – 2021) – Présentation André Manoukian – Réalisation Chloé Chovin – Production Morgane Production
Avec Jane Birkin et Alain Souchon

Les invités autour du piano d’André cette saison sont, entre autres :
Jane Birkin, Julien Clerc, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Pierre Perret, Yseult, Catherine Ringer, Nolwenn Leroy, Véronique Jannot, Salvatore Adamo, Catherine Lara, Louis Bertignac, Nicole Croisille, Nicoletta, Hugues Aufray, Axel Bauer, Clara Luciani, Michel Fugain, Sylvie Vartan, Maxime Le Forestier, Sanseverino...

La Vie secrète des chansonsde Jane Birkin est à découvrir vendredi 2 avril à 23.10 sur France 3
À voir et à revoir sur france.tv 

Publié par Céline Boidin-Lounis
Commentaires