La Fête du court-métrage... à la maison

Comme chaque année, France tv est partenaire de la Fête du court-métrage (du 25 au 31 mars), qui devait être, une fois encore, une belle célébration. Cette fête ne pourra malheureusement pas avoir lieu dans les salles de cinéma, mais elle se déroulera sur nos antennes... et à la maison.

La Fête du court métrage... à la maison
© La Fête du court métrage

Libre court

La case dédiée au court sur France 3 (le vendredi après minuit) propose une émission spéciale consacrée aux femmes dans le milieu du cinéma. Au programme : trois portraits de deux réalisatrices et d’une productrice, suivis de leurs films.

Portrait de la réalisatrice Florence Hugues (8 min)

Max (18 min)
Réalisation Florence Hugues - Production Sensito Films
Chronique d’une jeune garagiste.

Portrait de la réalisatrice Josza Anjembe (8 min)

Baltringue (20 min - inédit)
Réalisation Josza Anjembe - Production Yukunkun Productions
À quelques jours de sa sortie de prison, Issa, 20 ans, fait la rencontre d’un nouveau détenu, Gaëtan.

Portrait de la productrice Adeline Le Dantec (8 min)

Je les aime tous (26 min - déconseillé aux moins de 12 ans)
Réalisation Guillaume Kozakiewiez - Production Les 48es Rugissants
Rivée à son bureau, une femme écrit. Dans la nuit, un homme se dirige chez elle. Lui, il veut jouir car il n’en peut plus. Il sait que cette femme qui écrit tant de lettres ne lui refusera rien.

Histoires courtes

La case du court sur France 2 (le dimanche après minuit) propose elle aussi une spéciale La Fête du court à la maison. Plateau confiné, évidemment : c’est à la maison qu’ont été enregistrés les lancements de Pauline Dévi, les interviews des réalisatrices, ainsi que les messages de Félix Moati et Clémence Poésy, parrain et marraine de cette édition très particulière de la Fête du court-métrage.

Le Coup des larmes (25 min - déconseillé aux moins de 12 ans)
Réalisation Clémence Poésy - Production Yukunkun Productions
Florence est une actrice. La préparation de son prochain film va lui imposer une épreuve inattendue : une initiation à balles réelles.

Odol Gorri(25 min)
Réalisation Charlène Favier - ProductionMille et Une Productions et Charlie Bus Production - Avec Noée Abita, Olivier Loustau...
Eva, 15 ans, s’enfuit d’un chantier en plein air organisé par son centre éducatif pour délinquants mineurs. Arrivée au port du village, elle se cache sous une bâche dans un bateau de pêche à quai. Mais, très vite, elle se retrouve en pleine mer avec les hommes d’équipage.

19 juin (20 min)
Réalisation Anaïs Tellenne - Production Caméra Subjective - Avec Anaïs Tellenne (George Sand), Sylvain Dieuaide (Alfred de Musset), Marek Kossakowski (Frédéric Chopin) et Claire Ruppli (Marie)
Hantée par le souvenir de son histoire d’amour avec Alfred, George n’arrive pas à écrire. Elle va se livrer à un douloureux combat pour tourner la page et trouver le fin mot de son roman.


La Fête du court-métrage à la maison, c’est aussi sur le site lafeteducourt.com. Du 25 au 31 mars, téléchargez le lecteur sécurisé pour voir et revoir une sélection de grands films courts.


Du court, il y en a aussi pour les plus jeunes. Éduscol, portail national d’informations et de ressources de l'Éducation nationale, leur propose une playlist spéciale Fête du court métrage à la maison.

Libre court, c’est sur France 3, vendredi 27 mars après minuit
Histoires courtes est diffusé sur France 2, dimanche 29 mars après minuit
À voir et à revoir sur france.tv : Libre court et Histoires courtes
et aussi (pendant 30 jours) dans l’espace Les Talents du court

Publié le 26 mars 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.