Agatha Christie mène l’enquête

Mêlant fiction et faits réels, ce téléfilm inédit et très « british » vous plonge, entre les deux guerres, dans l’univers feutré et si singulier d’Agatha Christie. Mieux, la célèbre romancière devient elle-même le personnage principal de ce polar écrit « à la manière de ». Laissez-vous prendre au jeu… Dimanche 23 mai à 21.05 sur France 3.

La reine du crime présente : L'Affaire Florence Nightingale
« La reine du crime présente : L'Affaire Florence Nightingale ». © DR

Un énième film adapté d’un roman d’Agatha Christie ? Vous n’y êtes pas. Ça lui ressemble, ça en a le goût désuet des années 1920 et toute leur élégance, mais les apparences sont trompeuses… Cette fois, pas d’Hercule Poirot et encore moins de Miss Marple, les célèbres héros et compagnons fidèles de tous les amateurs de l’œuvre de la bien surnommée « reine du crime ». Dans ce polar qui suit la trame classique de ses livres – mettant en avant le caractère et la psychologie des personnages, privilégiant la recherche du mobile du meurtre au recueil d’indices à proprement parler –, la romancière se retrouve elle-même au centre de l’intrigue, à la place de l’un de ses enquêteurs habituels. Elle quitte donc la tranquillité de son bureau pour mener les investigations sur le terrain. Voilà l’idée de base de Tom et Emily Dalton, les auteurs de L’Affaire Florence Nightingale, La Malédiction d'Ishtar et Les meurtres de minuit, qui partent d’un fait réel pour bâtir leur histoire.
 

La reine du crime présente : Les meurtres de minuit

Acculée par des dettes, Agatha Christie rencontre dans un hôtel à Londres, en 1940, un homme d'affaires chinois. Il est prêt à lui offrir 20 000 livres en échange d'un manuscrit inédit mettant en scène le célèbre détective belge Hercule Poirot. Mais Londres est sous l'assaut des bombes allemandes, et la romancière se retrouve coincée dans l'abri anti-aérien de l'hôtel avec les autres clients. Puis le manuscrit est volé dans son sac à main, et les morts s'accumulent au fur et à mesure que la nuit avance... 

Fiction (95 min - 2018) – Auteurs 
Tom Dalton et Emily Dalton – Scénario Tom Dalton – Réalisation Terry Loane – Production
 DSP Production pour Kew Media International et Channel 5



Distribution 
Helen Baxendale Agatha Christie
Blake Harrison Travis Pickford
Jacqueline Boatswain Audrey Evans
Gina Bramhill Grace Nicory



La reine du crime présente : Les meurtres de minuit est diffusé dimanche 23 mai à 21.05 sur France 3
À voir et revoir sur france.tv

Deux ou trois choses que vous ne connaissez peut-être pas sur la reine du crime

  • Naissance à Torquay (Royaume-Uni) en 1890 d’Agatha Mary Clarissa Miller, d’un père américain, courtier, et d’une mère britannique 
  • À 16 ans, départ à Paris pour étudier le chant, avant de renoncer à faire carrière d’artiste lyrique
  • En 1914, mariage avec Archibald Christie, aviateur dans l’armée de l’air britannique, dont elle conservera le patronyme
  • S’engage pendant la guerre comme infirmière bénévole et assistante chimiste ; obtient, en 1917, le diplôme de pharmacienne
  • En 1917, à la suite d’un pari avec sa sœur, écrit son premier roman policier La Mystérieuse Affaire de Styles, publié aux États-Unis en 1920
  • Naissance de sa fille unique, Rosalind, en 1919 
  • En 1926, décès de sa mère. Agatha Christie disparaît pendant douze jours, disparition qui demeurera un mystère
  • En 1930, remariage avec l’archéologue Max Mallowan, de quinze ans son cadet. Accompagnant son mari dans ses campagnes de fouilles, Agatha se prend de passion pour l’archéologie et y participe
  • Elle a écrit 67 romans (dont 6 sous le pseudonyme de Mary Westmacott), 190 nouvelles, 18 pièces de théâtre, 1 autobiographie et des poèmes
  • Numéro un des ventes mondiales, selon le Livre Guinness des records. Ses romans s’écoulent encore à quelque 4 millions d'exemplaires par an
  • En 1976, décès 
Publié par Beatriz Loiseau le 05 mai 2021
Commentaires